Sinbad (UK) – Episode 1.01 – Pilote

Episode 1

Saison 1, Episode 1 sur 12
Diffusion vo: Sky One – 8 juillet 2012

Sinbad, jeune homme des rues, roublard et débrouillard se fait coincer et exilé sur un navire à parcourir les mers suite à une malédiction …

Vous connaissez Sinbad ? Forcément si vous avez plus de 20 ans et que vous aviez M6 dans les années 90. Ici, rien à voir. Enfin pour le moment. Et de toute façon, pas besoin de connaitre quoique ce soit à ce personnage légendaire puisque de toute façon, ce pilote se charge de tout nous expliquer. Et c’est peut-être le défaut de ce pilote puisqu’il nous présente tout et accélère toute la mise en place mais ne le fait pas de manière extrêmement réussie. C’est parfois confus, trop rapide ou sans motivtions réelles autres qu’il faut bien que ça soit comme ça à la fin.

Prenons Sinbad. En 40 minutes, on nous l’étalit comme un garçon des rues, sorte de Alladin mais où ça tournerait mal puisqu’il tue le fils du frère du roi dans un combat de rue, vole une boite, se fait jeter de chez lui, jeter en prison, voit son frère tuer sous ses yeux par le frère du roi, s’éavde, se fait maudir par sa famille et monte e nbateau, tout ça en 25 minutes d’épisode. C’est un poil rapide et précipité tout de même. Au moins, ça a le mérite d’établir du rythme à l’épisode et une sorte d’impression de danger permanent autour de notre jeune héros téméraire.

De même, tout l’équipage qui va accompagner Sinbad se retrouve là plus que par hasard et se voir doté d’une présentation plus que minimale dans ce pilote. Il va falloir les développer un peu (au moins leur filer un prénom) et justifier qu’ils restent avec Sinbad plutôt que de se barrer au premier port venu. Surtout que tout incitera n’importe qui avec toute sa tête à ne pas retourner en mer quand on voit les monstres qui y vivent. Et puis rester près d’un mec affligé d’une malédiction, ce n’est pas non plus la chose la plus intelligente à faire. M’enfin bon, ce que j’en dis … On verra bien comment le prochain épisode établira tout cela.

Et comme si la malédiction, les monstres chelous et des coéquipiers de bateau encore plus chelous ne suffisaient pas, le pauvre doit se coltiner le frère du roi qui estime que la mort du frère de Sinbad ne paye pas la dette de sang de la mort de son fils. On sent que 6 ans au purgatoire, ça a mis les nerfs grave à Naveen qui joue ce méchant et qui veut faire payer ce pauvre Sinbad maintenant. J’espère que la boule à la scarification de dragon sur le crâne sortira un « it’s magic dude » sinon je vais faire la gueule sévère. En tout cas, Naveen, il peut épouser Regina de Once upon a time. Ils feront un bon couple de majestés vilaines over ze top surjoués !

Bon, je dis du mal mais en fait, je me suis bien amusé devant ce pilote. L’évasion promise est là avec les superbes vues de la mer et le coté féérique de Basra. En plus, il y a de l’aventure, du rythme et un acteur principal suffisament charismatique pour que j’accroche à ce Sinbad.

Bref, 8/10

C’est pleins de défauts mais ce n’est qu’une série d’été et en tant que telle, elle remplit parfaitement son contrat: Aventures, rythme, soleil, dépaysement, légèreté, tout est là. Que demander de plus ? Ah oui, le second épisode ^^

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Covert Affairs – Episode 3.01

Hang on to yourself Saison 3, Episode 1 sur 16 Diffusion vo: USA Network - 10 juillet 2012 Tout change...

Fermer