The flash – Episode 1.04

Going rogue

Saison 1, Episode 4/22
Diffusion vo: The CW – 28 octobre 2014

Barry Allen doit faire face à un nouvel adversaire mais bien humain cette fois-ci tandis que Felicity Smoak vient s’enquérir de sa santé…

Bah voilà. Les scénaristes mettent en place la formation des lascars (rogues en vo, d’où le titre de l’épisode), bande de criminels humains, ennemis récurrents de Flash. Et cela se fait par le biais de Captain Cold joué impécablement par Wentworth Miller.

Bon, malheureusement, on ne sait que très peu de choses sur les origines criminelles de Captain Cold si ce n’est qu’il était flic et comment il a eu son flingue réfrigérant. Et le flingue chauffant de Heatwave, dont on apperçoit la main à la fin de l’épisode. Malheureusement, il faudra attendre le 10ème épisode pour en savoir plus sur lui. On ne sait pour l’instant qu’une chose: il sera interprété par Dominic Purcell, le frère de Wentworth dans Prison Break.

vlcsnap-2014-10-29-16h39m09s64

Captain Cold ou Captain Rigide ?

Au delà de Captain Cold, l’intrigue veut surtout mettre en place la team Flash. Et rien de tel pour cela qu’un problème de confiance, ce qui arrive au travers de Cisco qui a créé le pistolet réfrigérant. Pourquoi ? Au cas où il aurait fallu stopper Barry. Et là, il y avait de quoi faire une très bonne intrigue mais les scénaristes décident de passer totalement à coté et l’expédient en une phrase de Felicity et un aspirateur à led supplémentaires.

Et c’est dommage surtout que l’ensemble manque de logique. Pourquoi Cisco a créé ce flingue pour stopper Barry alors qu’il a toujours été super excité et supporteur de Flash ? Et comment ils ont fait pour improviser l’aspirateur et aller au même endroit que Flash en moins de deux minutes ? Au moins, l’explication scientifique sur le froid ralentissant Barry passe plutôt bien. C’est déjà ça.

Donc Felicity est là parce qu’elle s’inquiètait pour Barry qui ne lui a pas téléphoné, ni est passé la voir, préférant faire les deux avec la capuche, mais pas avec elle. Pourtant, elle ne vient pas toute énervée, mais super positive comme à son habitude, entrainant tout le monde dans son sillon de bonheur. Et elle emballe le Barry. Après avoir emballé Oliver, avoir fait fondre Ray Palmer et que Wells nous ait bien fait comprendre qu’il l’aurait bien embauché comme assistante particulière. Bon je veux bien qu’elle soit pas désavantagée graphiquement en plus d’être intelligente, drôle et super sympa mais quand même !

vlcsnap-2014-10-29-16h27m42s118

Et moi ? Tu m’emballes quand ?

Sinon, dans Iris the tv show, cette semaine, papounet ne peut plus faire correctement son boulot parce qu’il ne voit plus son partenaire comme un simple partenaire mais aussi comme le boyfriend de sa fille et qu’il veut pas qu’elle lui fasse la gueule si quelque chose devait arriver à sa moitié. Une inquiètude qui sort de nulle part, dont on se fout et qui ne colle pas avec le précédent épisode où papounet nous révélait qu’il savait déjà. Il aurait donc dû déjà s’en inquièter. Enfin bref, dans le prochaine épisode, Iris devra changer de cuisinière.

Verdict :

Merci Captain Cold et ses expressions foireuses autour du chaud et du froid à peine forcées et Felicity également pour dynamiser cet épisode et promettre plus que ce qu’offre pour le moment la série: des épisodes manquant de tension et d’enjeux.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The flash – Episode 1.03

Things you can't outrun Saison 1, Episode 3/22 Diffusion vo: The CW - 21 octobre 2014 Cette semaine, flash doit...

Fermer