Touch – Episode 2.02

Closer

Saison 2, Episode 2
Diffusion vo: FOX – 8 février 2013

Alors que Guillermo drague dans une exposition, Martin est mis sur la piste de Vikash, le riche entrepreneur qui pourrait le mener à Calvin …

Lem onde est en mouvement et on ne peut rien y faire. Les choses changent, les gens avancent et se croisent pour converger ensemble vers un même point. C’est un peu l’idée de cet épisode mais une idée moyennement bien exploitée. Le problème est que les intrigues sont toutes trop compartimentées. Chacun joue de son coté sans lien avant le rapprochement final qu’on attendait tous. Et du coup, bah l’ensemble passe moyennement bien et les liens entre les personnages apparaissent que trop tardivement. Et vu qu’on les découvrent tous à la suite les uns des autres, l’effet passe mal. Un peu comme la combinaison entre l’écriture trop automatique du format de cet épisode et le montage. Les deux sont moyennement réussis et l’ensemble s’avère moyen seulement.

Du coté de Guillermo, il continue à égorger des gens, ici une artiste qu’il va dragouiller tout l’épisode avant de lui trancher la gorge. Le vrai bon point de l’intrigue réside dans le lien avec sa propre cicatrice. On devine bien qu’il fut une victime. Comment est-il passé de victime à bourreau ? Qui est-il au juste ? Pourquoi et pour qui agit-il ? Le personnage reste encore très mystérieux et j’espère qu’on aura des révélations plus consistantes que ça dans les prochains épisodes parce que si on se farcit encore 3 ou 4 meurtres de la semaine, ça risque de vite me saouler.

Du coté de Martin, il lui faut convaincre Vikash de le mettre en contact avec Calvin et pour ça, rien de tel qu’un évènement meurtrier concomittent. Le kidnapping de papounet tombe quand même super bien pile au bon moment … L’ensemble est vraiment poussif, peu intéressant et peu palpitant. L’action est molle et surtout, on connait la fin d’avance (que Vikash le ferait entrer en contact avec Calvin). C’est du coup assez ennuyeux à suivre et seule la fin relève le niveau avec Martin et son coup des photos pour régler le problème. C’était bien vu ce plan. Par contre, l’ombre d’Amelia mouais …

Le problème vient dans ce cas-là principalement de Lucy qui est vraiment un personnage beaucoup trop unidimensionnel pour le moment. Je n’arrive pas à m’attacher à cette mère qui me rappelle trop l’horrible passage de Lost avec Michael et son « Waaaaalt ! They took my son ! they took my son ! Waaaaaaaalt ». Làn Lucy reste trop bloquée sur son impatience de retrouver Amelia. Cela rend le personnage lourd par moments, quand par exemple, Martin doit lui rappeler des évidences. Pauvre Martin, entre son fils qui court dans tous les sens et cette hystérique, il n’est pas gâté.

Enfin, il reste Jake, toujours aussi bon dans sa construction un poil sociopathe des buts de son père. Mais le meilleur reste quand même sa nouvelle copine hyperactive. C’est trop mimi ! Bon, maintenant, est-ce qu’il drague par intérêt pour approcher son grand-père en contact avec Frances pour pouvoir retrouver Amelia et la dragouiller ou a-t-il vraiment des sentiments pour la frisée ? En tout cas, c’était bien sympa tout de même.

Bref, 5/10

Un épisode trop faible, peu palpitant et trop construit à l’envers. Ca se voit trop que la scénariste avait un but à atteindre et a ensuite construit la façon d’y arriver. Du coup, l’ensemble apparait trop prévisible et orienté et les pièces ne découlent pas hyper naturellement les unes des autres. Dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Touch – Episode 2.01

Event horizon Saison 2, EPisode 1 Diffusion vo: FOX - 8 février 2013 Martin et Jake sont enfin à Los...

Fermer