Supernatural – Episode 10.05 – 200ème

Fan Fiction

Saison 10, Episode 5
Diffusion vo : CW – 11 novembre 2014

Sam et Dean se rendent sur une affaire et y découvrent une pièce de théâtre consacrée à l’œuvre de Chuck « Supernatural » mise en scène par des fans…

Cela fait plus d’une semaine que je l’ai vu et j’en suis encore toute émue… Alors certes, l’épisode n’est pas parfait et a même quelques longueurs mais pour le coup, ça reste un superbe épisode anniversaire fait pour les fans et comme je suis fan, j’ai évidemment été touchée par ce beau cadeau. J’ai souri, j’ai ri et j’ai même pleuré, que demander de plus ? Et pourtant, c’est d’autant plus complexe de reviewer cet épisode parce que j’ai toujours eu plus de mal à reviewer les épisodes que j’ai aimés… Mais bon je vais quand même essayer…

On commence ultra fort cet épisode avec en guise de previously, la première page du script du pilote avec juste le titre et le nom du créateur. Sachant que la plupart du temps, les résumés des épisodes précédents en révèlent trop, c’était un total contre-pied ^^ On enchaine ensuite sur une première scène de la pièce de théâtre Supernatural avec des décors et accessoires ultra cheap et l’importance de la « Samulette » ! A partir de là, je me suis dit que les scénaristes de Supernatural avaient bien retrouvé leur stock de drogue et qu’ils s’étaient payé un gros délire. Puis, on voit la prof de théâtre qui voulait mettre fin à la pièce se faire embarquer bizarrement par une chose surnaturelle qui a des tentacules… Cela m’a du coup rappelé l’épisode méta sur la convention Supernatural et je me suis mise à imaginer les frères débarquer pour s’occuper de l’affaire et découvrir qu’on parle d’eux… encore ! Mais entre imaginer et voir, il y a une différence et rien ne vaut la tête que Sam et Dean font quand ils comprennent où ils sont tombés :mdr:

J’ai beaucoup aimé le néon qu’on croit d’abord être le générique de l’épisode avant de découvrir que c’est un accessoire de la pièce de théâtre et c’était sympa à la place de nous faire un best of des divers génériques méta, j’ai trouvé que c’était assez approprié pour célébrer le 200ème épisode. Ensuite, merci beaucoup aux scénaristes pour la première scène sexy de Dean en train de vérifier sa voiture avec la bonne musique en fond ainsi que le moment où les frères sont filmés en contre-plongée quand Dean ferme le coffre. C’est ultra con mais ça m’a rappelé les débuts de la série quand y avait toujours ce style de scène ^^ et ça montre à quel point, ils se sont donnés du mal pour faire de cet épisode un condensé de clins d’œil et de références pour les fans. Et ensuite, l’enchaînement sur un beau souvenir d’enfance de Sam et un cassage en règle de Dean rappelant à son frère que ce n’était pas aussi mémorable, c’était juste merveilleux.

Sam et Dean decouvrant le musical supernatural

Bref, revenons à ce superbe moment où les frères découvrent que la pièce de théâtre est une adaptation des livres de Chuck, donc de leur vie avec le faux Bobby qui s’entraîne à dire « Idjits », le faux Castiel à dire « Assbutt » et le faux Dean qui chante « A Road so far » ! C’était juste énorme ! Et je tiens à féliciter tout le monde là parce que Jared et Jensen font juste des têtes parfaites pour exprimer ce que Dean et Sam ressentent et que la chanson « The road so far » est plutôt sympathique et bien interprétée. Les pauvres frères sont tellement chamboulés qu’ils ne trouvent pas mieux que Smith et Smith comme noms de présentation et soudain, Dean qui s’énerve « il n’y a pas de chant dans Supernatural » ! Et j’ai adoré quand elle sort qu’ils ont prévu une reprise de Carry On my wayward son et que comme d’hab, Sam est à côté de la plaque ! Et ensuite, j’ai trouvé ça excellent quand Sam dit qu’il trouve ça charmant… c’était comme une façon d’apprécier ce que font les fans sur la série et ça change des précédents épisodes où ils étaient toujours dépeints comme des tarés…

