The Killing (US) – Episode 2.13 – Season finale

What I Know

Saison 2, Episode 13 sur 13
Diffusion vo: AMC – 17 juin 2012

Note: La review de cet épisode a été écrite par Maxx, que vous pouvez retrouver tous les vendredis dans le podcast Seriespod.

Il y a 1 an, j’avais fait la review du season finale de la première saison de The Killing afin d’exprimer ma frustration face à cet épisode qui ne résolvait rien de l’intrigue du meurtre de Rosie Larsen. Me revoici donc 1 an plus tard pour reviewer le season finale de la saison 2. Et cette fois-ci, oui, l’enquête a enfin été résolue mais est-ce que cela a donné un bon épisode et est-ce que tout cela justifie d’avoir eu une saison de plus ?

Alors autant être clair dès le départ, pour la 2ème question la réponse est non. Entre les épisodes de remplissage de la saison 1 et ceux de la saison 2. Et en supprimant quelques storylines qui n’ont vraiment servi à rien comme par exemple toute la partie sur Janek ou encore les tribulations de Mitch. Y a largement les moyens de faire 1 saison de 18 épisodes voir 15 en tassant bien.

Car au bout de quelques épisodes entre remplissages et storylines chiantes, le seul intérêt des épisodes de cette saison 2 s’est rapidement limité au duo Linden/Holder, car contrairement à la saison 1 où le duo avait du mal à trouver son rythme, en saison 2 l’alchimie entre les 2 s’est faite, au point de devenir les vrais moteurs des épisodes, reléguant l’enquête au second plan. Mais surtout la vraie révélation de cette saison c’est Stephen Holder, déjà car son interprète Joel Kinnaman est très bon, il fait très bien passer les émotions de son personnage. Ensuite car le personnage apporte un vrai plus dans chaque scène où il est. Il est par exemple le seul à rendre le boulet de fils de Linden supportable. Linden devra, elle, attendre le départ de ce dernier pour être moins pénible et surtout plus impliquée dans son duo avec Holder. L’autre force de Holder, c’est sa force comique, il apporte toujours un coté décalé ou humoristique, il a notamment pleins de petites répliques qui font mouches. C’est d’ailleurs à se demander s’il n’a pas bénéficié d’un scénariste particulier tant ses lignes de dialogues semblent mieux écrites que pour le reste des autres personnages.

Et si il y a une saison 3, ce qui est loin d’être d’assuré vu les audiences de la saison 2, il faut espérer que les scénaristes reconstituent vite le duo pour en faire la vraie force de la série. Ainsi qu’une enquête qui dure qu’une seule saison. Et si la hiérarchie pouvait leur mettre moins de bâtons dans les roues pour les freiner dans leurs enquêtes, ça serait bien, il faut laisser ça à Jack Bauer.

Maintenant pour en revenir à ce season finale, en lui-même l’épisode est plutôt bon, il est bien rythmé, et surtout il permet de conclure la storyline de Rosie.

On sait donc enfin ce qui s’est passé, ses derniers instants sont reconstitués. Bon, on peut dire que les aveux de Jamie et Terry sont un peu tirés par les cheveux, surtout ceux de Jamie notamment parce qu’il y avait vraiment aucune raison pour que Richmond aille voir le grand père de Jamie à ce moment là et surtout que Jamie vire complètement psychopathe et se fasse tuer. C’est un peu plus logique pour Terry qui elle, est rongée par le remord, mais le coup du feu arrière cassé c’est un peu gros.

Pour ce qui est de leurs culpabilités, les motivations des 2 personnages ont bien été développé au cours des 2 saisons. Et même si on ne peut être sûr à 100% avant le dernier épisode, par élimination, il y a de nombreux éléments qui pointent vers eux. Comme Linden qui démontre le fait que les circonstances de la mort de Rosie semblent indiquer qu’il y ait au moins 2 personnes impliquées. Et qu’après élimination de la culpabilité de Gwen, oui, sinon elle serait vraiment stupide d’aller jusqu’à menacer son père pour faire avancer l’enquête et donc s’incriminer, il ne reste donc plus que 4 suspects : la chef indienne, Ames, Jaime et Terry (non pas Richmond, c’est pas Keyser Söze non plus). Rapidement, il est évident que ça ne peut être la chef indienne, même c’est si une bonne psychopathe qui mériterait de finir en taule.

Après y a quand même des trucs qui ne collent pas.  Par exemple, comment Jamie a pu mettre Rosie dans le coffre de sa voiture sans que personne ne le voit ? Il y a aussi la réaction de Rosie devant Jamie qui est quand même super bizarre, elle panique totalement alors qu’il n’y a presque aucune raison et qu’elle ne semble pas du genre à agir comme ça. De même que le coup de téléphone qu’elle passe à Alexi n’a pas vraiment de sens à la lumière des explications. Ca donne l’impression qu’il manque quelque chose. C’est d’ailleurs un autre reproche que l’on peut faire sur la saison, ils montrent pleins de choses qui ont peu d’intérêt et ont tendance à faire des ellipses sur certains moments importants qui auraient aidé à la compréhension des choses.

