Les agents du SHIELD – Episodes 2.13 et 2.14

One of us / Love in the time of HYDRA

Saison 2, Episodes 13 et 14
Diffusions vo : ABC – 17 et 24 mars 2015

Le SHIELD doit gérer le cas de Skye tandis qu’un nouvel acteur se place sur l’échiquier des organisations et que d’anciens ennemis refont surface…

Skye a des pouvoirs, Skye ne sait pas les gérer, Skye a peur de blesser ses proches. Ok, on l’avait compris. Le problème est que la série fait trainer cette intrigue plus que de raison. Ils comptent faire douter Skye de ses capacités jusqu’au season finale où elle sauvera les siens avec ces pouvoirs et que du coup, elle aura confiance ? Non parce qu’il reste encore 8 épisodes et ça va être très long dans ce cas. Quoique, la pillule arrive quand même à passer grâce à la séance de psychanalyse avec l’ex-mari de Melinda. Cela permet de creuser un peu plus le personnage de … Melinda. Parce que du coté de Skye, on n’apprend rien de nouveau, ses angoisses étant déjà connues ou très évidentes. Par contre, on effleure un peu plus le passé de Melinda et c’est sympathique, surtout que cet ex-mari amène une facette relationnelle plus humaine et assez inédite pour May.

A coté de cela, on ne traine pas trop avec le mystère autour de Bobbi et Mack. Ils font parti du vrai SHIELD, le Battlestar Shield si j’ose dire vu que c’est Edward James Olmos qui se présente à nouveau comme un de ces chefs. Yeah ! Content ! Bon, après par contre, on se coltine du très classique avec Hunter qui n’accepte pas de les rejoindre, fuit et découvre qu’il est bien loin de la terre ferme. Quand un rebondissement ressemble à un cliffhanger de Persons Unknown, ce n’est jamais très bon signe.

vlcsnap-2015-04-21-18h04m43s753

Bon, cela veut soulever quelques dilemmes autour de Coulson qui n’a finalement aucun compte à rendre et aucun garde-fou mais le problème est que Coulson est le héros et a forcément raison. On ne l’a jamais vu prendre une mauvaise décision et ses choix fonctionnent toujours. Après tout, il est quand même le mec qui a détruit l’HYDRA (ou du moins il l’a très fortement affaiblie) là où Captain America a échoué. Et Cap avait Fury, Hill, Faucon et Black Widow pour l’aider alors que Coulson… Sans être méchant, à part May et Bobbi qui valent Black Widow, les autres sont tout de même un niveau ou plus en dessous (sans vouloir leur manquer de respect). Donc Coulson assure, a la classe, toujours raison (Steve McGarrett style) et du coup, je n’arrive pas vraiment à rentrer dans cette intrigue des doutes autour de Coulson.

Enfin, on remplit un peu les deux épisodes avec tout d’abord papa Daisy qui se fait une team de personnes chirurgicalement altérées par le Shield d’avant. Et c’est peu passionnant et dommage en plus de reléguer Drea de Matteo à de la quasi-figuration. Et son altération est pourrie. J’ai passé l’épisode à me dire qu’elle n’avait qu’à retirer ses griffounettes. Et puis voilà, les pouvoirs font trop Wolverine du pauvre pour elle, Flèche noire du pauvre pour l’autre avec sa voix et 45 000 persos de comics du pauvre pour le troisième avec sa super force.

vlcsnap-2015-04-21-17h58m49s932

Et ce n’est pas mieux-mieux dans l’épisode 2.14 avec Grant même si cela promet un peu plus avec ce duo improbable avec l’agent 33. Leur dynamique fonctionne plutôt bien et surtout, cela permet à Talbot de faire son show et c’était très fun de le voir soupçonner toutes les femmes et de menacer sa propre femme.

Mon impression :

On est dans le creux de la saison. L’effet mi-saison est passé et il est encore trop tôt pour lancer la dernière ligne droite. Donc ces épisodes temporisent l’action et se focalisent plus sur des intrigues secondaires à l’intérêt plutôt variable. Mais au moins, cela n’est pas trop mal écrit. Il y a une volonté d’approfondir les personnages, même si la réussite n’est pas tout le temps au rendez-vous.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Podcast] Sériespod 171 (5.27) : un numéro comic

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Cette semaine, on revient de vacances avec un numéro un poil plus long...

Fermer