Supernatural – Episodes 9.15 et 9.16

Thinman / Blade Runners

Saison 9, Episodes 15 et 16
Diffusion vo : CW – 4 et 18 mars 2014

Dean et Sam vont se retrouver à devoir compter sur les Ghostfacers pour une affaire étrange dans le premier épisode. Le second épisode réunit Crowley et les frères pour la recherche de la première lame.

9×15

Comme je suis très en retard sur mes reviews, je ne vais pas trop m’attarder sur cet épisode que je n’ai pas vraiment aimé. Ceux qui me connaissent savent que je n’ai jamais pu supporter les Ghostfacers et que donc en général, les épisodes où ils sont au centre m’horripilent au plus au point la majeure partie du temps et cet épisode n’a pas dérogé à la règle.

Donc rapidement, j’ai trouvé que l’épisode n’avait aucun intérêt, et le parallèle entre la relation des deux Ghostfacers et des Winchester était tellement appuyé que j’ai trouvé ça lourd et ridicule… franchement comment Sam peut comparer la trahison de l’autre qui a gâché la vie de son ami par pur égoïsme et la décision de Dean de lui sauver la vie ? J’ai trouvé ça carrément exaspérant… donc je m’arrêterai là pour cet épisode.

9×16

Heureusement, cet épisode par contre s’est révélé bien plus sympathique et intéressant grâce à la forte présence de Crowley et au retour de la mythologie.

Crowley en pleurs devant Casablanca

Non seulement on revient sur cette histoire de lame et de marque de Caïn mais en plus, on s’attarde enfin sur l’addiction de Crowley pour le sang humain. Et tout ça est plutôt bien géré avec comme toujours de superbes répliques pour Crowley, de l’humour et de l’honnêteté entre les Winchester et notre démon préféré. On réalise rapidement que le pauvre Crowley n’a pas vraiment recherché la lame car il était trop occupé à batifoler avec une démone qui le confortait dans son addiction au sang humain tout en balançant des informations sur lui aux sbires d’Abaddon. Heureusement, même drogué, Crowley n’est pas dupe de son ménage et va vite s’en débarrasser. Mais ce qui est surtout intéressant c’est ce qui se passe après, quand il regarde autour de lui, voit les cadavres dans sa chambre et se regarde dans le miroir les larmes aux yeux. On a clairement la confirmation ici que le sang humain l’a changé et qu’il devient de plus en plus humain. Cette scène où il pleurait devant Casablanca d’ailleurs était à la fois adorable et drôle parce que c’est la première fois qu’on le voit vraiment se comporter en humain en dehors de son passage dans l’Eglise quand Sam était sur le point de terminer l’épreuve.

Dean et Sam étaient déjà à la recherche de Crowley pour récupérer la lame et ils font appel au nouveau démon des croisements pour l’interroger. C’était une surprise assez drôle de voir Snooki dans ce rôle et elle se débrouille plutôt bien. J’ai bien aimé la différence aussi quand ils décident de l’exorciser plutôt que de juste la tuer comme ils le font si souvent. C’est sympa d’avoir pensé à l’hôte pour une fois même si le fait que ce soit Snooki n’y est à mon avis clairement pas pour rien… c’est clairement du favoritisme mais bon. Crowley finit par appeler Dean pour lui demander son aide, ce qui montre à quel point il se sent mal étant donné que ce n’est pas vraiment le genre à faire ce genre de choses. Bref, ils vont finir par retrouver Crowley dans sa chambre d’hôtel et là j’ai beaucoup ri quand ils l’ont attaché à une chaise et qu’il demande si c’est une intervention ! Franchement, si on m’avait dit y a deux ans qu’on en arriverait au moment où les Winchester disent à Crowley de se ressaisir parce que ses démons comptent sur lui, je n’y aurais pas cru ! J’ai d’ailleurs adoré quand Crowley sort aux frères qu’ils ne savent pas ce que c’est d’être humain pour quelqu’un comme lui.