Mais bon, Rosie a une bonne conclusion avec son jolie film à la fin. C’est d’ailleurs un peu la seule à avoir une conclusion, même si on peut estimer que c’est aussi une conclusion pour la famille Larsen. Ils ont réussi à faire leur deuil, ils vont pouvoir de nouveau avancer.

Il y a assez peu de choses à dire sur Holder et Linden, même si elle semble prête à passer à autre, récupérer son fils ne sera pas chose évidente. Holder lui a muri, il semble prêt à gérer des nouvelles affaires de meurtres.

Et il y a enfin la partie politique, elle était supposée apporter un plus, ça sera surtout une intrigue boulet qui souffrira de gros problème de temporalité, en moins d’1 mois Richmond a donc tenté de se suicider, a été accusé de meurtre, s’est fait tirer de dessus, est devenu handicapé, a failli abandonner l’élection et puis il est finalement devenu maire. D’ailleurs la passation de pouvoir se fait super vite à Seattle, il est élu, le lendemain il est déjà maire. Et il y a pleins de petits détails de ce genre qui paraissent louches. Elle aurait vraiment mérité d’être moins développée. Surtout que dans cet épisode, elle nous offre les 3 pires scènes de l’épisode, celle avec la grand-père de Jamie qui ne sert à rien, celle tirée par les cheveux avec Jamie qui devient dingue et enfin la dernière, avec donc Richmond qui semble déjà être maire qui reçoit Ames et la chef des indiens, tout en laissant Gwen de coté. Alors soit il a un plan et ça sert d’ouverture pour la saison 3 soit la scène sort vraiment de nulle part. Car même si on nous a montré qu’il avait des cotés sombres, on nous a gavé pendant pleins d’épisodes sur sa volonté de changer et de ne pas agir comme l’ancien maire.

Et puis, qu’il fasse sauter l’accusation de la Chef Jackson pourquoi pas, mais celle de Ames c’est difficile à croire. Il peut être accusé de complicité de meurtre. Ca risque donc de nuire à l’image de Richmond, si on le voit travailler avec.

Sinon en vrac:

La première preuve trouvée après la disparation de Rosie, c’est son sweat rose, et rien ne nous montre comment il est arrivé là.

Pour quelqu’un qui était supposée partir en voyage, Rosie avait vraiment peu d’affaire avec elle.

Comment est-ce que le supposé père biologique ne sait pas que rosie a été tuée ?

Même si Linden accuse la chef de la sécurité du casino, on ne sait pas le comment du pourquoi du dessin sur son frigo.

C’est bien dommage, mais à part dans le dernier épisode, dans les ¾ des épisodes on s’en fout vraiment de qui a tué Rosie Larsen. Parce que au final, on s’est assez peu intéressé à elle.

Au final, les éléments appris dans la saison 1 servent assez peu, ils ont été utiles à faire progresser l’enquête, mais en dehors ça pour le téléspectateur ça fait beaucoup de remplissage.

Dans la saison 1, je m’étais plains que le chef de Linden avait vraiment servi à rien. En fait, c’était une excellente idée, celui de la saison 2 ne sert qu’à ralentir l’enquête et a été vraiment pénible.

Il fait vraiment un temps pourri à Seattle. D’ailleurs soit Linden a une immense collection de pulls soit elle s’est pas changée en 2 saisons.

Note de l’épisode: 7/10
Note de la saison: 5/10

En conclusion, donc si ce season finale est un bon épisode, dans l’ensemble cette saison 2 aurait été moyenne et pourtant y avait moyen de faire mieux, mais laisser trainer l’enquête sur 2 saisons étaient une mauvaise idée, ça a obligé à faire du remplissage avec des intrigues à l’intérêt très discutables. Et comme pour la saison 1, la partie politique est vraiment ratée, elle n’aura vraiment jamais su trouver sa place. Tout n’a bien sûr pas été négatif, on aura eu au moins la satisfaction de voir l’enquête résolue et il y a aussi des personnages intéressants servit par un bon casting mention pour Joel Kinnaman et Brent Sexton. Donc si saison 3 il y a, il faudra moins d’épisodes, moins de politique, moins d’intrigues qui n’ont rien à voir avec l’enquête, ça permettra certainement d’avoir plus de rigueur au niveau de l’intrigue principale.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Teen Wolf – Episode 2.05

Venomous Saison 2, Episode 5 sur 12 Diffusion vo: MTV - 25 juin 2012 Derek décide de passer à l'action...

Fermer