On continue dans les références à ce qu’aiment (ou pas) les fans dans la série avec Marie qui doit expliquer à Dean combien sont importantes les scènes entre les frères dans ou devant l’Impala et on a encore le droit à une fan qui voit du subtext entre Sam et Dean, ce que Dean n’apprécie pas vraiment… Sur ce point là, je rejoins Dean… ils sont frères quoi !  Au moins ça nous donne une scène sympa avec Dean qui demande aux filles interprétant Dean et Sam de s’éloigner l’une de l’autre. En parallèle, on a Sam qui reparle de son souvenir d’enfance où il était aussi régisseur et au moment où elle lui a dit de ne rien toucher, j’ai su qu’il allait le faire et ça n’a pas loupé… quel gamin celui-là ! Et on apprend ensuite que Marie a écrit sa propre fan fiction quand Chuck a arrêté d’écrire et qu’elle a ajouté de la science-fiction avec des robots, des ninjas et qu’elle a même transformé Dean en femme pour quelques scènes. Intérieurement, j’ai quand même remercié les scénaristes de ne pas être allés aussi loin.

Dean regardant droit dans la caméra suite au Destiel

Du coup, on arrive au moment où Dean a besoin de se vanter et balance qu’il connait la suite de l’histoire car on lui a filé les livres non publiés et j’ai vraiment adoré son résumé : « Sam est revenu de l’enfer mais sans âme et Cas a ramené une flopée de Leviathans du purgatoire. Ils ont perdu Bobby et ensuite, Cas et Dean sont restés coincés au purgatoire, Sam a renversé un chien. Ils ont rencontré un prophète nommé Kevin qu’ils ont aussi perdu. Puis Sam a traversé une série d’épreuves pour tenter de fermer les portes de l’enfer ce qui a failli lui coûter la vie. Et Dean est devenu un démon, un chevalier de l’enfer en fait. » Alors déjà, ça c’est du résumé de chez résumé, une phrase par saison à peu près qui ne dit même pas le plus important et alors cette manière de sortir fièrement qu’il est devenu un chevalier de l’enfer, comme si c’était un honneur :lol: Et là, c’était trop bon quand Marie le casse en lui disant que ça fait partie des pires fan fictions déjà entendues ! J’adore quand les scénaristes se cassent eux-mêmes sur leurs choix parfois douteux. Bref, j’étais déjà morte de rire et elle enchaîne sur le « Destiel »… avec Dean qui regarde droit dans la caméra pour souligner son exaspération, ça m’a achevée ! Et Sam qui est juste choqué par le fait que ce ne soit pas Deastiel avant de se demander s’il y a un Sastiel ou un Samstiel.

Mais bon, il y a quand même une réelle affaire dans cet épisode et Maggie va nous le rappeler quand il va lui arriver la même chose qu’à la prof après qu’elle ait voulu elle aussi arrêter la pièce de théâtre parce qu’elle aurait préféré que ça reste canon et pas juste une fan fiction. J’ai trouvé ça bien de montrer qu’il y a aussi des fans qui préfèrent ce qui est canon mais que ça ne doit pas empêcher les autres d’être créatifs… Après tout, c’est parce qu’elle veut arrêter la pièce de Marie qu’elle se fait enlever. Et cette fois, on a le droit de voir le monstre et c’est un épouvantail affreusement cheap issu de la pièce de théâtre ! Du coup, comme les frères peu après, j’ai aussi pensé au Tulpa. Enfin, on en arrive surtout au moment où Marie réalise que les monstres existent vraiment et aux deux références à X-Files avec le « I want to believe » et le « X-Files » qui viendra ensuite. Le problème c’est que les frères vont trop loin et que quand ils disent qu’ils sont Dean et Sam, elles n’y croient absolument pas et se moquent carrément d’eux ! J’ai failli recracher ce que je buvais quand la copine de Marie sort qu’ils sont trop vieux pour jouer Sam et Dean et qu’ils ont plutôt l’âge de Rufus et Bobby :mdr2: Bon c’est vrai que la série a 10 ans et que du coup, ils ont vieilli… mais quand même, c’est pas sympa :lol:

