Futurama : C’est encore fini … Ou pas.

Meanwhile

Saison 7, Episode 26 sur 26
Diffusion vo: Comedy Central – 4 septembre 2013

Le professeur invente la machine à revenir 10 secondes en arrière. Une fois que Fry met la main dessus, les choses tournent mal pour l’éternité …

Troisième « fin » pour Futurama qui atteint presque le record de Chuck. Après l’annulation en 2003 de FOX puis la fin des direct to DVD en 2009, voici la fin de Comedy Central. Mais est-ce une fin ? Les Simpson ont déjà donné la réponse puisque non, Futurama n’est pas morte et les héros du Planet Express croiseront la route de la famille d’Homer en fin de saison 25 ou début de saison 26 des Simpson.

Et comment se termine le run Comedy Central de la série ? Bien, très bien même, délivrant là un des meilleurs épisodes des 52 proposées par la chaine cablée américaine. Et ce n’est pas vraiment un exploit non plus mais j’y reviendrais plus tard. Ce Series finale nous offre donc un épisode centré sur le couple Fry et Leela et lui offre une belle fin, romantique à souhait, sans être gnan gnan et tout en conservant le coté sci-fi foireux de la série. Ce dernier épisode sait méler ce qu’il faut de nostalgie aussi bien dans l’ambiance que dans les références, le coté romantique propre à la série, l’humour efficace et joue parfaitement des moultes caméos propres à un final, sans nous l’allourdir par la présence physique de ces caméos. Oui, il était bien plus agréable de voir Zapp ou Mom comme on les a vu dans ce final qu’en les voyant popper aléatoirement pour faire coucou et une réplique archi usitée dans une situation stéréotypée des personnages.

Bref, ce fut un final réussi qui a sû émouvoir mon petit coeur qui n’attendait strictement plus rien de la série depuis son retour sur Comedy Central (je n’ai d’ailleurs pas vu tous les épisodes de la seconde partie de saison 7).

vlcsnap-2013-09-06-08h52m02s120

Car oui, il y a deux Futurama, la série de la FOX et celle de Comedy Central (à laquelle je rattache les 4 téléfilms formant la saison 5 par comodité). La différence est là entre les deux séries: l’une est innovante, surprenante, et toujours efficace tandis que l’autre s’endort sur ses lauriers, enfermant les personnages dans leurs archétypes et dans des situations convenues et prévisibles, appliquant le schéma type d’un épisode similaire aux Simpson et qui a fait perdre de sa superbe aux Simpson : Une situation de base, qui dégénère en 3 minutes pour arriver à une situation qui dégénère en 5 minutes avant d’arriver à la troisième situation qui occupe le reste de l’épisode. (Exemple: on fait n’importe quoi et cela conduit par hasard les personnages devant le colis à livrer, on le livre sur une planète improbable où aucun ressort comique s’appuye sur le début d’épisode et paf, il y a un problème au retour qui n’a aucun rapport avec les évènements d’avant).

Ce problème d’automatisme des épisodes et des personnages a clairement nui à la série. Les épisodes devenant très irréguliers, pouvant passer d’une semaine à l’autre d’un épisode qu’on apprécie à un qui nous laisse indifférent en fonction de nos propres goûts en matière d’humour et de personnages. Mais même si on a apprécié un épisode, celui-là reste au mieux sympathique mais loin d’être inoubliable. Sur les 52 épisodes de CC (et environ 45 de vus), je suis à peine capable de me rappeler à peu près d’un ou deux, alors que même 10 ans après son annulation (et une seule rediff), je peux me rappeler assez fidèlement plus d’une vingtaine d’épisodes de la période FOX.

vlcsnap-2013-09-06-08h52m29s142

Du coup, après ce run de 68 épisodes sur Comedy Central (52 + les 16 des téléfilms), peut-on vraiment encore regretter la série ? Ce revival inattendu a, pour moi, fait plus de mal que de bien à la série. Oui, mes personnages adorés étaient de retour pour des aventures inédites, mais celles-ci étaient déformées. Ce n’était pas tout à fait le Futurama que j’avais adulé. C’était du Futurama light, se complaisant dans une formule facile, aux gags éculés. Du coup, je la regarde partir encore, mais ce coup-ci sans véritable regrêt de ne plus avoir de nouvelles aventures l’an prochain. Et c’est dommage. Mais qui sait ? Peut-être qu’une troisième chaine, ou un service à la demande type Netflix fera renaitre la série à nouveau en espérant que cette éventuelle fois-là, les scénaristes seront plus inspirés et retrouveront leur inspiration imprévisible des années FOX de la série. Croisons les doigts et prions pour entendre à nouveau le professeur Farnsworth s’exclamer : Good news everyone !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Totally Spies – Episode 6.01

Mandybook Saison 6, Episode 1 Diffusions vf: La 3 - 28 août 2013, TF1 - 4 septembre 2013 Alex, Sam...

Fermer