Halloween: les vampires dans quelques séries …

Ce soir, c’est Halloween. Vous vous faites raquetter par des gamins qu ivous extorquent des bonbons. Du chantage en bonne et dûe forme puisque si on ne les « paye » pas, ils vont tout saloper la maison. Enfin, ça se passe comme ça aux Etats-Unis. En France, si quelques gamins ont le courage de se ballader dans les rues pour sonner aux portes, ils trouvent bien des maisons désertes, les gens ne souhaitant pas ouvrir leur porte. Normal, Halloween n’est nullement ancré dans notre culture.
J’aurais donc pu vous parler des épisodes d’Halloween dans les séries américaines (j’en cherche toujours un dans Joséphine ange gardien) mais moultes sites l’ont déjà fait. Et puis en plus, ça me gonfle les épisodes Halloween vus que toutes les séries s’y mettent. 2 ou 3 ça va, 14 en une semaine, bonjour l’overdose.

J’ai donc préféré prendre un thème rappelant Halloween, en l’occurence les vampires. Parce que les vampires, c’est cool et que je les préfère aux autres monstres classiques. Et là, j’aurais pu parler de moultes séries de vampires: Buffy, Angel, Vampire Diaries, Moonlight, Blood Ties, Kindred, Ultraviolet, True Blood, … Mais quel intérêt de parler de ces séries ? Non, j’ai trouvé plus fun de parler de séries non vampiriques qui font débarquer des vampires au cours d’un épisode. C’est donc parti pour quelques épisodes de séries vampirisées le temps d’un ou deux épisodes, un thème qu’on retrouvait très souvent dans les séries jeunesse des années 90.

Power Rangers Turbo – Episode 40 – 13 novembre 1997 sur FOX
Carlos et le vampire / Carlos and the count

 

C’est soirée cinéma d’horreur à Angel Grove et un film de vampires est prévu au planning. Divatox décide alors d’envoyer un vrai monstre vampire qui va mordre Carlos le ranger vert. Va t-il s’en sortir ?
Soyons honnêtes, c’est loin d’être le meilleur épisode de Power Rangers. Une preuve de cela ? Ce sont Bulk et Skull qui délivrent le meilleur de l’épisode avec leur attirail chasseur de vampire. L’intrigue est assez vite torchée, Alpha trouvant un remède temporaire par miracle ou presque et un bon tiers de l’épisode reposant sur les combats contre le monstre vampire. A la fin, tout redevient bien. Cela aurait été plus fun si Carlos était plus charismatique et si il faisait quelque chose de vampirique. Mais non … Bref, dispensable.

Power Rangers Force mystique – Episodes 8 et 9 – 3 et 17 avril 2006 sur Jetix
Histoire de vampire / Stranger within

 

Necrolai envoye un monstre qui transforme le public d’un nightclub en vampire. Vida, le ranger rose, en fait partie …
(en photo: Vida et sa contre partie japonaise)
On se retrouve là avec l’adaptation pure et simple de l’épisode japonaise de Magiranger, avec simplement en arrangement, les spécificités de la version américaine. Et du coup, forcément, on est dans du plus sombre que dans l’épisode de Turbo. La preuve, TF1 l’avait carément sauté. Donc, on peut s’attendre à du violent, du gore, des gorges arrachées, du sang qui gicle de tous les cotés ! Et en fait non. Par contre, on a une bonne progression de Vida vers le coté abscure de la canine pointue. Elle sombre dans les ténèbres, trahit ses amis et l’ensemble passe bien et se tient dans l’évolution puis l’inévitable guérrison. Merci le double épisode pour cela. Malheureusement, il faut se coltiner le ranger comique de service avec son attirail cliché et le coté « personne ne me croit quand je dis que notre amie est devenue une suceuse de sang ». Mais bon, globalement, le double épisode s’en  sort bien, est sympa à suivre et n’est ni pire, ni vraiment meilleur que sa contrepartie japonaise.