L'avant scène du spectable musical

Ensuite, on arrive donc à la partie un peu longuette de l’épisode quand ils cherchent qui est le monstre de l’épisode… mais en même temps, c’est souvent le cas dans les stand alone de la série quand les frères doivent faire des recherches et donc ici, on ne déroge pas à la règle. Pendant que Sam cherche la signification de la fleur laissée là où les victimes ont disparu, Dean va aller détruire l’épouvantail de la pièce qui n’est pas du tout effrayant comme le laisse entendre Marie à plusieurs reprises ! J’ai pris ça comme une critique que les scénaristes se font à eux mêmes quand ils pensent parfois faire quelque chose d’effrayant qui ne l’est pas tant que ça parce qu’ils manquent sérieusement de budget, comme la pièce de théâtre. Encore une fois, tout est méta dans cet épisode, il faut donc bien lire entre les lignes pour comprendre la réelle signification de certaines répliques. Tout comme le moment où les frères se disent que ça ne peut pas être un Tulpa parce que Supernatural n’a pas tant de succès que ça… ils parlent aussi bien des livres de Chuck que de la vraie série et ils sont donc relativement modestes sur leur série.

Bref, ils ont donc découvert qu’il s’agit de la déesse de la poésie et de Calliope et qu’ils doivent finir la pièce de théâtre pour la faire sortir de sa cachette… Bon, ici pas de surprise, dès qu’il s’agit d’un dieu dans Supernatural, on sait qu’il ne va pas faire long feu mais du coup, c’était sympa puisque ça nous permet de voir quasiment l’intégralité de la pièce de théâtre. Et encore une fois, merci aux scénaristes pour la réplique sur les cheveux de Sam qu’on peut imiter avec une perruque originellement prévue pour le personnage féminin d’Orphan Black ! Nous voilà donc avant le début de la pièce avec Marie qui explique à Dean ce qu’est la « Samulette » et qui ne comprend pas (des fois, il a du mal ^^) et on peut ainsi voir les différents personnages. Et on a le droit à certaines des meilleures répliques de l’épisode entre le moment où Marie dit qu’elle déteste quand l’auteur s’incruste dans son histoire (il y a en effet peu de fan qui ont aimé le final de la saison 5 à cause de ça…) pour expliquer l’absence de Chuck et qu’elle ajoute qu’elle déteste en quelque sorte les histoires Meta (Metatron, ça c’était pour toi ^^).

Histoire de gagner un peu de temps et de continuer dans les références, on a ici le droit à Dean qui nous fait un superbe discours d’encouragement, évidemment tiré d’ailleurs mais pas de Braveheart cette fois, on progresse :lol: Au moins, chaque fois, il reste dans le thème puisque son discours est en partie tiré d’un musical, Rent. Et c’était bien de sa part de préciser que même s’il n’est pas d’accord avec la vision de Supernatural de Marie, c’est quand même la sienne qui importe. On voit ici que les scénaristes ont décider d’accepter l’existence de fans fictions et de les respecter même s’ils ne les aiment pas forcément et ça c’est plutôt agréable pour les fans et ça change encore une fois des précédents épisodes métas. Je me serais par contre passée du cri de groupe « Ghostfacers » sauf si le but était qu’une bonne partie des fans fassent la même tête que Sam et Dean devant la scène, dans ce cas là, c’était réussi !

