Once upon a time – Episodes 3.21 et 3.22 – Fin de saison

Snow drifts / There’s no place like home

Saison 3, Episodes 21 et 22/22
Diffusion vo: ABC – 11 mai 2014

Il était une fois un vortex temporel qui propulsa deux personnages dans le passé. Comment pourront-ils revenir ? Comment pourront-ils éviter la destruction totale du présent ? Suspens !

Et voilà, après une bonne fin de série à l’épisode 20, on a droit à un téléfilm en rab, histoire que tout le monde ait son « et ils vécurent heureux ». Content, voilà, belle fin pour la série. Quoi ? On me dit dans l’oreillette que non ? Que Marianne est dans la place et que Elsa débarque ? Les deux dans du capillotractage abusé ?  Ah non, non, non, non, non.

Bref, hormis cette dernière minute, tout va bien au sein d’un double épisode final qui finit e nbeauté une saison 3 décevante. Du moins pour moi parce que certains ont aimé la saison mais pas ce final. Il faudra que ceux-ci m’expliquent en quoi c’était bien des épisodes où il ne se passait rien à part un concours de décisions stupides.

Ce final revient à ce que devrait être OUAT et que OUAT ne nous offre pas assez souvent: un condensé d’aventures, d’humour et d’amour. Et pas besoin de gros méchants qui menacent la création entière. Non, il faut simplement une situation qui met les personnages en position de nous offrir de l’épique et une maitrise permettant de jouer avec les codes de la série. Et là, c’est réussi.

vlcsnap-2014-05-12-17h41m56s22

Quoi de plus épique que de retourner dans le passé et devoir recoller les parents ensemble ? Bon, le faire à bord d’une Delorean et d’inventer le rock certes. Mais à part ça ? Voir Hook en caleçon Clavin Klein ? Bon certes, mais à part ça ? Voir le doc Brown et assumer totalement le pompage de Retour vers le futur ? Bon certes, mais à part ça ? Et bien rien ! Et en prime, les scénaristes ne s’en cachent même pas de leur inspiration venue du magicien Marty McFly ! (alors qu’en fait, le gars fout rien, le magicien serait plutôt le doc Brown mais bon…)

Voilà donc Emma en vadrouille dans le passé, marchant sur la branche qu’il ne faut pas, draguant le jeune Hook, se faisant arrêter comme une merde et délivrant celle qu’il ne fallait pas. Du Emma tout craché quoi. Une connerie à faire ? Elle en fait deux ! Mais bon, elle ne le fait pas exprès. Ce n’est pas de sa faute si ces gênes sont pourris. D’ailleurs, il faudra m’expliquer quelle malédiction a pourri les gênes de Charmant et Blanche entre leur rencontre et la conception d’Emma. Parce que les revoir à l’époque rappelle qu’ils furent cools à un moment, et aussi débrouillards, rusés et intelligents. Aujourd’hui, c’est plus « euh, l’épée ne sert à rien contre Zelena … Alors je défouraille mon épée pour l’attaquer ! » Ok Charmant ….

Heureusement, Hook est là pour sauver Emma et lui expliquer les principes de base du voyage dans le temps (alias: touche à rien) alors qu’il n’a même pas vu Retour vers le futur quoi. La dynamique entre les deux me plait de plus en plus et j’étais trop trop content de les voir enfin s’embrasser sans que cela finisse avec un genou dans les couilles. Mon coeur de shipper a chaviré. Il faut dire que tout l’épisode nous rappelle à quel point Emma a changé Hook, et pas seulement au travers de son double d’époque mais aussi par les actions hors écran qu’il a réalisé. Et du coup, son obsession à retrouver le Jolly Roger il y a deux ou trois épisodes prend tout son sens ici lorsqu’il avoue l’avoir échangé contre un haricot magique. Il est prêt à tout sacrifier, même son bien le plus cher pour elle. Si après ça, elle ne l’embrassait pas, j’allais me pendre.

Bon, à part ça, on a la thématique classique du « c’est où ma maison ? » qu’on comprend que c’est là où se trouv les gens qu’on aime mais qu’on ne le comprend que quand on est sur le point de les perdre. Ouep, classique, ultra classique. Mais étrangement, cela ne m’a pas gêné parce que le ton et le déroulé de cette intrigue fonctionnait bien, alternant ce qu’il faut de situations drôles, de tensions sexuelles et d’action. Pour une fois, la série a sû se montrer efficace.