Chair de poule – Episode 2.15 – 23 novembre 1996 sur FOX
Le souffle du vampire / Vampire breath

 

Carole (Cara en vo) et Freddy vont fêter leur anniversaire des 13 ans le soir même. Ils partent alors à la recherche de leurs cadeaux dans la maison et découvrent à la cave une porte menant dans une crypte labyrinthique qui abrite un ancien vampire qu’ils vont réveiller ..
Ah chair de poule ! l’anthologie d’horreur light pour la jeunesse. Les années 90 étaient fortes pour nous sortir des anthologie horrifique pour la jeunesse bien sympa quand même. Chair de poule se démarquait tout de même par un coté plus léger et cet épisode le prouve assez bien. Tout l’épisode repose sur la fuite des enfants dans la crypte labyrinthique. Sauf que le vieux vampire n’a plus ses dents et les deux gamins ont tendance tout de même à faire les kékés devant lui. L’épisode repose clairement sur le décalage avec l’imagerie traditionelle du vampire et cela désamorce d’avance toute possibilité de frayeur ou de frousse. Du coup, la poursuite dans la crypte s’avère longue et poussive, peu aidée non plus parl es décors trop carton pâte avec une brume au sol pour cacher la misère. Heureusement, le twist de fin tombe parfaitement et surprend bien. Je me souviens encore de la bonne surprise que j’avais eu devant à l’époque de mon premier visionnage. Il rattrape bien l’épisode.

Fais-moi peur – Episode 1.08 – 19 décembre 1990 sur YTV (Canada)
L’histoire des voisins noctambules / The tale of the nightly neighbors

 

Des nouveaux voisins venus d’Ukraine ne sortent que la nuit apparament, Emma et son petit frère, leurs voisins, les soupçonnent d’être des vampires …
Ah Fais-moi peur ! Are you afraid of the dark ? Cela reste la référence des anthologies horrifiques jeunesse. D’excellentes histoires sont pondues dans cette série, des histoires qui font peur, qui surprennent et qui ne prennent pas les gamins pour des attardés. Les scénarios sont intelligents et bien foutus (enfin la plupart du temps) et cet épisode le prouve. Il joue habillement sur les clichés inhérants aux croyances vampiriques. Tout repose en fait sur la vision des enfants. Des éléments sont là et eux décident de les interpréter comme étant la preuve de vampirisme. Mais aucun fait ne vient prouver cela. Tout l’épisode repose donc sur cette question: les enfants ont-ils raison ? Et on les voit aller de plus en plus loin jusqu’au twist de fin, moyennement surprenant c’est en fait un double twist mais le second se voit venir dès le premier, dommage). Bref, on est face à une histoire très bien écrite, très intelligente et qui joue bien sur nos perceptions subjectives. Un épisode à voir sans hésiter, d’autant qu’il n’a pas vieilli du tout visuellement parlant.

Fais-moi peur – Episode 5.12 – 13 avril 1996 sur YTV
L’histoire de la garde de nuit / The tale of the night shift

 

Amanda est une étudiante volontaire dans un hôpital lors des gardes de nuit. Très rapidement, elle et son copain vont s’apercevoir qu’un vampire est présent et se nourrit du personnel et des patients. Vont-ils réussir à s’échapper ?
A l’inverse de l’épisode précédent qui jouait sur le doute, celui-ci annonce la couleur d’entrée et tout repose donc sur la question de savoir si les deux héros vont s’en sortir ou pas. On se retrouve donc dans un épisode classique de huit-clos avec les alliés qui deviennent ennemis les uns après les autres jusqu’à une fin classique et attendue. Quand je disais que la plupart des scénarios de Fais moi peur étaient intelligents, celui-ci n’en fait pas vraiment partie. L’épisode reste plaisant à voir mais son déroulement est bien trop classique. Le scénariste se contente d’appliquer bêtement les codes du genre « huit-clos vs monstre » qu’on retrouvait à l’époque dans tous les teen movies horrifiques de l’époque. Néanmoins, l’épisode peut valoir le coup d’oeil pour so ncasting puisqu’on y retrouve Joanna Garcia et Emmanuelle Chirqui (avant la maigreur et les retouches chirurgicales pour les deux actrices) ainsi qu’Elisha Cuthbert dans son tout premier rôle, avant même d’être un membre de la société de minuit (la jeune fillette qui attire une infirmière dans un piège)

