Under the dome – Episode 2.01 – Season premiere

Heads will roll

Saison 2, Episode 1/13
Diffusion vo: CBS – 30 juin 2014

Alors que les habitants de Chester Mills continuent à vouloir pendre l’un des leurs, le dôme décide de se la jouer manifestations magnétiques…

Nouvelle saison pour les lemmings de l’été de CBS. Exit Brian K. Vaughan à l’écriture, place à Stephen King pour écrire ce premier épisode. Du lourd non ? Bah oui, c’était lourd.

Commençons par ce qui vous intéresse le plus: les deux morts. Exit la fliquette tuée comme une merde, tel un moustique s’écrasant sur le pare-brise sur l’A4 en plein été. Le plus « drôle » reste que cette conne avec 15 fois le temps de bouger de là mais non, elle reste figée telle Bambi sur l’A4 en pleine nuit. Et le pire dans tout ça ? Tout le monde s’entre contrecarre les steaks de sa mort, y compris Barbie alors qu’elle s’est sacrifiée pour qu’il survive quand même.

De son coté, Angie n’a pas de bol puisqu’après le sociopathe amoureux en saison 1, voici le serial killer de la saison 2. Sûrement un rival jaloux de Junior. Pourquoi ? Qui ? Les questions existent sauf que je me moque pas mal des réponses. Et c’est un poil problématique parce que je sens que ce mystérieux tueur va les occuper un moment dans ce début de saison 2.

Gnééééééé ?

Gnééééééé ?

Et ces deux morts montrent vraiment un gros problème de caractérisation des personnages. Leur disparition me laisse totalement indifférent. En fait, la série pourrait n’importe lequel d’entre eux que ça m’entoucherait une sans secouer l’autre. Même dans Harper’s Island, il y en avait certains que je ne voulais pas voir disparaitre. Là, non. Et puis surtout, rien ne nous dit que Angie est bien morte, ni la fliquette. Ce plan avec la mystérieuse fille du lac pourrait laisser penser que, éventuellement, vu que les zombies, ça a la cote, pourquoi pas la ramener en sorte de zombie exécutant les ordres de la fille du lac.

Et là, on soulève un autre problème de la série: ils sont tous très cons. Julia symbolise bien cela puisqu’elle ne se demande jamais si la fille du lac est l’incarnation du dôme. Elle apparait quand même pile à l’endroit où elle a balancé l’oeuf. Je sens que le dôme s’est incarné ainsi parce que ça sera plus facile pour lui de foutre la merde au sein des lemmings plutôt que par le biais de vision chelous qu’ils ne comprennent pas.

Et ce n’est pas le seul moment de connerie des personnages. Pour rester sur Julia, on a le coup où elle décide d’aller chercher la fille à la nage plutôt qu’en bateau, juste à coté d’elle. Ou encore tonton Junior qui ne se rend compte qu’il y a un truc louche qu’avec le dôme lumineux (alors que des phénomènes visibles, il y en a eu en saison 1). Ou l’autre conne qui attend que Barbie pète la vitre de sa voiture pour le stopper. D’ailleurs, elle sort d’où pour arriver depuis la rue ? Et il y a encore 15 tonnes d’exemples dans le genre.

En fait, le seul moment un poil intéressant réside dans le face à face croyance versus science, incarnée par la prof qui se décide après 15 jours à s’inquièter du dôme. C’étaient les vacances scolaires jusque là ? Elle était en RTT ? En grêve ? Bref, cette oposition croyance / science aurait pû donner un truc sympa si cela avait été bien écrit. Là, c’est juste très mal dialogué et à aucun moment, je ne me suis posé la question de savoir si c’est la science ou la croyance qui a mis fin au phénomène magnétique, alors même que l’épisode, par le biais des instants temporels tente de faire croire que cela pourrait être la tour qui a agi. Dommage.

Tiens bon Lois ! Superbarbie vole à ta rescousse !

Tiens bon Lois ! Superbarbie vole à ta rescousse !

En vrac :
– L’attaque des casseroles volantes ! (SyFy a acheté le concept je parie, histoire de pondre un Shark vs casseroles l’été prochain)
– Le magnétisme variable: tantôt ça attire, tantôt non, sans logique particulière. Prenons le début: ça attire la ceinture d’armes mais pas la ceinture tout court, ça attire le badge mais pas la plaquette de l’autre coté de la chemise, …
– Maman est vivante ! Et ça laisse un grave effet Truman Show du coup, avec la télé en boucle sur le dôme.
– Quitte à tuer des femmes dans la série, pourquoi pas la mère adoptive lesbienne ? Non pas que j’ai quelque chose contre les blacks lesbiennes, c’est juste qu’elle est encore plus inutile que les autres. Elle ne fait même pas de conneries quoi …
– Très discrêt caméo de Stephen King avec Angie, limite « fais péter tout de suite le kawa et les cahouettes parce que tu vas mourir dans 30 secondes ! »
– Mais elle est où la forêt perdue de l’expert Manhattan ? Il n’y a pas de telle zone sur les schémas, plans et maquettes qu’ils font de la ville.
– « Hmmm, tout le monde est dans les vapes … Oh une inconnue qui marche comme une zombie … Rien à foutre » – Angie.
– Et au final, le dôme ne veut plus que les lemmings s’entretuent. Et pour leur faire comprendre cela … il tue. Mouais, donc le dôme est aussi un lemming je crois.

Bref, 10/10

A ce niveau de conneries et de débilités, c’est du pur génie. La meilleure sitcom de la décennie. J’ai passé 42 minutes à être plié en deux de rire.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

3 commentaires pour “Under the dome – Episode 2.01 – Season premiere”

  1. Nick dit :

    Cela m’étonnera toujours ce principe de regarder une mauvaise série pour se marrer au lieu de regarder/rattraper tout simplement une bonne série à la place. 😉

    Enfin, pour ma part, je n’ai pas repris UTD, la plaisanterie a assez duré.

  2. Nico Speedu dit :

    Bah désolé mais je n’ai pas de « bonnes » séries à mon goût à rattraper. Et je trouve que ça a un intérêt de se marrer devant la nullité d’une série. Ça change les idées, c’est léger et on en ressort avec le moral au beau fixe. Je ne dis pas qu’il ne faut regarder que des séries comme ça mais parfois, ça fait du bien.

  3. MMM dit :

    Perso moi c’est stephen King qui s’auto-adapte qui me fait peur en plus il nous le fait savoir de manière pas très fine en montrant le bout de son museau façon stéphanie Meyer dans Twilight (non je citerais pas Hitchcok faut pas déconner ! ).
    En plus ses bouquins sont plus réussis que ses adaptations tv.

    En vrac : Ya t-il une malédiction Brit Robertson ou bien ?
    – Junior se ramollit , sa schizophrénie est en chute mais peut-être saura t-on qu’il….ou plutôt ses mains ont tué Angie dans son sommeil !
    – l’Animateur radio en adjoint du shérif sauf que linda a passer l arme à gauche donc police et justice ont fusioné ? youhou !
    – Du coup qui anime la tranche de Manu dans le 6 /9 SUR KWWNT ?
    Qu’est-ce que ça doit être chiant le dôme avec zéro musique un café de merde et peut-être bientôt plus à manger (l’an dernier y avait des pbs d’eau cette année va falloir planter).
    Enfin où se cachent Eléna et Bonnie ?

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Test DVD] Transformers Prime – Saison 1, volume 5

Titre vo: Transformers Prime Nombre de disques: 1  (6 épisodes) Editeur: Universal Date de sortie: 1er juillet 2014 Prix conseillé:...

Fermer