Revolution – Episode 2.02

There will be blood

Saison 2, Episode 2
Diffusion vo : NBC – 2 octobre 2013

Monroe et Charlie ont piscine, Aaron raconte des légendes hollywoodiennes et Miles se fait un nouvel ami …

OUF ! Aaron n’est pas mort, ni un zombie. Classe. Bon, il voit des morts sans raison mais ouf, il est vivant, après … 2h30 d’arrêt cardiaque. Là, gros problème puisque le montage laissait deviner une minute ou deux maximum d’arrêt cardiaque. Pas 2h30. Merdouille de montage assez perturbante. mais bon, pas grave. L’essentiel est qu’Aaron puisse apprendre aux jeunes enfants un conte des années 80 concernant 4 amis formant les SOS Fantômes. Tout a commencé dans une librairie de New York … ^^

Le scénariste s’est vraiment fait plaisir avec les références puisque de son coté, Miles demande au shérif pourquoi il a voulu devenir shérif et c’est parce que son père lui a raconté la légende d’un grand justicier de Dallas au Texas, nommé Walker. J’étais comme un petit fou quand il commence à raconter ça. J’étais là : « oh, vont-ils oser se référer à Walker Texas Ranger ? Non, quand même pas … Si !!!! ». His legend goes far and wide !

Bon, à part ça, Miles se libère, Miles fait l’erreur de vouloir sauver une inconnue, tue deux ou trois roms locaux pour le fun, se refait capturer, écoute un pédophile tout fier d’avoir fait des élèves sous sa garde ses chéris de sa sorte de secte, se fait péter la main droite pour qu’il arrête de tuer les roms locaux et zou, le voilà parti pour franchir la porte rouge où il découvre qu’on y fait des dons de sang dans une ambiance un poil glauque. Fin. Mouais. J’aurais préféré qu’on finisse avant qu’il franchisse la porte. Les cliffhangers de la porte sont toujours plus funs.

vlcsnap-2013-10-03-17h29m12s14

Petit coquin, tu veux faire ça attaché ! Ça me plait !

De son coté, Charlie retrouve Monroe et ce coup-ci, elle ne peut le tuer car elle se fait tirer dessus. La voilà attachée face à Monroe dans une piscine vide, tous deux prisonniers de fonctionnaires. Bah oui, ils bossent pour le gouvernement donc voilà. J’ai apprécié le regard de morue en manque de Slutty Charlie. Elle est e nmanque la petite et comme en plus, il est plutôt beau gosse … Alala, ces jeunes, ils ne pensent qu’à ça quand ils ne pensent pas à tuer leur prochain …

De son coté, Neville fait des trucs dont je n’ai rien à faire, du genre faire style je vais tuer l’autre pour en fait passer pour un héros. Mouais, super, m’en fout. Par contre, je suis pressé que Charlie arrive avec son beau gosse, histoire d’avoir un triangle à la con avec le fils Neville.

En vrac :
– Pas de fight club Monroe. Déçu !
– Pourquoi ne péter que la main droite de Miles ? Il peut encore découper des gens de la main gauche !
– D’ailleurs, pourquoi le laisser en vie sans souffrance alors qu’il a dû tuer déjà 43 gars en deux épisodes ? Bon certes, son sang est important mais bon, il suffit de trouver quelqu’un d’autre de compatible.
– Richard T. Jones est dans la place. Le gars est partout en ce moment, dingue.

Bref, 10/10

Rien que pour la référence culte de chez culte. Sans elle, l’épisode aurait eu 7.5 ou 8. C’est toujours fun et décomplexé.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Revolution – Episode 2.01

Born in the USA Saison 2, Episode 1 Diffusion vo: NBC - 25 septembre 2013 Six mois se sont écoulés...

Fermer