Le loup garou du campus – Episode 1.15 – 23 juillet 1999 sur YTV
Les vampires / Fangs for memories

 

Un trio de vampires débarque à Pleasantville au moment d’une collecte de sang. Tommy et Merton sont obligés de faire amis avec eux quand ils sont surpris à la banque du sang pour récupérer l’échantillon donné par Tommy …
Le loup garou du campus était quand une série super sympa, très délirante et décalée, exploitant à merveille les codes des séries du moment. On retrouve par exemple énormément d’éléments de Buffy dedans. Tous les épisodes sont funs à regarder. Je n’ai vraiment pas le souvenir d’un mauvais épisode. Juste d’épisodes plus faibles que les autres. Et celui-ci en fait malheureusement partie. Il faut dire que l’épisode n’est pas aidé par les trois vampires qui ne sont pas charismatiques pour un sou. Cela gache finalement l’affrontement entre Tommy et eux. Et c’est dommage parce que l’épisode a d’excellentes idées comme la super nuit de copinage qu’ils ont ou encore les multiples références au genre vampirique. Avec un meilleur traitement de ces trois vampires, on aurait eu un épisode génial et jouissif. Là, on a juste un épisode sympa mais qui n’est pas dans le haut du panier des épisodes de la série.

Charmed – Episode 4.18 – 18 avril 2002 sur The WB
Le baiser du vampire / Bite me

 

La reine des vampires décide de convertir Paige afin d’avoir plus de pouvoir pour faire face à la nouvelle source qui veut unifier les factions démoniaques …
On n’est clairement pas dans un épisode accessible au premier venu, comme l’étaient les précédents de cet article. L’épisode s’inscrit pleinement dans la mythologie de la série et de la saison et il faut avoir tous les éléments en tête pour apprécier cet épisode au mieux. Et ces éléments mythologiques ne sont pas secondaires, au contraire même. Les vampires ne sont ici qu’un moyen au service de la mythologie.
En prime, Paige se transforme moyennement en vampire. Elle met juste une robe super sexy rouge. On a vu mieux en transformation de la part des soeurs qui ont quand même eu moultes occasions de la prouver (hmmm Phoebe la sirène – On appréciera d’ailleurs la remarque sur ces multiples transformations à un moment dans l’épisode). Par contre, niveau comportement, Paige est super bad ass et c’est dommage de ne pas avoir plus exploiter cet aspect, surtout que Rose McGowan s’e nsort très bien en méchante.
Bref, cela reste un épisode plaisant à suivre mais trop ancré dans la mythologie de la série / saison et n’exploitant pas assez le vampirisme pour pouvoir vraiment être apprécier indépendamment une fois de temps en temps quand on a envie de se faire un petit Charmed pour passer le temps.

* * *

Voilà, c’était une petite sélection d’épisodes avec des vampires que j’ai revu ces derniers jours. D’autres séries exploitent des vampires au détour d’un épisode (le messager des ténèbres par exemple, photo d’illustration en haut de l’article) mais bon, je ne pouvais pas voir tous ces épisodes non plus, les journées ne faisant que 24 heures je vous rappelle. N »hsitez pas à partager vos souvenirs en commentaires !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Halloween: les vampires dans quelques séries …”

  1. Anne g dit :

    Tu as oublie le meilleur épisode sur le thème des vampires revient a X-files avec le shérif a les dents longues. Cet épisode est une merveille, humour noir, autopsie mène par scully, les 2 visions de l’ histoire vu par scully et mulder.

  2. Nico Speedu dit :

    je dois admettre que je ne maitrise pas énormément X-Files et que je n’y ai pas pensé du tout.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Primeval: New world – Episode 1.01

The new world Saison 1, Episode 1 sur 13 Diffusion vo: Space - 29 octobre 2012 Des anomalies temporelles déversent...

Fermer