Damages – Series finale, par Maxx

But You Don’t Do That Anymore

Saison 5, Episode 10 sur 10
Diffusion vo: Audience Network – 12 septembre 2012

NOTE: Cette review est signée Maxx.

C’est la fin. L’affrontement entre Ellen et Patty approche…ou pas, qui va gagner ? Ellen va t-elle mourir ?…

Et voilà c’est fini, après 5 saisons, Damages se retire. Et malheureusement pour elle, elle ne se finit pas sur une bonne note. Le principal reproche s’est d’être complétement anti climatique.

Depuis le début de la saison, on nous montre l’affaire Mclaren comme n’étant qu’un instrument permettant l’affrontement entre Ellen et Patty. On se dit qu’enfin au bout de 5 saisons, on va avoir le droit à un affrontement Patty/Ellen dans une salle de tribunal, sauf que non, Rutger s’enfuit et tout se dégonfle au dernier moment. Patty n’a plus rien pour maintenir son affaire, et abandonne lamentablement sans même combattre.
Sinon la mort de Rutger est bien ridicule, c’est toujours une bonne idée de marcher seul dans la rue de nuit quand on se sait menacé. On est au milieu de l’épisode est l’affaire qui a occupé cette saison est déjà finie. On ne reverra plus Mclaren du restant de l’épisode, ni la sœur de Patty, ni Chris Sanchez. Ces personnages ont vraiment été très mal exploités durant toutes la saison. Mclaren n’a servi qu’à maintenir le lien entre Ellen et Patty, et la sœur n’a servi qu’à réunir Patty et son père. Et Chris Sanchez a donner un futur à Ellen.

On se dit alors que l’affrontement aura lieu lors de la demande de garde, eh bien non. Car encore une fois, il n’y aura pas de procès. Et là, on tombe dans le ridicule, on a d’abord l’explication du flash forward, non elle n’est pas morte (ça c’était prévisible), elle est juste enceinte et anémique, elle s’est évanouie et elle est restée 2h allongée dans cette position, les yeux ouvert sans réaction. Mais là n’est pas le plus ridicule, on l’atteint lorsque son détective réussit à lui faire reprendre conscience, en 30s elle se relève sans problème, plus de traces de sang, plus besoin d’ambulance, par contre le fils de Patty va en avoir besoin d’une, car oui 2ème sommet du ridicule, Michael se fait tuer par Patrick Scully, dans une scène qui n’a aucun sens. Le type n’a même pas été voir ce qu’avait Ellen, mais pour lui elle est mourante. Elle lui a obtenu un deal avec le procureur mais non pour lui si y a plus Ellen, le deal ne tiens plus. Il dit que plus rien ne le lie à Michael, sauf qu’il sait que la police à son adn, et il sait que si il tue Michael, ça va remonter jusqu’à lui. Il sait aussi qu’il existe un enregistrement d’une conversation entre lui et Patty, vu que ça s’est produit peu de temps avant. Le seul but de cette mort, c’est d’isoler Patty. Comme McLaren, la sœur et beaucoup d’autres personnages, Michael n’avait aucun intérêt en lui-même, sans Patty et Ellen ces personnages n’ont plus de raisons d’exister. Les scénaristes ont été incapables de les faire exister par eux-même, ils sont justes là pour servir l’histoire, même si ça débouche sur quelque chose d’incohérent.

Les 2 principales histoires de la saison se sont donc dégonflées au moment de leurs conclusions. Éliminant au fur et à mesure tout ce qui aurait pu créer de la tension chez le téléspectateur, il n’y a plus aucun enjeu. On se moque du sort des personnages, la série n’ayant jamais su créer de liens avec eux.

Entre ses 2 histoires, on a le droit à une des seules bonnes scènes c’est Patty face son père, mais encore une fois, ce n’est pas vraiment une confrontation.

La dernière scène entre Ellen et Patty est ratée, déjà elle est visuellement très moche et ensuite il n’y aucune émotion. Après avoir insisté lourdement tout l’épisode sur le fait que Ellen aimait beaucoup trop gagner, il suffit d’une phrase de Patty pour faire changer Ellen d’avis. D’ailleurs encore une fois l’explication de Patty est plus que limite, si elle ne tenait pas à l’affaire pourquoi si est elle autant impliquée. De plus, elle n’avait aucun moyen de savoir que Ellen allait agir ainsi. C’est pas non plus de la faute de Ellen si Rutger est complétement stupide. Il savait qu’en se tournant vers Patty, Torben et Herreshoff ne le laisseraient pas faire, et que sa vie serait en danger.

La série se finit par un saut dans le futur complétement creux, Patty est toujours aussi puissante et Ellen n’est plus avocate (Eh oui car son envie de gagner c’est le mal, mouhahaha, et donc si elle n’est plus avocate elle n’a plus envie de gagner,…) et elle se consacre à sa vie de famille. Super ! Le dernier plan sur Patty fait un peu peur quand même.

En vrac,

– C’était quoi l’intérêt des part 1,2,3 ? soit je suis passé à coté de quelque chose (ce qui est possible), soit c’était encore que de l’esbroufe visuelle dont la série n’a que trop souvent abusé.

– Je n’ai pas parlé de Patty en salle d’interrogatoire car ça n’avait aucun intérêt, elle ne sert pas à confronter Patty. Elle sert juste à renforcer le désarroi de Patty au moment de l’annonce de la mort de son fils. Ce qui ne dure même pas 30s.

– Donc les flics ont toutes les preuves que Patty est bien derrière la tentative d’assassinat sur Ellen, mais visiblement il s’en foutent.

– L’épisode répond a une partie des questions laisser en suspend au cours de la saison et des saisons précédentes. Mais donner des réponses pour donner des réponses ça sert à rien, si tout tombe complètement à plat.

– Sinon si les histoires sont conclues,  ce n’est pas le cas pour les personnages. On ne sait pas ce que sont devenus le père de Patty, la sœur de Patty, la petite fille de Patty. On a pas non plus eu de nouvelles des parents de Ellen alors qu’on s’est tapé leurs histoires pendant toute la saison.

– Au final, on aura donc jamais vu Patty ou Ellen plaider durant un procès.

– Foutu pigeon

Note de l’épisode: 4/10 ,
Note de la saison: 5/10 (et encore la moyenne c’est grâce à la première partie de saison qui était plutôt réussie.)

Au final cette saison aura été une déception, si l’enquête McLaren avait du potentiel, la série l’a trop vite délaissée pour nous promettre un affrontement Patty/Ellen, sauf que cette affrontement n’aura jamais lieu. Et une nouvelle fois la résolution du flash forward est bien ridicule.
Au final, on se dit que Damages n’aura jamais su récréer l’atmosphère et la tension de la saison 1, et qu’il n’y avait pas besoin de 5 saisons pour arriver à une telle conclusion.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

2 commentaires pour “Damages – Series finale, par Maxx”

  1. Nick dit :

    Bonne analyse. Le final (et la saison) n’était pas déplaisant à suivre, mais je suis d’accord, tout cela s’est terminé en véritable queue de poisson. On s’attendait à une montée en puissance, c’est un peu l’inverse qui s’est produit. Dommage.

  2. vickthor dit :

    Conclure une série est un exercice compliqué et périlleux. Force est de reconnaître que Damages c’est complètement planté. Le soufflet est retombé. Dommage et Aucun Intérêt.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Pilote: Kamen Rider Wizard

Yubiwa no Mahōtsukai (Le sorcier à la bague) Pilote Diffusion vo: Tv Asashi - 2 septembre 2012 Un rituel magique...

Fermer