Continuum – Episode 3.08

So do our minutes hasten

Saison 3, Episode 8/13
Diffusion vo: Showcase – 11 mai 2014

Une attaque terroriste au gaz fait 12 morts. Liber8 est suspectée mais Garza affirme qu’ils n’y sont pour rien…

Nous revoilà plongés dans le présent avec une Kiera qui est censée être plus déterminée et libre dans sa pensée. Le résultat est qu’elle semble surtout plus perdue que jamais et elle n’est pas aidée par les évènements qui multiplient les duplicités. Finalement, une phrase résume bien l’état de Kiera et on la doit à Garza quand elle lui sort qu’elle n’est plus sûre de rien maintenant.

Pourtant, pour nous, téléspectateurs, les choses ne sont pas si compliquées et complexes que cela, bien aidés que nous fûmes par les précédents épisodes nous préparant bien. On savait que Dillon était une enflure, on savait que Sonmanto et Fermitas étaient des enflures. Les voir agir et interagir ainsi ne nous surprend pas. Traitrises, manipulations, rachats hostiles, élimination violente de la concurrence, tous ces éléments nous furent déjà présentés dans les épisodes précédents (et dans la réalité de la vraie vie aussi) et cela prend enfin de l’ampleur au sein de cet épisode. Liber8 apparait du coup encore plus que jamais comme la solution pour stopper Sonmanto, surtout que la police apparait compromise avec Dillon à sa tête.

Là encore, pour nous, cela n’apparait pas vraiment comme une surprise, tant les épisodes précédents nous ont préparé à cette idée et que Betty le souligne dans cet épisode à une Kiera prête à protéger Liber8. Aurait-elle changer de coté ? L’incertitude plane plus que jamais quant à qui la protectrice va faire confiance et sur qui elle va miser. Elle n’a plus guère que Carlos comme soutien sûr. Et Carlos n’est pas le mec le plus stable qui soit quand même, quand on se rappelle qu’il y a peu, il faisait des cacas nerveux débiles sur les mensonges de Kiera et que là, il « sympathise sportivement » avec une traitresse.

Oh ! Murphy de The 100 !

Oh ! Murphy de The 100 !

Du coup, Kiera apparait comme avoir un train de retard sur nous et ce que l’on sait. J’aime assez peu ce procédé parce que cela rend stupide les personnages. Sauf que cet épisode a le mérite de faire raccorder les différents points à Kiera eet Carlos et cela est fait par la logique et l’intelligence de ces deux enquêteurs. Les réponses ne leur sont pas balancées comme ça pour les mettre à jour, ils découvrent par eux-même et leurs déductions les connexions et la vérité. C’est agréable de voir une mise à jour comme celle-ci pour une fois. On évite le personnage omniscient qui se décide soudainement à déballer tout pour relancer les personnages.

Par contre, coté scénario éculé, si on l’a évité avec Dillon il y a deux ou trois épisodes, la pauvre Betty en fait les frais. Elle est trop mise en avant dans cet épisode et la règle s’applique donc: quand un personnage secondaire est trop mis en avant dans un épisode, pouf, il meurt à la fin. Pauvre Betty…

Bref, 6/10

L’épisode ne fait pas tellement avancer le schmilblick pour nous. Il a surtout pour mission de permettre aux personnages de rattrapper leur retard sur nous. C’est peu passionant mais au moins, Continuum le fait très bien, contrairement à beaucoup trop de séries actuelles qui surabusent du personnage ou de la clé usb qui sait tout sortie nulle part.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Podcast] Minipod: Revolution – Saison 2, partie 2

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd'hui, Nico a convoqué Delphine et Maxx pour évoquer un sujet grave. Quel...

Fermer