Hawaii 5-0 – Episode 3.23

He welo ‘oihana

Saison 3, Episode 23 sur 24
Diffusion vo: CBS – 13 mai 2013

Steve se retrouve à aider sa mère et ses amis afin de récupérer le microfilm qu’elle s’est fait dérobée. Pendant ce temps, Kono se rend compte que son mec n’est peut-être pas très clair …

Avant dernier épisode de la saison, et comme prévu, on en revient à du plus feuilletonant puisqu’on redégaine le microfilm de Doris (volé au cours d’une effraction un tantinet ridicule) et le flingue de Kono. C’est bien de faire ressortir ces intrigues mais bon, un peu plus tôt n’aurait pas été du luxe, surtout si au final, l’intrigue s’avère clichée et prévisible.

Je pense bien sûr à Kono et son flingue que le cousin yakusa avait pris et reposé pendant son sommeil il y a plus d’une dizaine d’épisodes. On savait tous qu’il avait servi à commettre un meurtre et que la pauvre Kono allait se faire accuser. L’accusation n’est pas encore pour cet épisode puisqu’on termine sur Max annonçant que l’arme ayant commis les meurtres appartient à Kono. On a donc l’intrigue principale du final à priori: tout le monde contre Kono en fuite, sauf 5-0 qui va se démener pour prouver son innocence. Et je ne sais pas pourquoi mais je sens la possibilité que Chin se fasse accuser à sa place en cliffhanger. On verra bien.

En tout cas, avant cette fin, il fallait d’abord faire découvrir à Kono que son mec, parrain des yakusas, n’est pas net. Cela se fait grâce au téléphone cloné (sérieusement, en plusieurs mois, il n’a pas passé un seul coup de fil ?) et cela permet de lancer l’action de l’intrigue. Et surtout, cela lance la connerie de Kono qui décide d’aller seule au milieu d’un repaire de yakusas, sans renforts, rien. Dommage, j’aurais préféré qu’elle passe l’appel des renforts et aille dans l’entrepot desuite, sans les attendre. Ca aurait cliché, j’aurais sûrement dis qu’elle était stupide, mais moins que ça. Heureusement, Steve se venge après en papotant tranquillos avec les infirmiers tandis qu’elle se vide de son sang sur le brancard ^^ Bien fait ! Souffre pour ta bétise !

Mais il y a aussi du bon dans cette intrigue qui arrive à bien préserver la possibilité de l’innocence de son mec (qui a un nom, je le sais, mais je ne le retrouve pas là et je suis trop feignant pour aller le chercher sur le net). Ses explications tiennent la route et il peut s’avérer être innocent, surtout qu’on avait placé il y a longtemps, l’idée qu’il n’était pas super super bien accepté par la famille. Ils ont pu agir dans son dos. Il pouvait ne pas avoir connaissance de la réalité des actions de ses hommes. Et j’ai même envie d’y croire, tout ça à cause de la simple scène où il attend à l’hôpital qu’elle revienne de ses examens. C’est normal, mais mignon quand même et ça donne envie de l’innocenter. Il tient à Kono, ça se voit et on a envie qu’elle soit heureuse elle aussi. Donc c’est un gentil contrairement aux apparences. Du moins, je le souhaite. EN tout cas, bien joué le scénariste pour gérer ce flou autour de Adam (ouais, j’ai fait l’effort d’aller sur wikipedia parce que c’est chiant de toujours écrire le mec de Kono).

De son coté, Steve monte une opération Ocean’s Two (oui, le Ocean’s Eleven du très pauvre, donc deux) avec les vieux de la série. Je ne sais pas pourvous, mais j’ai eu l’impression de voir l’opération commando de Lavon pour récupérer son alligator dans la fin de saison de Hart of Dixie. Bon, ça ne parle absolument pas à Maxx qui ne regarde pas HoD, mais Delphine me comprend ! Et d’autres aussi dans les deux camps mais je ne connais pas tous les goûts de vous, chers lecteurs. Et heureusement, sinon je passerais pour un dangereux psychopathe.

Bref, Steve et maman partent à l’assaut de l’hôtel du gars qui était chef de Washington Police et qui est maintenant Tyler Cain (ouais, je profite à mort de l’onglet wikipedia toujours ouvert, sinon il serait resté le chef de Washington Police ^^), un vilain pas beau (enfin pas beau façon de parler, parce qu’il a quand même un certain charme dû à son âge). Et là, je me suis quand même demandé ce que les scénaristes avaient fumé e nécrivant cette scène. Elle joue beaucoup sur le comique et ça ne m’aurait pas dérangé en soi si ce n’était pas accoler à Doris. Doris a toujours joué le décalage mais que quand ça ne concernait pas son passé. Dès que ça touchait à son passé, elle était hyper sérieuse et même flippante (ou alors, la torture des tétons du colombien était de l’humour que je n’ai pas saisi). Or là, on est dans le cadre de son passé et ça déconne à mort, surtout dans l’ascenceur avec le tour de magie. D’autant plus que cette scène est là simplement pour expliciter le mini twist final qui du coup était hyper prévisible, ce twist étant Steve qui récupère le microfilm à l’aide d’un tour de magie. On n’avait pas besoin de prémacher le travail de nos neurones avec cette scène improbable de la cage d’ascenceur, vu qu’on avait eu au début de l’épisode Steve expliquant qu’il adorait faire des tours de magie avec sa mère quand il était petit. Enfin bon, on règle le problème du microfilm, il ne reste plus qu’à régler le problème Wo Fat dans le final, sauf si Tyler Cain trouve un moyen de mettre la pression sur Steve et ses actions illégales contre lui. A moins que les scénaristes préservent Tyler pour un rôle de méchant récurrent assoiffé de vengeance en saison 4.

Et pendant ce temps-là, Danno attend à l’aéroport sa copine fantôme. Tellement fantôme que j’avais totalement zappé qu’il avait un love interest en cours.

Bref, 7.5/10

Un épisode sympa et fun qui fait ce qu’on attendait de lui. Et c’est là que le bât blesse vu que je fus rarement surpris, sauf avec Doris Copperfield mais là, c’était juste imprévisible, même pour des oracles et des devins.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Doctor Who – Episode 7.13 – Fin de saison

The name of the doctor Saison 7, Episode 13 sur 13 Diffusion vo: BBC 1 - 18 mai 2013 Il...

Fermer