Falling Skies – Episode 2.06

Homecoming

Saison 2, Episode 6 sur 10
Diffusion vo: TNT – 15 juillet 2012

Alors que la vie se déroule paisiblement à l’hôpital, Weaver tombe malade et une revenante s’incruste dans la place …

Ce week-end, j’ai voulu un peu bricoler. Manque de bol, je ne trouvais plus ma truelle. Bonne nouvelle, je l’ai retrouvé: elle était dans le bureau des scénaristes de Falling skies. Ils s’en sont servis pour écrire cet épisode qui possède de bonnes idées mais une écriture qui une fois transposée à l’écran m’a fait tellement de fois frapper mon front avec la paume de ma main que j’ai le crâne en sac à dos maintenant …

Prenons le retour de Karen. Bonne idée à priori. Sauf que dans l’exécution, c’est assez catastrophique. Déjà, à aucun moment, on ne la croit. A aucun moment, je me suis dis: elle est peut-être gentille. Non, elle se trimballe tout l’épisode avec une pancarte lumineuse « je suis un agent double envoyé pour vous infiltrer afin de faire tomber la rebellion skitters en dragouillant Ben ». Dès que Hal la ramène toute nue et toute sale dans ses bras, je me suis dis cela. Rien ne m’a fait douté un seul instant et la fin a confirmé tous mes doutes.

Du coup, ces branleurs de résistants passent pour des buses à la capacité de réflexion inférieure à celle d’une moule morte. Elle est peut-être méchante ! Alors mettons un seul gars pour la surveiller et collons Ben, le mec le plus influençable et le plus cachotier de la base. Purée, comment arrivent-ils à survivre ? Ou alors, les overlords les laissent survivre parce qu’ils filment e nfait leur vie quotidienne et c’est leur meilleure sitcom de la saison. Je ne vois pas d’autre explication au fait qu’ils soient toujours vivants avec une telle connerie dans les décisions prises. Et encore, ce n’est pas forcément la pire de l’épisode (le diesel et l’opération) mais j’y reviendrais plus loin.

Donc Ben surveille Karen, il se fait dragouiller et manipuler avec des évidences monstrueuses « bouh, ils ne t’aiment pas ! » « oui, je sais. Et comme tu es jolie et que tu m’aimes, partons ensemble main dans la main, gambader dans les bois jusqu’à mon ami cyclope » « Oh oui mon grand fou, emmène moi courir dans les champs de blé, tu es tellement plus mignon que ton frère Hal qui ne veut que te faire du mal parce qu’il est jaloux de ta classe naturelle qui fait que je te préfère à lui pour qu’on sexualise éventuellement si tu me montres tout ce qu’il y a à savoir sur les gentils skitters rebelle qui veulent du mal à mes maitres ». … Tuez-moi, pitié … Je crois que même mon amie Jane n’aurait pas réussi à faire pire que ça. Toute cette intrigue autour de Karen était tellement prometteuse mais elle est tellement mal écrite, sans la moindre finesse, sans la moindre surprise et avec tout un ensemble de personnages qui agit de la manière la plus conne possible parce que ça arrange le scénario qui doit avancer. Maggie en est un excellent exemple avec son « tiens, je vais aller menacer une personnage hyper louche que je sais qu’elle est notre ennemie et peut me tatanner la face 23 fois en un clignement des yeux. » Pourquoi ? Ca n’a aucun sens dans la forme et les dialogues vus dans cet épisode. Si encore elle avait accepté de bisouter Hal toute la journée, on aurait pu faire passer cette scène où Karen humilie verbalement Maggie comme de la jalousie et aller plus loin encore en extrapolant qu’il reste en elle un peu d’humanité. Mais non, c’est juste là, sans raison. Ou peut-être histoire de montrer qu’elle est super méchante parce que bon, certains ne l’avaient sûrement pas encore compris.

Malheureusement, Karen n’est pas la seule à hériter d’une intrigue foireuse. On a le père Weaver qui n’est pas plus gaté. Sa maladie qui avait ressurgi de nulle part la semaine passée devient super mortelle d’un coup. Il faut alors l’opérer avec une opération hyper compliquée …. pile le jour où ils sont à court de diesel … Putain … Non, mais vraiment ? Comment une telle storyline à la subtilité d’un Kubiak dans une cantine peut-elle encore être approuvée ? Oh ben tiens, pile au moment critique, y a plus de diesel. Oh ben ouf, ils en ont quand même trouvé. Et ouf, Weaver est sauvé. Et pire, ils osent en prime nous faire le coup du « il a peut-être des séquelles ! » Mais oui, c’est ça … « Ah ben non en fait. Et il pète le feu de suite parce que c’est plus pratique ». Alors soit les scénaristes voulaient se débarasser de la menace de sa maladie et on en parlera plus jamais, et c’est pas fait avec une grande finesse, soit ils introduisent le fait que ça l’a changé du fait de son réveil trop rapide et c’est encore moins fait avec finesse. De toute manière, quelque soit le résultat, c’est mal fait.

Et cerise sur le gateau, on a Pope qui ressurgit pile au bon moment (enfin pour les scénaristes, pas pour le téléspectateur). Dès qu’il est là, je me suis dis « c’est bon, il a été attaqué par Karen qui lui a dévoilé son super plan en le laissant en vie, histoire qu’ils mettent au parfum le 2nd mass juste une minute trop tard ». Et ça n’a pas raté. Et ça n’a pas le moindre sens. Pourquoi Karen et l’overlord lui révèle tout leur plan ? Aucune raison. Encore moins vu qu’ils le laissent envie, chose encore sans raison. Ah si, il fallait un moyen aux scénaristes pour mettre au courant le reste des survivants parce que bon, Maggie mourante dans la cellule et Hal dans les vapes, ce n’était pas suffisant apparament. Et qu’il fallait ramener Pope parmi les survivants parce qu’il est bien aimé et qu’il manque quand même pas mal dans la dynamique du groupe de survivants. Là encore, truelle power !

Bref, 2/10

C’est vraiment trop mal écrit, sans finesse, sans subtilité, avec beaucoup trop de coïncidences forcées pour arranger des scénaristes feignants, et bien trop prévisible pour réussir à m’enthousiasmer malgré les idées pas forcément mauvaises sur le papier.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Falling Skies – Episode 2.06”

  1. Gready dit :

    « Maggie en est un excellent exemple avec son « tiens, je vais aller menacer une personnage hyper louche que je sais qu’elle est notre ennemie et peut me tatanner la face 23 fois en un clignement des yeux. » Pourquoi ? Ca n’a aucun sens dans la forme et les dialogues vus dans cet épisode. »

    Alors là je ne suis pas d’accord. Heureusement que Maggie est là, c’est probablement le seul personnage lucide de l’histoire. Et elle ne vient pas pour lui parler, elle vient pour la dézinguer avec ses deux fusils mitrailleurs.

    Et pour Pope, sa survie n’était pas voulue par les big bad vilains, il a survécu parce que c’est le mentor de Jack Bauer c’est tout.

    Sinon j’espère que ta tête va mieux. ^^

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
True Blood – Episode 5.05

Let's Boot and Rally Saison 5, Episode 5 Diffusion vo : HBO - 8 juillet 2012 Bill et Eric vont...

Fermer