Crowley et une intervention

Ce n’est pas sans rappeler le moment où Sam était accro au sang de démon et j’ai trouvé le parallèle sympa avec les frères qui se retrouvent à sevrer Crowley pour qu’ils puissent continuer leur mission et trouver la lame. Et Crowley qui est tout sentimental avec Sam en lui sortant qu’ils ont partagé quelque chose dans l’église. C’était marrant de voir Sam être le plus méchant dans ce duo, ça changeait. Ils ont donc retrouvé la trace de la lame et ils doivent interroger la personne qui est censée l’avoir et j’ai bien aimé quand Dean sort que Crowley est toujours mauvais même en humain parce qu’il tente de voler des trucs dans un distributeur ! Et j’ai trouvé ça sympa lorsque les frères n’arrivent à rien avec le gars qu’ils interrogent qu’il décide tout seul d’entrer dans le corps de ce dernier pour avoir les informations nécessaires. C’est quand même utile d’avoir le roi de l’enfer comme partenaire d’interrogatoire !

Au moment où ils apprennent que la lame est au musée national des antiquités, les démons d’Abaddon s’y rendent avant eux, prennent possession des gardes, tuent une fille du musée avant de s’entretuer. C’est une façon très étrange d’agir… comme quoi avec Abaddon au pouvoir, les règles ont clairement changé et la discrétion n’est apparemment plus du tout au goût du jour. Quoiqu’il en soit, on va découvrir quelque chose d’encore plus intéressant puisqu’en fait le musée avait déjà vendu la lame à un certain Magnus, le nom de code que les hommes de lettres utilisaient. J’ai trouvé ça sympa donc d’apprendre qu’un homme de lettres avait été viré avant le massacre causé par Abaddon et a donc survécu. Et j’ai particulièrement aimé que Crowley ne se gène pas pour leur dire que sa situation actuelle était totalement de leur faute et qu’ils lui étaient redevables. Le voir ensuite assis dans le salon du QG, les pieds sur la table, un verre de scotch à la main m’a juste fait exploser de rire. C’est bien notre Crowley, il en manque pas une !

Cuthbert tout sourire

On découvre donc que l’homme de lettres a été renvoyé parce qu’il était un peu trop excentrique et en avance sur son temps et ses projets étaient sans cesse rejetés. Crowley l’avaient cherché à l’époque pour trouver le QG des hommes de lettres mais en vain. Malgré tout, ça permet aux frères de savoir où chercher et d’ainsi de se faire inviter dans la demeure cachée de ce cher Cuthbert. Et là, on va avoir le droit à une sacrée surprise puisqu’ils vont être accueilli par des vampires qui font parti de la collection de Cuthbert. Au départ, il avait l’air assez sympathique, avec de sacrées capacités, des objets et des informations utiles. Je me suis dit alors que ça pourrait être un allié sympa qui pourrait leur apprendre pleins de choses intéressantes. Et puis bon c’est toujours un plaisir de revoir Kavan Smith dans un rôle bien loin de celui du Shérif adjoint Andy dans Eureka ! Mais au moment où Dean lui a montré la marque de Caïn et que j’ai vu son regard changer, j’ai compris qu’il était complètement dingue et ne voyait que par sa collection. Ce ne fut donc pas vraiment surprenant quand il s’est débarrassé de Sam et a avoué vouloir garder Dean pour compléter sa fameuse collection.

Et en même temps, c’est assez cohérent au final… le gars est resté seul et caché durant plus de 50 ans à accumuler les objets et monstres surnaturels pour lui-même. Il aurait pu intervenir bien avant avec tous les problèmes qui ont eu lieu à cause des démons ou autres monstres mais ça ne l’intéresse clairement plus depuis longtemps. Du coup, contrairement à certains, j’ai trouvé ça assez logique qu’on ne s’attarde pas trop avec ce personnage. Évidemment, il aurait pu rester un peu plus longtemps, aider un peu les frères avant de se retourner contre eux mais c’est là que je n’aurais pas trouvé ça cohérent en soi. Le gars est un obsessionnel, il ne vit que pour sa collection, ce n’est pas le style à résister dès qu’il voit quelque chose de valeur, et il est clair que s’il devait tenter quelque chose pour garder la marque de Caïn dans sa collection, il devait agir immédiatement.

