Teen Wolf – Episode 3.24 – Season finale !

The divine move

Saison 3, Episode 24/24
Diffusion vo: MTV – 24 mars 2014

Il est temps d’affronter le nogitsune et de mettre fin à son règne de terreur. Ou pas. Tadaaaaaa !

Voilà, c’est fini. Teen wolf a refermé la porte sur la saison 3 et a déjà entrebaillé la porte de la saison 4 (fin juin). Et tout ça grâce au coup divin.

Mais qu’est-ce donc que le coup divin ? C’est le coup parfait dans le jeu de go. On retrouve deux conceptions au coup divin. La première conception, terre à terre, explique qu’il existe dans chaque partie un coup parfait qui fait définitivement basculer une partie, sans espoir de revenir pour l’adversaire.
La seconde conception, plus philosophique, remonte aux origines du jeu de go et elle est bien expliquée dans l’anime Hikaru no go: on ne peut prendre plaisir à jouer au go que contre un adversaire à sa taille. Le dieu du go étant seul, il a offert ce jeu aux humains afin qu’ils y jouent et progressent afin qu’un jour, un humain réussisse le coup divin, le coup qui prouvera qu’il a atteint le niveau du dieu du go et qu’il pourra enfin jouer contre un adversaire à sa hauteur. C’est plus un concept dans ce cas-là. On pourrait le comparer à la carotte qui fait avancer, le truc que l’on croit à portée mais qu’on ne pourra jamais atteindre mais dont on essayera encore et encore de l’atteindre, s’améliorant ainsi à chaque tentative.

Cet épisode joue clairement sur la première conception que je n’aime guère. Je préfère la seconde, porteuse de diverses valeurs qui font de l’être humain une personne meilleure avec les idées de progrès, de compétition motivante, d’entrainement, de travail et de rêve. Et ce coup divin est donc ici, de mordre le nogitsune afin de le changer et donc de le rendre impropre à la mouche qui finit dans le pot à ongles de maman Derek.

vlcsnap-2014-03-25-15h15m45s128

Globalement, ce final me laisse une impression de « mouais » seulement. Pourtant, il est globalement bon avec de bonnes scènes (le massacre à l’hôpital au ralenti, la scène onirique en arrivant au lycée …) et regroupant bien les différents éléments amenés au fil des épisodes. Sauf que voilà, le tout se fait trop mécaniquement et ne surprend guère. Il y a même une impression de facilité à battre l’ennemi qui se dégage alors qu’on nous l’avait présenté jusque là comme terrible et implacable. Et même la mort de Aiden ne parvient pas à effacer cette impression.

Cette impression vient aussi et probablement du fait que la fin du précédent était tellement forte et puissante qu’il était impossible de faire mieux et même de maintenir au même niveau de puissance émotionelle ce final. Du coup, il parait décevant. Mais attention, je l’ai quand même aimé malgré ce ressenti de facilité, aussi bien dans l’écriture que dans les personnages. L’ensemble était fun à suivre, bien rythmé et les personnages touchants, comme par exemple Scott qui craque dans les bras de sa mère, Chris qui tente de rester implacable quand il met au point l’histoire pour le meurtre de sa fille, Danny qui sait ou encore Lydia qui voit encore un de ses proches mourir et semble maudite avant d’entrevoir une éclaircie par la suite, dans le lancement de la saison 4.

Car oui, comme pour les saisons précédentes, Teen wolf achève sa saison 5 minutes avant la fin et introduit déjà les prémisces de la suite. Et au cours de ces scènes, on voit Malia qui intégre le lycée et Lydia qui sourit, se rendant compte que son pouvoir peut aussi faire du bien, qu’il n’est pas que synonyme de mort mais peut être aussi synonyme de renaissance. Et puis voilà, on arrive au cliffhanger qui nous ramène tata Kate en she-wolf bleue. Yeah ! Tata Kate ! What ?

Bon, on pouvait s’y attendre, sachant que Jill Wagner, l’actrice, ne présentait pas Wolf Watch, l’émission d’interview/décryptage post épisode pour rien ou juste pour 3 flashbacks en début de demi-saison. Je suis content de la revoir, j’aime bien l’actrice et j’aime bien le personnage et cela promet vu sa tendance psychopathe qui était déjà prononcée en simple humaine. Mais là, avec les pouvoirs d’un batard loup-garou-schtroumph, ça promet.

Bref, 7.5/10

Teen Wolf réussit sa conclusion de saison 3 mais aurait pu faire mieux. Ce final emboite bien les pièces amenés jusque là mais le fait trop mécaniquement, trop facilement et cela fait perdre en intensité ce final. Il y a pleins de bonnes scènes mais voilà, il manque ce petit plus qui aurait pu faire de cet épisode un grand épisode au lieu d’un bon épisode.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Arrow – Episode 2.17

Birds of prey Saison 2, EPisode 17 Diffusion vo: The CW - 26 mars 2014 Huntress est de retour à...

Fermer