Continuum – Episode 3.09

Minute of silence

Saison 3, Episode 9/13
Diffusion vo: Showcase – 25 mai 2014

Un inconnu se réveille à l’hôpital sans se souvenir de rien hormis un nom, Kiera Cameron. Carlos et Alec doivent faire face à des problèmes de vol high-tech…

Kellog est vivant ! Ouais bon, on le voyait de temps en temps mais là, il repasse à l’action et utilise le système américain pour se refaire une place au soleil: il menace d’un procès pour obtenir en échange de l’abandon de la plainte ce qu’il veut. Ok, si tu veux, vas-y mon gars, devient membre du conseil de Piron si ça te chante. De toute façon, comme toujours, tu ne serviras à rien. Je ne comprends vraiment pas ce qu’il fait encore dans la série. Il ne sert à rien, n’a jamais servi et ne servira probablement jamais. Donc autant s’en débarasser. S’il vous plait.

A coté de ça, on a des acrobates voleurs qui utilisent de la technologie de réfraction lumineuse pour être invisible et piquer des trucs high-tech à différentes entreprises. Tout ça nous conduit au final à Greypoint et à la découverte du meurtrier de Betty et ce n’était vraiment pas passionant. Le scénariste semblait manquer de motivation pour écrire le parallèle avec la réalité sur l’ultra contrôle continu des gens par le biais des systèmes informatiques. Il y avait moyen de faire mieux et de lier cela à l’intrigue de l’amnésique de Kiera. Mais non, on a juste un instant limite face caméra de Alec pour nous expliquer que « oulala, ils se servent des ordinateurs pour nous espionner ». On a vu plus inspiré dans la série quand même.

vlcsnap-2014-08-01-18h06m25s170

Autre point de l’épisode, Carlos a fait une amnésie sur les 4 ou 5 derniers épisodes et est retourné dans son état à la con de caca nerveux parce qu’il y a deux Kiera, dont une morte, la sienne, la bonne, la vraie, pas celle qui est plus vieille d’une semaine. Super… Oh et il a même le cliché de la fiole d’alcool. Magnifique. Nan mais sérieusement Simon Barry (scénariste de l’épisode et showrunner), tu crois que c’est fun de voir Carlos dans cet état ? Et bien, je te répond d’un non fort et ferme ! Et impliquer Alec dans le trip, ce n’est pas bien non plus ! Le voilà devenu boucher le pauvre Alec. Et cela fait surtout moyen très poussif pour lancer Alec dans son évolution vers le pouvoir.

Enfin, on a l’intrigue du John Doe qui est lié à Kiera mais on ne sait pas pourquoi. Et là encore, c’est poussif parce qu’on devine de suite qu’il est du futur lui aussi. Du coup, c’est ultra pénible de le voir ressasser que rien ne lui revient en mémoire (tu m’étonnes) et que Kiera mette trois plombes à concevoir la possibilité qu’il soit lui aussi un voyageur temporel. J’espère que cette introduction poussive permettra de développer une super intrigue dans les épisodes à venir.

Bref, 6/10

Un épisode poussif, dûe à une écriture très peu inspirée et qui ne tente même pas de masquer ses défauts et son manque d’originalité. Ça se laisse suivre sans problème mais bon, il y avait moyen de faire bien mieux.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Continuum – Episode 3.08

So do our minutes hasten Saison 3, Episode 8/13 Diffusion vo: Showcase - 11 mai 2014 Une attaque terroriste au...

Fermer