Weeds – Series finale

It’s Time (part 1 et 2)

Saison 8 Episode 12 et 13
Diffusion vo : Showtime – 16 Septembre 2012

C’est la Bar Mitzvah de Steeve, l’occasion de revoir une dernière fois tout les protagonistes de la série.

NOTE: Cette review est signée Maxx.

Et voilà c’est la fin, après 8 saisons avec beaucoup de hauts et de bas, la série se conclut et malheureusement après une saison 8 qui a plutôt été bonne dans son ensemble. La série rate sa sortie, encore une fois, une série tente le time jump et ça ne fonctionne pas. Car il est difficile de s’intéresser aux situations quand on ne sait pas ce qui s’est passé.

On se retrouve dans le futur où le cannabis a été légalisé et ils sont tous devenus riches sauf Shane. Déjà si la plupart des anciens personnages sont là, on peut regretter l’absence de 3 des personnages les plus importants de la série : Célia, Isabelle et Heylia. Alors certes, on a des nouvelles de Célia et Isabelle via Dean, mais il aurait mieux fallu se passer de Dean que de Célia. Par contre, aucune mention n’est faite au sujet de Heylia.

Donc tout le monde se retrouve pour la Bar Mitzvah de Steeve, ce qui veut dire qu’on a fait un time jump de 7 ans. Le principal élément de cet épisode, c’est que Nancy est de nouveau veuve et qu’elle craint de se retrouver seule. Car il n’y a plus que Steeve qui vit avec elle, tous les autres se sont éparpillés. Nancy n’a plus revu Andy depuis les événements de la fin de l’épisode 11. Et l’absence de Andy pendant une partie de l’épisode est clairement un manque. Le duo Nancy/Andy a toujours été un des moteurs de la série. Et encore une fois il faudra attendre l’arrivée de Andy pour que l’épisode devienne meilleur. Les scènes Nancy/Andy sont ce qu’il y a de mieux dans cet épisode. Andy aurait donc mérité un meilleur traitement que de savoir ce qu’il était devenu à travers les dires de Silas.

On a ensuite Silas, celui-ci a eu un enfant avec Megan, et n’est apparemment que très peu en contact avec Nancy car Megan ne peut pas voir Nancy. Elle en veut à Nancy pour ce qu’elle a fait vivre à Silas. Sauf que cette haine est totalement disproportionnée, sans avoir vu ce qui s’est passé durant ces 7 ans, il est difficile de comprendre le ressentiment de Megan. Et voir Megan refuser que Nancy tienne le bébé dans ses bras, rend le personnage détestable. Ce qui est dommage, car on a aucune raison de la détester, on l’avait pas vue depuis la saison 2. Et cette relation Megan/Nancy empêche encore une fois l’épisode de créer de l’émotion, de l’attachement à cet épisode.

Mais que ça soit Andy ou Silas, on reste dans le soft, on réussit à avoir de bonnes scènes avec eux. On passe maintenant à 2 cas plus délicat.

Il faut le dire dès le départ, l’évolution de Shane est ridicule, et il est difficile de s’y intéresser en si peu de temps. Car durant la saison 8 on nous avait montré un Shane déterminé à faire ce métier et il croyait en lui. On le retrouve ici moustachu, alcoolique et au bras d’une pouffe blonde. Shane est au fond du trou et la plupart de ses scènes sont ratées et ne font qu’apporter de la lourdeur. Et même les scènes censées être plus touchantes quand on le voit péter un plomb chez le pâtissier ou quand Nancy tente de le raisonner pour qu’il se fasse soigner. A aucun moment, il ne réussit à être touchant et 45 mn c’est trop peu pour comprendre ce qu’a vécu Shane pendant 7 ans.

Et enfin, on termine par Doug, le boulet par excellence, celui dont on a toujours voulu se débarrasser, ne comprenant pas l’entêtement de la créatrice de la série à le garder dans la série tant ses intrigues n’ont toujours été sources que de lourdeurs et d’intrigues pénibles. Comment s’intéresser à Doug dans cet épisode alors que ça n’a jamais été le cas, et bien c’est simple il n’y a pas à s’y intéresser. Doug est devenu gourou d’une secte, il se promène habillé en violet accompagné de filles. Durant cet épisode, il va tenter de se rapprocher de son fils qu’il n’a plus vu depuis la saison 1. Ca sort de nulle part, c’est mal amené, les scènes entre lui et son fils n’ont aucun intérêt. Encore une fois, on se serait bien passé de Doug.
Voila entre ces 5 personnages principaux, on a donc aussi la présence d’anciens de la série : Dean, Guillermo, Sanjay,.. mais leur présence est plus anecdotique qu’autre chose.

Et enfin Steeve, le pauvre, on voudrait bien s’intéresser à lui, mais on ne sait rien de lui, sauf que sa mère lui a menti sur ses origines et qu’il veut partir étudier dans une école privée. Il finira par obtenir ce qu’il veut, laissant Nancy un peu plus seule.

Nancy va donc se retrouver seule pour la première fois, le problème c’est qu’on ne saura jamais comment elle fera face à cette situation, ça aurait probablement été plus intéressant que cet épisode voire même que certaines saisons passées.

La dernière scène qui réunit les 5 est plutôt jolie, mais le problème c’est qu’il n’y a aucune émotion, on les voit apprécier le moment, mais on ne sait pas vraiment ce qu’ils ressentent et c’est renforcé par le fait qu’on a passé le restant de l’épisode dans un total désintérêt de ce qui se passe. Nancy aurait mérité une meilleure sortie, plus en rythme, plus en couleur, à la hauteur de ce qu’à vécu le personnage durant 8 saisons.

 

Note de l’épisode 4/10

Note de la saison 7/10

La série s’achève donc sur cette note décevante, c’est dommage tant la série a quand même marqué son époque, Nancy est un personnage différent par rapport aux personnages féminins auquel on avait eu le droit jusque là. Elle est indépendante, elle a une morale douteuse et elle est prête à tout aussi bien pour protéger sa famille que pour maintenir son niveau de vie. On verra au fil de ces 8 saisons que ce n’est pas possible et si elle a gardé son train de vie, elle a perdu sa famille, même si comme le suggère la dernière scène, rien n’est perdu. Nancy réussira peut-être enfin à se rattraper auprès de sa famille. Malgré ses hauts et ses bas, la vie de la famille Botwin & Cie manquera quand même.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Podcast: Seriespod 77 (3.03): Emmy magique plus canal

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. La baladie ced abaddu sur botre serbiteur bréféré cedde sebaine. Mais il reste...

Fermer