Falling Skies – Episode 4.05

Mind wars

Saison 4, Episode 5/12
Diffusion vo: TNT – 20 juillet 2014

Alors que Tom rencontre un rescapé du Battlestar Galactica, Anne fait la connaissance des amis de Lexi et Hal tend des pièges…

Alors que la fin de Falling Skies est maintenant connue (la saison 5 sera la dernière), la série trouve intelligent de prendre le temps de nous pondre un épisode stand alone ou presque. Et à la façon des saisons précédentes en plus, soit une façon peu captivante.

Donc, comme d’habitude, durant ces promenades dans les bois, Tom tombe sur des humains et comme d’habitude, ils sont chelous. On a donc Billy d’Ally McBeal et un final 5 de BSG qui sont ici frères et fans de Tom parce que c’est le ghost ! Et en fait non, ce sont juste des connards qui veulent livrer Tom aux aliens. A la fin, ils meurent tous les deux, et Tom fait un feu de camp en mentant à son fils.

vlcsnap-2014-07-21-17h18m35s163

Bon, l’idée était bonne d’aborder les colabos, surtout dans le contexte en place dans la série. Les humains n’ont plus rien à manger, n’ont aucun espoir visible et les esphenis en présentent un. Alliez-vous et vous aurez à manger en échange de cobayes pour nos expériences. On peut comprendre le choix fait par Billy d’Ally McBeal mais j’ai trouvé cela assez maladroitement écrit, probablement parce qu’il est en face du toujours parfait Tom Mason. Il est difficile d’éprouver de l’empathie pour les sacrifices qu’il a fait afin d’assurer sa survie et celle de son frère puisqu’on se dit qu’il n’a qu’à être comme Tom Mason, chose qui ne parait pas non plus ultra compliquée à faire. Il aurait fallu aussi peut-$être un développement sur deux ou trois épisodes afin qu’on apprenne à connaitre ses frères ou qu’on ait au moins des flashbacks de ce qu’ils racontent dans les camps de transformation. Cela aurait sûrement aidé de voir l’horreur plutôt que de l’entendre décrite afin de comprendre le choix de Billy.

Et puis l’intrigue est parasitée par les questionnements de Matt qui se veut tueur mais évidemment, il ne franchit pas le cap, chose attendue. La série est trop familliale pour franchir ce cap et faire d’un gamin dans les 12 ans, un tueur de sang froid. Heureusement, Weaver remonte le niveau et l’acteur s’en sort très bien pour faire passer sa perplexité face à Matt et comment aborder ces questions avec lui, un être plus tout à fait enfant mais pas encore homme.

De son coté, son grand frère s’en sort mieux et s’impose comme le leader du groupe de résistants en quête du camp de Lourdes. Pas grand chose de palpitant à se mettre sous la dent si ce n’est leur attaque du super mécha pour récupérer un radar à aliens. Mouais, peu palpitant, surtout que Pope et Popette ne foutent pas la merde.

Enfin, il y a Anne qui « interroge » un espheni, le pote à Lexi. Et là encore, c’est assez peu passionant parce que Anne est juste ridicule et totalement tarée et illogique. Là encore, comme avec Billy et le proviseur de Hellcats, il nous manque des éléments du passé pour mieux appréhender l’extrémisme de Anne. On a juste un rapide mini flash qui nous indique qu’elle s’est faite violer le nombril par le pote à Lexi. C’est un peu léger pour comprendre son pétage de plomb irraisonné. Mais ce qui est encore pire, c’est qu’elle n’est remise en question par personne au sein du groupe, même pas par l’illuminée Lourdes ou Anthony. Oui, c’est l’ennemi, mais pourquoi ne serait-il pas différent ? On a bien les volms et les skitters rebelles alors pourquoi pas un espheni en désaccord avec les autres ? Certes, il ne fait rien pour le prouver mais bon, évoquer la possibilité ne serait pas un mal.

vlcsnap-2014-07-21-17h15m15s205

En vrac :
– Pourquoi avoir donner l’impression d’une énorme révélation quand Lexi dit que l’espheni est son autre père ? On le savait. C’est du coup un peu ridicule cette mise en scène finale.
– Lexi a beau dire qu’elle ne veut pas choisir entre papounet alien et mamounette tarée, mais j’ai quand même la sacrée impression qu’elle choisit toujours papounet alien.
– Anne aurait pu venir avec un interprète ou au moins lui retirer le sac de la tête pour l’interrogatoire à coup de baton.
– C’est moi ou le réalisateur a oublié que les espheni faisaient plus de deux fois notre taille ? Non parce que même à genoux, le papounet devrait être plus grand que Anne.
– C’est moi ou ça pue le gros piège Chinatown ? Genre un seul passage sécurisé, histoire que tous les Mason y arrivent et pouf, Chinatown encerclée et assiégée ? Ouais enfin, je présume quand même beaucoup de l’intelligence tactique espheni qu’on n’a toujours pas vue à l’oeuvre en 4 saisons.
– Ah les gestions des distance… Et deux temps, trois mouvements, Tom est au camp de Matt mais il faut trois jours pour revenir ^^
– Elle est nulle la crise d’ado de Lexi. Vouloir broyer le crâne de sa mère, c’est nul. Une vraie rebellion ado, c’est boire, fumer et sortir avec un biker plus agée voyons ! Un peu comme Ben qui aime les milfs en puissance avec Maggie.
– D’ailleurs Anne a oublié qu’il était so nbeau-fils le Ben qu’elle a frappé à mort ? Parce qu’elle en a rien à foutre du tout de son état. Mais bon, Anne a oublié toute la famille Mason je crois vu qu’elle ne fait pas la moindre allusion à Tom, l’amour de sa vie post invasion…

Bref, 4/10

Heureusement, le rythme était meilleur que dans les épisodes inutiles des saisons passées. Mais voilà, on ne progresse pas au terme de cet épisode et si les idées de réflexion sont bonnes, l’exécution laisse à désirer. Dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Pilote] The strain

Night zero Saison 1, Episode 1 Diffusion vo: FX - 13 juillet 2014 Le docteur du CDC Ephraim Goodweather se...

Fermer