[Pilotes] Sean saves the world / Super fun night

Pilot / Anything for love

Saison 1, Episodes 1
Diffusion vo: NBC – 3  octobre 2013 et ABC – 2.10.2013

Dans Sean …, Sean est un père qui doit jongler entre la garde exclusive de son ado de fille et son boulot, tandis que dans super fun night, trois amies tentent de passer des soirées enfin amusantes …

Super fun night

Exit le pilot, très mal reçu par les critiques. ABC décide donc de démarrer directement par le second épisode. Ok. Pourquoi pas ? Surtout que ce second épisode fait très bien son rôle de présentation des personnages et de la situation. On a trois amies, un peu paumées, un peu associales mais qui veulent s’en sortir. Et pour commencer, l’héroïne va vaincre sa peur d’être en public en allant chanter dans un concours dans un piano-bar.

La série n’est pas excessivement drôle en elle-même et d’ailleurs, elle échoue quand elle veut jouer la pure comédie. C’est juste pas drôle car tout repose avant tout sur le problème physique de Kimmie (la scène du générique de fin où elle essaye de mettre sa gaine est une horreur). C’est plus efficace quand cela se fait discrêtement comme lors du duo de chant où elle peine à réaliser les mêmes gestes sexy que sa rivale. C’est dans ce type de moment que la série est efficace car elle montre des jeunes femmes assez naïves mais pas stupides face à la réalité du monde. Il en ressort automatiquement une certaine sympathie pour ces trois amies, surtout Kimmie que l’actrice Rebel Wilson arrive à rendre attachante.

Bref, Super fun night est très loin d’être le désastre que je craignais. Ça se laisse regarder, mais ce n’est clairement pas une comédie pure. Elle n’est pas faite pour rire aux éclats et gagnerait à laisser tomber les purs gags qui ne fonctionnent pas pour s’orienter vers un aspect plus dramédie.

vlcsnap-2013-10-03-18h00m45s17

Sean saves the world

Sean est un publicitaire célibataire gay de longue date qui doit faire face à son métier exigeant et l’apparition soudaine de sa fille ado dans sa vie, suite au départ de sa mère.

Pitch assez quelconque pour une série où tout repose sur les épaules de Sean Hayes. Le problème est qu’il faut lui fournir du matériel pour qu’il puisse en faire quelque chose. Et là, c’est l’échec. Ce pilote nous narre un père qui se veut exemplaire en réussissant à tout prix son premier dîner avec sa fille alors que son patron veut le garder de force au boulot. Et c’est tout. Très vite les personnages tournent en rond et surtout Sean puisque les autres ne font rien du tout à part placer un mini obstacle ou l’aider. On enchaine alors les situations toutes plus poussives les unes que les autres jusqu’à l’apothéose du poussif avec la scène du poulet dans les toilettes.

Et c’est dommage parce que Sean Hayes a le potentiel pour tenir une série et que le reste du casting a du potentiel, en particulier sa fille qui n’est pas du tout exaspérante, toujours dans le bon ton et la bonne répartie.

Bref, Sean s’avère être doté d’un pilote très quelconque qui peine à faire sourire. Beaucoup d’ajustements sont nécessaires pour rendre cette sitcom viable à long terme, même si je ne la vois pas aller très loin avec un pitch si peu ouvert aux développements et des personnages secondaires quasi inexistants.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Pilotes] Welcome to the family / The Millers

Pilot Saison 1, Episodes 1 Diffusion vo : CBS et NBC - 3 octobre 2013 Dans Welcome to the family,...

Fermer