Pilote: The Carrie Diaries

Pilot

Saison 1, Episode 1 sur 13
Diffusion vo: The CW – 14 janvier 2012

Carrie Bradshaw est une jeune adolescente comme les autres, mais qui se voit offrir des opportunités à Manhattan en cette belle année 1984 …

La vraie question qui reste au terme de ce pilote ne concerne absolument pas des évènements de ce pilote mais simplement: était-ce bien nécessaire de nous narrer la jeunesse de Carrei Bradshaw, l’héroïne cultissime de Sex and the city ? Pourquoi pas mais à ce moment-là, il aurait fallu en faire un téléfilm. D’ailleurs, tout ce pilote semble structuré sur une forme de gentil téléfilm Disney Channel. Un téléfilm ou deux aurait suffit. Là, c’est une série et pourqu’elle soit vraiment intéressante, il va falloir tout dem ême changer pas mal de trucs.

Ce pilote n’estp as si mauvais que ça en soi. Le problème est qu’il cumule les gros clichés de la série ado actuelle et livre donc un épisode extrêmement plat où tous les éléments rappellent d’autres séries actuelles, et pas forcément les meilleures ou les meilleurs éléments de cette série. On peut par exemple prendre la rencontre avec Martha Jones de Doctor Who qui la prend pour plus âgée qu’elle n’est et cela rappelle fortement Jane by design. Ou encore la soeur qui rappelle Thea Queen de Arrow (« yo, j’ai perdu un membre de ma famille alors je suis une grosse chieuse rebelle qui boit et se drogue, yo ! »). Quand à « l’intrigue » concernant son lycée et sa virginité, je pourrais faire une liste de 4 589 652 séries avec la même intrigue.

Le casting ne fait pas non plus dans l’originalité puisque le « beau » gosse du lycée me parait avoir déjà été casté dans 94 productions teen (et ça doit être le cas: Switched at birth, icarly, les sorciers de waverly place, zoey, le guide de survie de Ned, Jonas …). Le reste du casting est juste transparent, l’action se centrant uniquement sur Carrie et son actrice fournit un travail correct mais sans plus non plus.

Et tout cela conduit au gros problème de ce pilote: on ne se sent pas en 1984. On a plus l’impression d’une série se passant aujourd’hui mais avec une soirée de bal ayant pour thématique les années 80. Les années 80ies ne sont ici qu’un décor quelconque et il n’influe nullement sur ce pilote. Les particularités des années 80 ou du moins le fantasme qu’on peut en avoir n’apparait pas du tout et on se coltine en prime des gros défauts inhérants au politiquement correct d’aujourd’hui, inexistant à l’époque. Genre personne ne fume dans le super club où elle va, même pas dans les figruants en troisième arrière plan. On n’a pas eu non plus une copine de Martha Jones qui a proposé de la coke, drogue plus qu’en vogue en 1984 dans les endroits branchés.
De même, le casting est trop années 2010 pour paraitre crédible avec son élément anglais obligatoire comme dans toute série depuis 3 ans, ou la meilleure amie qui est forcément asiatique (merci les téléfilms Disney channel encore)

Bref,

The Carrie Diaries n’est rien qu’un teen show actuel sans la moindre originalité (mais au moins, c’est fait correctement) : tous les personnages et les intrigues sont stéréotypées et l’ambiance années 80 absolument pas exploitée. Ca aurait pu faire un téléfilm sympa ou un direct to dvd potable, mais là en série, il y a beaucoup trop de choses à rectifier et à tous les niveaux pour pouvoir prétendre accrocher les téléspectateurs sur 13 épisodes.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Pilote: The Carrie Diaries”

  1. Horkken dit :

    J’avais complètement oublié que ça se passait dans les 80’s puis elle passa un appelle dans une cabine téléphonique

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Once upon a time – Episode 2.11

The outsider Saison 2, Episode 11 sur 22 Diffusion vo: ABC - 13 janvier 2013 Gold cherche et trouve un...

Fermer