Et donc tout le monde est content et j’étais super heureux pour eux tous. Emma a trouvé sa place et son amour, Regina pareil, Rumpel se marie au fond des bois et tout se passe bien jusqu’à ce que Emma pourrisse la vie de Regina, telle sa mère à l’époque et que Hook provoque l’arrivée de Elsa, la reine des neiges, à Storybrooke. Et là, je flippe. Je ne veux pas voir Regina resombrer dans la vengeance et les cacas nerveux, surtout qu’en prime, la Marianne de OUAT a un charisme de moule morte. Comment Robin peut la préférer à Regina ? Et surtout comment gérer cela sachant que Robin est le true love de Regina ? Il ne peut pas aller avec une autre. Donc ça pue le triangle amoureux et je n’en veux pas ! Je ne veux pas revivre le traumatisme de la saison 1 entre David, Mary-Margaret et l’autre blondasse.

vlcsnap-2014-05-12-18h44m18s67

Quand à Elsa, je crains le pire dans le massacre de ce personnage devenu culte pour beaucoup de monde en à peine 6 mois. Pour moi, c’est un personnage trop récent pour connaitre une interprétation alternative, même si je peux comprendre le choix tant Elsa possède de multiples facettes et qui donc peuvent permettre un développement riche.

En vrac :
– Crac … Sérieusement ? Une branche ?
– Revoir Snow et Charmant à l’époque, j’ai aimé. Par contre, Régina en Evil Queen, pas du tout.
– Rumpel était fun. Son mariage beaucoup moins. « Mais pourquoi je sortirai avec la servante ? »
– Le capillotractage était quand même ultra violent. Il y avait 12 millions de solutions pour sauver Marianne sans la ramener à Storybrooke et sans changer le passé. Genre une tour à la Raiponce ou un autre royaume ou juste lui faire comprendre que vivre en hermitte, c’est fun.
– Et pour Elsa, pourquoi à peine arrivé, Hook va ouvrir ce placard et sortir le vase pour le poser dehors ? Ce n’était absolument pas naturel comme action, et ce n’était pas aidé par l’acting mécanique à ce moment-là de Colin O’Donoghue.
– Mais quelle était donc la seule image restante dans le livre des contes ?
– C’était fun les alternances gros plans sur Ginnifer Goodwin encore très enceinte et les plans sur sa doublure svelte ou les plans repris de la saison 1.
– Et donc ils ont tous mis trois plombes à se rendre compte qu’il y avait une énorme colonne de lumière à Storybrooke ?
– Et donc Charmant s’inquiète de ne pas avoir au téléphone Emma pour la prévenir d’un truc hypra dangereux mais bon, tant pis, il ne va pas la chercher et reste tranquillou au café… Neil, tu es mal barré, vraiment mal barré dans la vie.
– C’est d’ailleurs supra tordu d’appeler le gamin Neil, le nom de son presque beau-frère quoi …
– Si personne n’avait compris jusque là que Disney possédait les droits sur Star Wars, on en a encore eu une grosse couche avec la princesse Leia. C’est con, moi je voulais la princesse Di avec le prince Charles ^^

Bref, 9/10

Ce double épisode aurait offert une magnifique fin à la série sans la dernière minute qui me fait un poil flipper pour la saison 4. Mais avant cette ultime minute de la saison, j’ai pris mon pied devant cet épisode au bon rythme, offrant le type d’aventures que j’attend de la série. Je me suis vraiment bie namusé devant cet épisode qui a su me happer. Du très bon boulot qui conclut une série d’épisodes relevant le niveau après la très poussive première partie de seconde partie de saison.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Once upon a time – Episodes 3.21 et 3.22 – Fin de saison”

  1. Damkol dit :

    Je suis d’accord avec toi sur l’épisode, il était sympa, l’idée du retour dans le passé est sympa.
    Mais alors la fin…NON NON et NON quoi ! Regina avait enfin évolué, et vla qu’on la ramène en arrière…NON quoi c’est juste pas possible, ça gâche toute l’évolution du personnage et va encore pourrir la série (qui a bien sombré cette saison mine de rien, même si cette partie avec Zelena m’a bien plu).

    Pour l’arrivée d’Elsa…pourquoi pas ? Certes le personnage est surement trop neuf pour le réecrire mais je pense qu’elle pourrait faire une bonne méchante…mais sur quelle base ? Chercher sa soeur qu’elle aurait perdue ? Tuer tout le monde pour son plaisir ? La pauvre incomprise qui ne gère pas ses pouvoirs ?
    Enfin on verra bien ça en Septembre !

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Podcast] Minipod: Upfronts 2014 – ABC saison 2014/2015

Bonjour à tous et bienvenue à tous. C'est la semaine de folie aux Etats-Unis puisque les networks annoncent leurs nouveautés...

Fermer