[Podcast] Sériespod 166 (5.22) : Un numéro qui colle à la peau

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous.

Cette semaine, toute l’équipe et un invité surprise sont réunis pour rendre hommage à un grand monsieur des séries. Il méritait bien cela, tout comme un mort dans le kektavuvision (non spoiler car bippé). Mais rassurez-vous ! On parle aussi des vivants et des oubliés et on est mauvais en blagues. Enfin surtout Yann, Céline, Maxx et Nico. Il va falloir que Delphine se mette à niveau un jour.

Pour télécharger l’émission : au format MP3, il vous suffit de faire un clic droit puis « enregistrer sous » sur ce lien ou via iTunes en utilisant ce lien ou ce lien !

Ecoutez l’émission :

Au sommaire de cette émission

Le Kektavuvision (à 1’57)

Chaque membre de l’équipe revient sur ce qu’il a vu cette semaine et il y a une évocation de spoiler par Céline qui ne l’est plus vraiment après la magie du montage !

La newsquifaitdébatvision (à 17’15)

Le 27 février, Leonard Nimoy a décidé de partir dans les étoiles pour un très long voyage d’exploration. On ne pouvait pas passer sous silence son absence et cela nous a poussé à nous interroger sur les acteurs qui se retrouvent collés à un rôle toute leur carrière.

Le Maxxovision (à 40’00)

Maxx a tenté de nous couler cette semaine.

Le rapidovision (à 47’41)

Delphine a choisi de faire deux conseils cette semaine. Sauf qu’en fait, il n’y en a qu’un. Mais au final ça fait quand même deux. Ecoutez pour comprendre.

La concluvision (49’26)

L’émission se termine en beauté avec vos commentaires et Blaise ne sera pas déçu. Rappelons que toutes vos remarques et commentaires sont les bienvenus ! Nous y répondons dans le numéro suivant

Et comme chaque fois, nous sommes en partenariat avec Serieviewer

On se retrouve vendredi prochain pour un nouvel épisode du Seriespod !

Les extraits ponctuant l’émission sont les génériques de Sleepy Hollow et Star Trek, ainsi que des extraits de The big bang theory et Star Trek.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “[Podcast] Sériespod 166 (5.22) : Un numéro qui colle à la peau”

  1. blaise59 dit :

    HAHAHA!
    Je savais que Nico n’aimerais pas le lien!!! Mais je n’imaginais pas que ce serais à ce point là…
    Moi aussi j’aime power rangers, mais j’ai beaucoup aimé ce court métrage, qui amène autre chose. C’est comme pour l’adaptation de livres en films ou série. Il n’y a pas de mauvaises adaptations, il n’y a que attentes déçus.

    C’est amusant que vous parliez des roles qui colle a la peau des acteurs cette semaine.
    J’allais justement laisser un commentaire sur le sujet a propos de la première partie de Gotham. Car à vous entendre, Ben (J’ai oublié son nom) aka Gordon, semble être ce dont vous vous souvenez de lui. Pour les uns c’est The OC, pour les autres Southland.

    Pour ma part il représente bien le bonhomme loyal bon… Il a la tête de l’emploi (je n’ai vu que The OC).
    Ce qui aurait tendance à dire qu’un acteur n’est pas la somme de ses rôles, mais bien l’ersatz de ce dont on se souviens, voire de là ou il fut découvert part le spectateur qui le regarde.

    Pour Léonard Limoy, dont je pleure encore la mort, vous avez oublié tant de choses….
    il était de la première équipe de mission impossible entre autre.
    Mais c’était avant tout un compositeur et parolier.
    Si on l’a très peu vu suite à son rôle de Spock, c’est aussi par choix. Il savait que ce role l’avait marqué à vie, si bien qu’il a préférait se retirer pour effacer cette marque.
    Certes, cela n’a pas marché, mais loin de pleurer sur son sort d’icone vulcaine, il a accepté de venir faire des conférence, des guest et autres caméo reliés à ce rôle.

    William shatner, ne pouvant pas se contenter de sa notoriété en temps de kirk (car oui, il a moins marqué de Spock), il a endossé d’autres costumes, avec le succès qu’on lui connait et tan mieux.

    C’est sur que certains role son marquant au point que les acteurs ne peuvent plus s’en défaire.
    Prenons deux exemple contemporains. Neil patrick harris arrivera-t’il a sortir du rôle de Barney? de même, Jim Parson va-t’il sortir du rôle de Sheldon?

    On ne pourra le constater que dans quelques années.
    alors même si il est plus facile pour les acteurs d’obtenir des rôles différents grâce a la multiplicité des support et des séries, il n’est pas dit que cela leurs permette de se sortir d’un role marquant.
    Par exemple, Sarah Michelle Gellar, Patricia Arquette.

    Bien sur on peut aussi citer ceux qui on réussit. david Duchovny, david boreanaz (et encore des fois j’ai un doute) ou Courtney Cox.

    Pour finir, il faut absolument que vous fassiez un débat sur les acteurs séries vs Cinéma. Ca a été un de mes cours durant mes études de cinéma, et personne n’était d’accord avec moi. J’étais le seul a regarder des séries, les autres n’avaient dieu que pour Gadard ou truffault…. C’était dur à l’époque… Ils doivent s’en mordre les doigts maintenant en voyant les guest et reccurents dans les séries actuelles.

    PS: Peplum c’est pourri, ma femme est moi on s’est endormi.
    PSS: Matthew McGonaugay (je c pas l’écrire) est quand même pus connu pour ces rôles au ciné qu’a la TV (interstellar entre autre)

    onne semaine a tous, et à la semaine prochaine.

  2. Nick dit :

    Matthew McConaughey plus connu grâce à True Detective ? Euh, on exagère légèrement là. Personne dans mon entourage n’a regardé la série mais l’a vu récemment (depuis 2-3 ans) dans Magic Mike, Le Loup de Wall Street, Dallas Buyers Club ou Interstellar. Sur ce coup-là, vous avez un point de vue trop sériephile.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Podcast] Sériespod 165 (5.21) : un numéro procédural

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Cette semaine, cop show et hard corner se cotoyent dans ce numéro mal...

Fermer