Test DVD: Blue Bloods – Saison 1

Blue Bloods – Saison 1

Titre original: Blue Bloods
Nombre d’épisodes: 22 – Nombre de DVD: 6

Editeur: CBS / Paramount

Sortie: 6 juin 2012
Prix conseillé: 39,99 euros

Avec: Tom Selleck, Len Cariou, Bridget Moynahan, Will Estes, Donnie Wahlberg, …

Présentation:
A New York, une famille rend justice à elle seule.
Frank Reagan, le commissaire de police de New York a de quoi être fier … mais sa plus grande réussite est sa famille. Son fils ainé Danny est un détective qui accomplittoujours ses missions même s’il doit effreindre les règles, sa fille Rin, assistante du procureur, défend passionnément la loi tout en élevant seule sa fille et son plus jeune fils Jamie vient de rejoindre les forces de police après avoir été diplomé d’Harvard. Pour les Reagan, c’est une tradition d’être au service de la ville mais ils peuvent aussi faire des vagues comme l’illustre le père de Frank, un ancien commissaire au franc parler légendaire et dont les opinions ont mis fin à sa carrière. Pour cette famille, le travail de policier est plus qu’un métier …

Esthétique :
Les épisodes sont repartis sur 6 DVD. Ils sont répartis 2 par 2 dans 3 boitiers slims glissés dans un fourreau cartonné. La même photo promo de la série illustre la face avant du fourreau et des 3 jaquettes. . Au dos du fourreau, on retrouve une autre belle photo promo sur la gauche. A droite, le résumé et le contenu des bonus. On notera des phrases un peu accrobatiques dans le texte de résumé (tournure parfois étrange, un « le » oublié …). Le tiers bas de l’arrière de la jaquette concerne les spécificités techniques des DVD.
Le dos des trois jaquettes se contente d’un résumé des épisodes et des éventuels bonus plus une frise d’images de la série.
Aucun effort pour la sériegraphie des DVD qui se contente du nom de la série et les titres des épisodes.
Du coté des menus, on appréciera l’effort de proposer une photo promo différente à chaque menu principal (6 DVD, 6 menus, 6 photos différentes, un personnage à chaque fois). Les sous menus font dans le classique avec d’autres photos (captures ou promo). On notera que les épisodes avec scènes coupées disposent de leur propre sous menus pour lancer les scènes coupées (les autres se lançant directement).
Mais l’ensemble est dépourvu d’accompagnement musical (y compris sur les menus principaux) et avec aucune animation. De plus, il manque l’option de lecture continue des épisodes. Bref, des menus peu entrainants.
Technique:
Images :
Format: 16/9eme (1:78:1) – Couleurs
L’image est nette et dotée d’un bon contraste. Les couleurs sont chaudes et belles. Une belle image donc, mettant bien en valeur la série.
Audio :
Langues: Anglais Dolby Digital 5,1, Français, espagnol, italien en Dolby Digital 2,0
Sous titres: anglais pour malentendants, français, espagnol, italien.

Si la version française s’avère claire et agréable à l’écoute, on entre dans un autre monde avec l’anglais, bien plus riche en détails sonores et en profondeur. Normal pour du 5.1. Dommage que toutes les langues n’en profitent pas.

Bonus:
Scènes coupées et/ou inédites
Episodes 1 à 4, 8, 9, 11 à 13,17, 19 à 22 . Certains scènes ont assez peu d’intérêt mais d’autres nous offrent des petites révélations quand même. Il y a donc à boire et à manger, mais on peut s’en passer sans problème.
Création des personnages– DVD 6 – 23’57
On est face à une sorte de making of nous expliquant, au travers des interventions des acteurs et des membres de la production, comment créer une nouvelle forme de série policière familiale au travers des personnages développés par celle-ci. Très intéressant et bien fichu.
Code bleu – DVD 6 – 7’44
Ce bonus est un peu en complément du précédent puisqu’il nous explique comment le fil rouge de la saison a été trouvé afin de souder encore plus les personnages. Tout aussi intéressant que le précédent.
Secrets de famille – DVD 6 – 12’30
On continue l’exploration de la série avec ici l’importance de Tom Selleck dans la série et dans le rendu des histoires. Intéressant.
Un soucis de réalisme – DVD 6 – 8’58

Ce bonus fait la part belle au consultant de la police de New York engagé sur la série pour la rendre réaliste. Il explique alors comment la série se base sur des faits divers et livre plus de détails sur certaines histoires ayant inspiré les scénaristes.

Analyse d’une scène – DVD 6 – 4’41
Ce bonus nous décortique comment on réalise un très grand classique de la fiction américaine: le raps où toutes les générations d’une même famille sont autour de la table. Intéressant.
Empire state of mind – DVD 6 – 5’07
Une belle plongée et un bel hommage à la vraie star de la série: la ville de New York. C’est beau !
Clips promotionnels – DVD 6 – 3’00
On nous propose ici les différentes bandes annonces diffusées sur CBS pour le lancement de la série.
Bétisier – DVD 6 – 6’00
Drôle, bien monté et efficace.
Les plus :
– Belle image
– Nombreux bonus intéressants
Les moins :
– Menus honteux
– Pas de 5.1 pour la vf.
Note de l’édition DVD: 7/10
De par son contenu, cette édition aurait pu viser le 9 facilement (belle image, nombreux bonus), mais l’absence de 5.1 sur la vf, les menus poussifs à l’utilisation et l’arrière du fourreau pas top top coté français n’aident pas cette édition DVD.

Extrait bonus :

Second extrait:

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Test DVD: Batman Year One

Batman Year one Titre vo: Batman Year one Nombre d'épisodes: 1 film de 61 minutes Nombre de DVD: 1 Editeur:...

Fermer