Du coup, pendant que Cuthbert explique sa façon de penser au pauvre Dean, Sam cherche une solution pour sortir Dean de là avec un Crowley en manque d’attention qui veut aider et se retrouve face à quelqu’un d’encore moins réceptif que Dean. C’est assez mignon de voir Crowley rappeler à Sam tout ce qu’il a déjà fait pour les aider et de voir son air vexé quand Sam lui dit de se taire. Pendant ce temps, Cuthbert s’amuse à tester si la lame marche bien entre les mains de Dean et on peut voir que non seulement ça marche mais aussi que Caïn n’avait pas menti quand il parlait d’un prix à payer. Et j’ai l’impression que Dean n’avait pas compris que ce prix venait rien qu’en tenant cette satanée lame. Vu l’effet que ça semble lui faire, c’est clairement dangereux pour lui et ça risque de mal finir. En parallèle, on continue avec un Crowley qui recherche absolument l’approbation de Sam quand il lui demande s’il a bien fait sa part en apportant les ingrédients pour le sort nécessaire pour entrer chez Cuthbert. J’ai vraiment eu de la peine pour lui quand Sam l’ignore totalement.

Dean possédé par la lame

Bref, ils entrent finalement assez facilement dans la maison mais Sam se fait avoir par un shapeshifter qui a l’apparence de Cuthbert et se retrouve lui aussi attaché. A ce moment là, ce n’est pas compliqué, on sait que Crowley est le seul à pouvoir changer la situation. Il va ainsi permettre à Dean de se libérer, récupérer la lame afin que ce dernier tue Cuthbert. On remarquera ici que ça ne gène personne qu’il ait décapité un humain sans sourciller. Bon, il est clair que vu ses capacités et pouvoirs, il était dangereux… mais bon, la question que je me pose à ce moment là est « est-ce que c’était volontaire ou est ce que c’est la lame qui l’a contrôlé ? » On constate qu’il a des difficultés à lâcher cette fameuse lame juste après… il n’est donc pas difficile de comprendre le mauvais côté de cette lame et ça en devient très inquiétant. Du coup, j’ai pas du tout apprécié ce que fait Sam juste après qu’ils aient découvert que la pauvre Impala avait été agressée par les démons d’Abaddon. Il a vu clairement ce que fait la lame à Dean, ce n’est donc pas dur de comprendre que moins il la tiendra, mieux ce sera. Et pourtant, juste après ça, il lui dit que c’est le moment de tuer Crowley avec ? Vraiment ? Après tout ce que Crowley a fait pour les aider, même pas un minimum de sympathie…

J’en viens sérieusement à me demander si Sam est vraiment le même et si Ezekiel, en le guérissant de l’intérieur ne l’a pas tellement changé qu’il en a perdu une partie de son âme et de son coeur… Je suis peut être la seule mais plus on avance et moins je reconnais Sam. Je sais qu’il a subi beaucoup d’épreuves mais franchement, ça a toujours été le frère le plus gentil et sensible des deux quoi ! Et là, non seulement, il n’hésite pas une seconde à vouloir se débarrasser de Crowley qui vient clairement de leur sauver la vie à tous les deux mais en plus il veut le faire en mettant son frère dans une situation sûrement irrémédiable ! Inversement, vu la tête de Dean, quand Sam lui fait comprendre qu’il est temps de tuer Crowley, on voit clairement que ça l’embête. Du coup, j’ai adoré la réaction de Crowley quand il les paralyse (d’ailleurs, on constate un léger problème de raccord avec les cheveux de Sam ^^) et leur fait comprendre qu’il a bien compris qu’ils voulaient le tuer. J’ai bien reconnu là son instinct de survie quand il décide de garder la lame jusqu’à ce qu’ils trouvent Abaddon. Et j’ai trouvé sa formulation très intéressante quand il dit à Sam « tu as raison, vous ne pouvez pas me faire confiance. Malheureusement, moi non plus ». Son « malheureusement » montre clairement qu’il est amer et regrette leur façon d’agir et on ne peut pas vraiment lui en vouloir.

Crowley reprenant la lame

C’était donc un excellent épisode qui m’a donné d’autant plus à réfléchir sur le comportement de Sam et qui conforte le fait que Crowley est vraiment devenu au fil du temps mon personnage préféré. Hâte de voir la suite.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The vampire diaries – Episode 5.16

While you were sleeping Saison 5, Episode 16 Diffusion vo: The CW - 20 mars 2014 Elena est mise à...

Fermer