reprise de carry on my wayward son

Nous voilà donc à la pièce avec les scènes musicales et Sam et Dean qui tentent d’avoir l’épouvantail sans vraiment y arriver. J’ai vraiment beaucoup aimé les chansons, bien entrainantes, bien chantées et tellement significatives pour les fans ! Je tire mon chapeau aux scénaristes pour avoir tout de même réussi à nous sortir une belle chanson sur « l’intro » de la série avec « On the Road so far » et une autre assez amusante sur une scène de Castiel qui attend pendant que Dean dort jw9 sans oublier celle sur un exorcisme ! Cela prouve encore une fois qu’ils se sont donnés beaucoup de mal pour trouver ce qui pourrait faire plaisir aux fans et rien que ça veut dire beaucoup ! J’ai aussi beaucoup aimé le moment où Calliope explique à Sam pourquoi Supernatural est une bonne histoire : « elle a tout : la vie, la mort, des résurrections, la rédemption mais surtout la famille et tout ça sur une musique rythmée… c’est épique ». Franchement, je n’aurais pas dit mieux et pourtant je pense pareil. C’est donc à ce moment là que les scénaristes nous rappellent qu’ils sont eux aussi des fans de la série.

C’était une superbe fin pour l’épouvantail et la déesse de voir que ce sont non seulement les fans qui parviennent à s’en débarrasser là où les frères se faisaient balader mais en plus de voir le public, arrosé du sang d’épouvantail et surpris, applaudir fortement la surprise et le gore qui sont des caractéristiques de la série ! Et c’était mignon ce moment où Dean appelle Marie Sammy. Bien joué encore une fois ! J’ai aussi beaucoup aimé ce moment où Dean dit que c’était éducatif de voir les choses du point de vue de Marie ce qui veut surtout dire que les scénaristes admettent que c’est parfois éducatif de voir les choses du point de vue des fans. Et c’est vrai pour la simple raison qu’on voit souvent des choses d’une façon différente et qu’on va aussi pointer du doigt une incohérence ou un manquement qu’ils n’auraient pas vu… et j’ai particulièrement apprécié le fait que ce soit soulevé ici dans ce discours d’adieu mais aussi dans différentes choses, à commencer par Marie qui dit à Dean qu’il n’aurait jamais dû jeter la « Samulette » et lui file son imitation.

Enfin, magnifique moment quand Sam et Dean commencent leur scène mélodramatique au même moment où il y a le même genre de scène dans la pièce de théâtre et que Dean doit expliquer à Sam ce que c’est ! Puis, on a là ce qui est pour moi l’un des meilleurs moments de l’épisode, la superbe reprise de Carry on my Wayward Son qui a réussi à m’émouvoir au point de me faire lâcher quelques larmes et la meilleure réplique où Dean ne reconnaît pas Adam et que la régisseuse doit lui rappeler que c’est son demi-frère, toujours coincé dans la cage :mdr: Merci, merci d’avoir évoqué ce que clairement seuls les fans se rappelaient encore !!! Et on finit en beauté avec cette apparition miracle, totalement surprenante mais attendue de Chuck en personne !!! Sachant que Castiel avait confirmé ne plus sentir sa présence et que Kevin n’a pu devenir prophète que suite à sa mort et qu’on a ici la preuve qu’il est bien vivant, cela nous confirme ce qu’on était beaucoup à penser… Chuck est Dieu !!!! Et cette confirmation est sans doute le meilleur cadeau qui soit pour cet épisode anniversaire !

Chuck est vivant

Voilà, rien d’autre à dire si ce n’est que ça va être très dur de passer après cet épisode… l’épisode suivant a intérêt à être bon du coup et que j’espère qu’ils vont nous sortir un CD avec l’intégralité des chansons :p

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Arrow – Episode 3.06

Guilty Saison 3, Episode 6 Diffusion vo: The CW - 12 novembre 2014 Roy doit se confronter à ses rêves...

Fermer