Doctor Who – Christmas Special 2013

The time of the doctor

Episode Hors saison, suite de l’épisode 50ème anniversaire.
Diffusion vo: BBC 1 – 25 décembre 2013

Le docteur est aux prises avec sa fin toute proche et inévitable. A moins que…

Bye Bye Matt Smith, Hello Peter Capaldi. On a estimé en haut lieu dans la production de la série qu’il était temps d’injecter du sang neuf dans la série et donc de caster un vieux à la place d’un jeune. Je connais un paquet de téléspectratices qui espèrent maintenant ne plus voir topless le docteur. Et après tout, pourquoi pas changer le docteur ? Si vous voulez, faites-vous plez. Mais pourquoi ne pas avoir dégager aussi Moffat le showrunner ? Non parce que c’était quand même ça le plus important à changer dans la série. Et ça devient vraiment très urgent tant les énormes défauts de son écriture sautent aux yeux maintenant. Est-ce l’habitude ? Est-ce parce qu’il devient feignant ? Le fait est que je le reconnais maintenant même quand il n’écrit pas Who mais Tintin (alors que je ne savais même pas qu’il avait pondu le scénario du Tintin de Spielberg)

Et son écriture me déplait. Vous le savez si vous êtes fidèles de ce site. Je n’y peux rien, je n’y arrive pas et c’est de pire en pire. Et là, il va poser les bases du Doctor re1. Et ces bases ne me plaisent pas. Quelle idée de pondre un cliffhanger sur de l’amnésie ? Seule Smallville sait maitriser l’amnésie dans une série. Là, c’est juste gonflant. Surtout parce que je l’avais vu venir dès que le docteur explique à Clara qu’il n’oubliera pas un seul moment de sa vie en tant de 11/12/13 (rayez les numéros qui vous déplaisent). J’étais là : « pas le cliff de l’amnésie, pas le cliff de l’amnésie ». Et… « Oh, vous savez conduire ce truc ? » NAAAAAAAAAAAAAAAN ! Je ne veux pas me taper toute une saison d’amnésie. Même pas un épisode. Juste 1 minute, style « non, t’inquiète je déconnais Donna… euh Martha… euh Amélia… Ok, je suis nul en humour, j’arrête ».

Mais bon, avant toute cette scène qui ne me donne pas envie de me presser pour découvrir Re1 (bah oui, c’est le 1 du nouveau set de 12 régénérations), il y a 57 minutes longues, très longues où Moffat s’est fait plez et a collé tout ce qu’il a créé dedans, soit e ngros, tout ce que je n’aime pas, style les Silence, les Anges, les catchphrases merdiques répétées à l’infinie et tout ça. Le seul truc que Moffat a créé et que j’ai aimé, bah, il ne l’a pas mis, c’est-à-dire Rory. Bon, j’ignore si l’acteur ne pouvait pas/voulait pas revenir, mais il aurait pû au moins être cité comme l’a été River Song. Mais non. A croire que Moffat n’a qu’un but quand il écrit: m’emmerder.

vlcsnap-2013-12-27-18h28m24s206

Et donc voilà, gros melting pot de tout son trip avec tentative de toutéliage capillotracté. C’était tellement capillotracté que 11 en a perdu son scalp. Bref, Trenzalor, tout ça, tout ça. Mouais, mouais, ça avance lentement, linéairement, et sans passion pour ma part. Voir des clins do’eils lourdeaux balancés sans subtilité au visage du téléspectateur et en plus, des trucs que je n’aime pas, bah, ça n’aide pas à se passionner pour l’épisode.

Heureusement, il reste des trucs sympas, genre euh… euh… bah… euh… Ah oui, on a une guerre plus spectaculaire que la guerre du temps du 50è anniversaire. Un comble quand même. Et j’ai bien aimé la dernière accolade entre Clara et 11. Mais pas le speech juste avant où là encore, la subtilité était aux abonnées absentes lors du monologue qui s’applique aussi bien à 11 qu’à Matt Smith.

Bref, 3/10

J’ai trouvé l’épisode lent, absolument pas émouvant (le plus émouvant pour moi, c’est la tête de cyberman à court de piles, c’est dire) et bourré de trucs moffatiens que je déteste. Il fallait changer quelque chose à Doctor Who ? Pourquoi Smith et pas Moffat à la place ? Allez, croisons les doigts pour se coltiner qu’une saison encore avec Moffat aux commandes et que quelques minutes d’amnésie. Ouais, j’ai quand même le moral, c’est l’effet des fêtes et tout ça.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Doctor Who – Christmas Special 2013”

  1. Gready dit :

    Bon … Ça me fait mal de le dire mais … je suis en grande partie d’accord avec toi. J’ai plus eu l’impression de regarder une compilation qu’un épisode de Noêl. Après j’ai aussi trouvé l’épisode lent mais c’est surtout parce que j’étais pressée de voir arriver Capaldi.

    Par contre j’ai bien aimé l’intervention des Time Lords même si la contrepartie avec le reset mémoriel me fait un peu peur : je ne pense pas qu’on se limite à un épisode ou une saison d’amnésie … soit il est juste un peu confus dans sa tête, soit le pack (de 12 hum) l’a fait rebooter sans sauvegarde.

  2. On est d’accord qu’il est temps pour Moffat de partir, ça c’est sûr. Par contre je ne suis pas sûr qu’il s’agisse vraiment d’une amnésie. Ne pas oublier qu’il n’a pas conduit la TARDIS en 300 ans (ou je sais plus combien, le temps qu’il reste dans le village en fait). Pour moi c’était tout simplement lié à ça.
    Celle qui doit partir par contre c’est Clara. Elle ne sert strictement à rien, son lien avec le docteur parait très artificiel et le côté mystérieux du départ a disparu. S’il vous plait, ramenez nous Rory (oui, je partage ton avis).

    Ce qui m’a dérangé le plus personnellement c’est toutes les modifications de l’univers et les raccourcis pris. Le coup du « je peux appuyer sur la clé et faire apparaître la TARDIS » bouleverse énormément de choses. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait dans les épisodes précédent? Davies avait échappé à la tentation dans Waters of Mars et je regrette ce raccourci qui montre bien que Moffat ne respecte absolument pas l’univers du docteur. Et l’occasion manquée des Daleks qui oublient le docteur me soule aussi. Ca aurait été intéressant de les voir ignorer qui il est, et là c’est réglé en deux dialogues. Et la pape qui sait conduire la TARDIS? WTF?

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Podcast] Minipod: Supernatural – Saison 9, Partie 1

Bonjour, bonsoir et salut à toutes et à tous ! Vous l'attendiez, ça y est ! Delphine et Céline peuvent...

Fermer