The strain – Episode 1.03

Gone smooth

Saison 1, Episode 3/13
Diffusion FX – 27 juillet 2014

L’infestation progresse et les premières transformations ont lieu. Comment va réagir le CDC face à cette menace inconnue ?

Bon ok, vous savez quoi ? On va faire comme si le second épisode n’existait et n’avait jamais existé. Oui, n’y allons pas par 4 chemins, ce troisième épisode était nettement meilleur.

Néanmoins, les défauts inhérants au début de la série sont toujours là, notamment la débilité de notre team bras cassés. Rappelons nous de la fin du second épisode (oui, celui qui n’a jamais existé). Le père d’Emma téléphoné à Eph pour le remercier de lui avoir rendu Emma vivante alors qu’elle est censée être morte. Et puis, ils arrivent à la morgue où c’est un massacre et qu’il n’y a plus de cadavres. Et que font Eph et sa moitié ? Bah rien. Les 200 corps sont zappés dans cet épisode et doivent donc se balader en liberté dans New York sans inquièter personne alors qu’ils ont quand même un look très douteux. Et pour Emma, il faut attendre la mi journée (donc une grande partie de la nuit et la matinée) pour que Eph aille faire un tour chez elle. Et encore, c’est parce qu’il n’a vraiment, mais vraiment rien d’autre à faire, même pas sur un plan garde d’enfants.

Et mieux, sur place, il se captive plus pour une touffe de cheveux dans la baignoire, chose relativement courante quand même, plutôt que sur tout le sang autour de la baignoire. Sauf si Eph considère que c’est normal si c’est la période délicate du mois pour les demoiselles. Qui sait comment son esprit tordu aux priorités bizarres peut réagir ?

De son coté, sa partenaire qui doit sûrement avoir un nom et une personalité quelque part a un flash lumineux: et si on allait poser des questions au vieux fou qui semblait en savoir beaucoup à l’aéroport ? Donc zou, elle va le voir et si on pouvait espérer quelque chose de lui, cela ne viendra pas de cet épisode où il préfère faire de la rétention d’infos sous prétexte qu’elle n’est pas prête à entendre la vérité. Oui ou alors il ne faut pas aller trop vite et leur laisser le temps d’anticiper et stopper l’infestation avant qu’elle ne puisse avoir lieu.

Pourtant débiles comme ils sont… D’ailleurs, je ne suis même pas persuadé que Eph s’inquiète énormément au début du prochain épisode alors qu’il vient de pulvériser la tête du seul contaminé voulant les aider après qu’il ait dégusté des poches de sang, montrer une bouche chelou et fait preuve d’une force surhumaine. C’est Eph, il a sûrement plus important à faire que de s’interroger sur le pilote, genre apprendre à son fils à faire du vélo.

vlcsnap-2014-07-29-04h21m02s155

A coté de cela, l’épisode offre du développement à Jim, ancien goonies de son état, actuel voix de Raphael dans la très fun série animée en cours Tortues Ninja. Bon, c’est toujours mieux que le développement des latino dans le 2 mais ça reste très cliché land. Il bosse pour Eichorst parce que… sa femme a un cancer et qu’il n’a pas les moyens de lui faire subir un traitement expérimental. Le but de ce cliché est clairement qu’on compatisse avec lui et donc qu’il ne soit pas un méchant avéré et qu’on ait de la peine lorsqu’il va mourir (je ne spoilie pas les livres que je n’ai pas lu, je croise les doigts). Mouais, sauf que sa mort dans ce cas-là m’en toucherait une sans faire vasciller l’autre. Pourquoi ne pas en faire une vraie enflure qui agit simplement par goût du fric ? Ce sont des personnages plus funs.

Mas du coup, toute l’histoire autour du cancer permet d’établir à quel point la communauté vampire s’est développée et a pris de l’importance, infiltrée qu’elle est dans toutes les couches, pouvant même influer sur le cours d’essais cliniques. C’est bien, ça rend les vampires très puissants mais du coup, vu qu’ils peuvent faire absolument tout ce qu’ils veulent facilement, y compris manipuler l’opinion publique avec une grossière histoire d’empoisonnement au monoxude de carbone, pourquoi ils veulent infester tout New York avec des monstres ? C’est débilement débile.

Car oui, ce sont des monstres les infectés et l’épisode nous les présente bien. On a déjà évoqué le pilote. On peut aussi évoqué le mec sans charisme qui glougloute le sang du steak devant sa femme qui panique, mais fidèle à la débilité de la série, ne fait rien. Bon, on peut la comprendre, elle a déjà fait son boulot en lui conseillant d’aller chez le médecin parce qu’il ressemble de plus en plus à un membre du casting de the walking dead. Mais quand même, là, c’est un autre niveau. Quand il la bouffera, elle aura l’air bien conne quand elle se dira « Zut, j’aurai peut-être dû faire quelque chose plus tôt ».

Et sinon, on a le rockeur, qui comme Emma, perd ses cheveux mais pas que. Cette scène est vraiment trop chelou avec le service trois pièces qui tombe comme ça. Mais finalement, ce n’est pas le plus dérangeant dans l’histoire. Non, le plouc que ça fait dans la cuvette et l’absence de réaction du rockeur m’ont bien plus perturbés que la transformation en elle-même. Brrrrr.

En vrac :
– Vasiliy aime les cigares cubains. Super !
– Pas assez d’Emma !
– Il va faire pipi comment maintenant ?
– Que fait Gus cette semaine ? Il engueule son frère qui a perdu la télécommande ?
– Pourquoi ils font des analyses ? Il n’y a jamais de résultat !
– Mais ils sont où les 200 cadavres ?
– Qui parie avec moi que même avec le trailer du prochain, Eph va mettre trois plombes à comprendre qu’il y a une mutation dangereuse ?
– Va-t-il replonger dans l’alcoolisme après avoir vu un monstre, massacré un monstre et vu son fils refuser la garde alternée pour son bien ? Sinon, à quoi aurait servi ce passage dans le 2 chez les AA ? Et puis ça serait fun un Eph bourré chassant les vampires.

Bref, 8/10

Ouf, la série prend la bonne direction cette semaine en développant plus concrêtement l’infestation et en accélérant les choses. Après, il faut juste regarder cela au second degré, notamment à cause de la stupidité des personnages qui veulent concurrencer celle des habitants du dôme de Chester’s Mill. Le potentiel fun se dévoile et The strain doit continuer sur cette voie.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The strain – Episode 1.02

The box Saison 1, Episode 2 Diffusions: FX - 20 juillet 2014 L'infestation commence à se répendre dans New York,...

Fermer