Agents of SHIELD – Episode 1.01

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: ABC – 24 septembre 2013

L’agent Coulson forme une équipe pour identifier et neutraliser les menaces sci-fi dans un monde post bataille de New York du film Avengers …

Pas Avengers, rassemblement !

Ce pilote doit se charger d’introduire une nouvelle équipe dans un univers connu, mais tout en tenant compte que certaines personnes ne connaissent pas encore l’univers, n’ayant pas forcément vu les 6 films composant la phase 1 du Marvel Universe au cinéma (Iron Man, L’incroyable Hulk, Iron Man 2, Thor, Captain America, Avengers). Et sur ce point, le pilote s’en sort plutôt bien. Les choses sont clairement expliquées, mais pas de manière lourde ou didactique, ce qui aurait pu être chiant pour le marvel cinéphile. On comprend l’essentiel, et on a même finalement envie d’aller voir les films pour voir cette fameuse bataille de New York. Bien.

Coulson, mort dans Avengers, mais vivant ici (avec explication et mystère mystérieux à la clé) doit donc former une équipe pour aller chercher les artéfacts aliens ou divins ainsi que neutraliser les menaces menaçantes apparues suite à la révélation de l’existence de surhommes, dieux et autres aliens. Pour cela, il n’est pas très inspiré quand même. C’est le premier défaut de ce pilote avec une caractérisation des personnages ratée. Je veux connaitre l’identité de celui qui est fan des deux techniciens. Il mérite un internement en psychiatrie d’urgence. Perso, à chacune de leurs scènes, je ne rêvais que de voir débarquer Hulk pour qu’il les écrase.
A coté, on a l’agent « je suis un bourrin » Ward, l’ancienne agent qui ne veut plus aller sur le terrain « parce que j’étais bien sur ma caisse en bois dans Stargate Universe » Mei, et Skye, la nouvelle hackeuse plus forte que le Shield avec un ordi tout pourri.
Mouais. Bon, Skye, ça va pour le moment. Elle est prometteuse et semble être la vraie héroïne de la série. Mei est très bien aussi, se contentant de faire son boulot proprement et sans chichis. Coulson est pour l’instant bof et avec un humour vraiment naze. Je suis désolé, mais le coup du « je crois qu’une lampe est cassée » était vraiment pathétique. (Et c’est moi, l’adepte de l’humour pourri et tout naze, qui le dit …). Ward n’a aucun intérêt, même sur le long terme (C’est le Ronon (SGA) local) et quant aux techs, ils n’ont aucun intérêt, sont insupportables et n’auront de toute façon aucun développement, à part pour l’épisode où l’un des deux se fera kidnapper.

vlcsnap-2013-09-25-03h30m59s3

Coté histoire, bah ça reste assez moyen. Il faut aussi dire qu’on ne peut pas vraiment développer l’histoire de Mike « Gunn dans Angel » Petterson. Il n’y a pas de temps pour cela avec tout ce qu’il faut introduire et présenter. Mais pourtant, malgré cela, on a quand même du développement sur l’histoire de ce personnage, son passé et ses motivations. Et cela le rend d’autant plus intéressant et cela permet à son speech de fin sur la place des hommes à coté des dieux d’être percutant (même si trop long).

Après, je suis moins fan de l’avoir rattaché à Extremis, le procédé de super soldat apparu dans le film Iron Man 3. Ça le mérite de bien inscrire dans la continuité la série, mais quelle continuité ? Le procédé Extremis semble bien moins développé et stable que dans Iron Man 3 et pourtant IM3 se déroule juste après Avengers, tout comme la série.  En prime, cela flingue tout développement possible autour de Extremis, puisqu’on sait qui est derrière tout ça et comment ça finit si on a vu Iron Man 3. Il ne reste qu’une possibilité : qu’un groupe concurrent à celui de Avengers développe le même procédé. Mais là, encore, ça poserait des problèmes avec Iron Man 3 puisque je vois mal les deux derrière Extremis partager la découverte. Et puis cela enfonce encore plus Iron Man 3 puisque tête de fer ne fait pas appel aux Avengers pour une raison bidon, mais en plus, le Shield laisse faire un terroriste tranquillement alors qu’ils savent ce qui se trame derrière. Moi, je serais Tony Stark, je serais bien véner et je défoncerais grve le Shield dans Iron Man 4, en commençant par du rayon répulseur pectoral à pleine puissance sur Fitz et Simmons, les deux techniciens …

Ensuite, il reste la structure de la série. On part clairement sur l’individu ou l’artéfact de la semaine. Mouais, pourquoi pas. Mais bon, ça risque vite d’être lassant, d’autant que le pilote peine à placer les graines d’un arc se développant lentement au fil des épisodes. Il y a bien le mystère du retour de Coulson mais je m’en fous (j’ai l’habitude des resurrections bidons à force de lire des comics) et la partie sur ceux derrière Extremis mais bon, là encore, je crains que cela soit trop bancal par rapport aux films. Et ça ne m’interesse que moyennement en plus.

Bref, 7/10

Il était logique d’attendre beaucoup d’une série dérivée de l’univers cinéma Marvel, encore plus avec Joss Whedon à la production (et impliqué dans ce pilote). Du coup, l’attente était énorme et forcément, une pointe de déception se fait sentir. Ce pilote reste efficace mais il souffre tout de même de défauts, comme les personnages quelconques, voire énervants, des dialogues lourdingues et un manque d’introduction d’arc sur le long terme.
En fait, j’ai l’impression que ce pilote a voulu trop en faire, trop en jeter plein la figure et du coup, à voulori trop en faire, il n’a pas tout bien fait. A voir si cela est rectifié dans la suite.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Agents of SHIELD – Episode 1.01”

  1. Tididooo dit :

    Ouf, je ne suis donc pas la seule à ne pas avoir trouvé ça « ouais trop géniaaal j’adore trop bon!! »
    j’avais l’impression d’avoir mal regardé l’épisode, enfin les 15 premières minutes parce que j’ai pas pu continuer tant les agents autres que ceux présents dans les films me filaient des boutons… Merci!!

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
[Pilotes] The Goldbergs / Trophy Wife

Pilot Saison 1, Episodes 1 Diffusion vo: ABC - 24 septembre 2013 The goldbergs raconte la vie dans les années...

Fermer