Tests DVD: Transformers Prime – Saison 1, Volumes 3 et 4


Titre vo: Transformers Prime
Nombre de disques: 1 par volume (5 épisodes)
Editeur: Universal
Date de sortie: 5 mars 2012
Prix conseillé: 9,99 euros le volume

Avec les voix originales de: Peter Cullen, Steve Blum, Jeffrey Comb, Sumalee Montano, Kevin Michael Richardson, Adam Baldwin, Ernie Hudson, Josh Keaton, …

Présentation:

Les Autobots reviennent dans 10 nouvelles aventures (épisodes 11 à 20 sur 26 de la saison 1) pour protéger la Terre des méchants Decepticons. Au programme, des courses sauvages de voitures, Bumblebee possédé par Megatron, Miko, Jack et Raf coincés dans une dimension parallèle mais également dans une mine effondrée avec Megatron ou encore l’arrivée de la terrible et sans pitié Airachnid …

 
 

Esthétique générale du coffret:

Packaging:
N’ayant pas reçu le packaging, je ne peux en faire la critique.

Menus:
On retrouve un menu principal similaire sur les deux DVD. Seul l’autobot mis en avant est différent et reprend celui de la jaquette de son volume (Ratchet pour le volume 3, Bulkhead pour le 4). On découvre une option bizarre de retour sur ces menus principaux qui nous renvoit vers l’écran de choix de la langue des menus. Etrange vu que les menus et sous menus sont identiques quelque soit la langue choisie. Le superbe thème de la série nous accompagne.
Les sous menus relancent le thème de la série à chaque fois. On retrouve la même image en fond (Cyberton et des débris de planète) mais c’est Arcee qui nous accompagne sur le menu de choix des langues pour le volume 3 (Cliffjumper pour le volume 4).
On a donc de jolis menus mais qui manquent tout de même un peu de vie. Une petite animation de transition n’aurait pas été du luxe pour une série animée.

Technique:

Audio:
Langues: Anglais, Français, Italien, Néerlandais, Espagnol 2.0
Sous titres: Aucun
Tout le monde est logé à la même enseigne avec une stéréo de très bon niveau. On profite ainsi d’une bonne profondeur sonore mais qui aurait gagné en amplitude lors des nombreux combats avec un bon 5.1.
Grosse surprise, aucun sous titre n’est proposé, quelque soit la langue choisie. Très étrange et problématique pour suivre en version originale si on n’est pas bilingue, ce qui est rarement le cas du public visé prioritairement par ces DVD.

 

Images:
Format 16/9 – Couleurs
L’image qui nous est présentée ici est le gros point fort de ces volumes. Elle est tout simplement magnifique. Nette et sans le moindre grain, les couleurs sont chaudes et parfaitement contrastées. Un régal pour les yeux.

Bonus:

Aucun

Note globale de l’édition DVD : 6/10
Ces deux nouveaux volumes sortis bien tardivement après les 2 premiers (5 mois quand même) possèdent les mêmesqualités et défauts. C’est dommage de ne pas avoir rectifié le tir (surtout par rapport au sous titrage) mais au moins, ça permet de conserver une unité dans la collection.
Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Podcast: Sériespod 97 (3.23) : Disgressions et déviations

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Nous sommes vendredi, et donc nous vous proposons un nouveau numéro du Seriespod....

Fermer