Supergirl – Episode 1.11

Strange visitor from another planet

Saison 1, Episode 11/20
Diffusion vo : CBS – 25 janvier 2016

Cat voit son fils débarquer à l’improviste tandis que Hank voit débarquer à l’improviste un vieil ennemi redoutable…

Episode pour une fois scénaristiquement intéressant car il revient un peu sur différents points du précédent épisode, un peu comme si là, les deux scénaristes passaient la serpillière pour tenter de limiter les dégâts faits par ceux de la semaine passée.

Ainsi, l’épisode tente de gérer comme il peut l’intrigue que j’ai légèrement volontairement oublié la semaine passée, à savoir Winn qui avoue à Kara son amour pour elle. Du coup, malaise tout ça tout ça et personne capable de dire à cette conne de Kara que non, redevenir amis comme si rien ne s’était passé n’est plus possible. J’ai envie de dire tant mieux, même si malheureusement, cela risque de placardiser Winn. Ou de le faire tuer en fin de saison, histoire de faire du drama cliché pour Kara.

On a aussi Lucy toujours là, après son entretien de la semaine passée que j’ai volontairement voulu oublié là encore. En fait j’aimerai tellement oublié carrément Lucy … L’avantage, c’est que les deux scénaristes du jour l’ont aussi oublié dans cet épisode après la rapide scène de réunion éditoriale en début d’épisode. Si seulement, ces deux scénaristes avaient pu aussi oublier de coller de la tension sexuelle entre James et Kara…

vlcsnap-2016-01-26-15h35m15s262

Pendant ce temps, Kara tente de faire se rencontrer Cat et son premier fils, pas le super fan de Supergirl. Et là, je dois admettre que j’ai trouvé l’ensemble plutôt juste et convaincant (pour du Supergirl). On est encore une fois bien aidé par Calista Flockhart qui trouve toujours le ton juste pour jouer Cat. Bon par contre, le Adam aurait dû rester ou se lancer dans le mannequinat pour sous vêtements plutôt que l’acting. Et pitié non, pas de couple avec Kara, non, non, non. A la longue, on va croire que je ne veux pas que Kara trouve le bonheur en couple. Ce n’est pas ça, c’est juste qu’il y a tellement d’ajustements à faire partout que se distraire avec des relations sentimentales clichées et vouées d’entrée à l’échec, il faut s’en passer.

A coté de tout cela, il y a un martian blanc qui débarque pour faire la peau au dernier martien vert vivant. C’est la guerre des haricots à National City. Les deux scénaristes tentent de coller son apparition à la réticence de Hank à utliser ses pouvoirs et cela est plutôt bien fait dans cet épisode. Le problème est que la semaine passée, sa réticence a durer à peu près 15 secondes.

Et là, l’épisode délivre pas mal de choses intéressantes, comme le passé sur Mars et le massacre des verts. Couplé à la clichée de politicienne qui veut lister tous les aliens, il y avait de quoi faire par rapport au racisme. Les martiens blancs massacrent les verts simplement parce qu’ils existent. Il y avait beaucoup à faire et monter des parallèles avec la politique voulue par certains candidats à la présidentielle américaine. Et l’épisode n’ose malheureusement pas se livrer totalement sur ce terrain. La faute à une réticence de la série à s’engager vraiment sur les points qu’elle avance et aussi parce qu’il manquait du temps, vu qu’il fallait laisser de la place à Cat et son fils.

vlcsnap-2016-01-26-15h37m34s730

Par contre, la fin laisse entrevoir quelque chose pouvant éventuellement être intéressant. Le montage nous montre la politicienne qui reconnait que tous les aliens ne sont pas que des enflures et sont même des sauveurs alors que dans le même temps, le blanc explique que d’autres vont débarquer pour le sauver et tuer Hank. En insistant pour garder le martien blanc en vie, Supergirl risque d’avoir provoquer une future invasion des martiens blancs et donc de plonger dans la guerre et la catastrophe les terriens. Après les méchants kryptoniens, on ne peut pas dire que Supergirl soit hyper douée. Et là aussi, ça peut être intéressant de se pencher sur ce coté inexpérimenté qui provoque des catastrophes indirectement. La série le fera-t-elle un jour ? Et si oui, espérons que cela soit fait finement.

Mon impression :

Même si tout est loin d’être parfait, les deux scénaristes ont tenté de rattraper un peu l’ensemble et délivre du très intéressant coté martien. Ils auraient pu faire mieux, aller plus loin mais ce qu’ils ont pondu est tellement meilleur que les semaines passées que je suis content au final. Tout espoir n’est pas perdu pour la dernière fille de Krypton.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Supergirl – Episode 1.10

Childish things Saison 1, Episode 10/20 Diffusion vo: CBS - 18 janvier 2016 Le père de Win fait son entrée...

Fermer