Transformers Prime – Episode 1.16

Opération Breakdown
Operation: Breakdown

Diffusion vo: The Hub – 18 juin 2011
Diffusions vf: Canal J, Gulli – 2 juin 2012

Alors que Breakdown vient de vaincre Bulkhead, la Mech s’empare du Decepticon et c’est à la charge des Autobots de le sortir de leurs griffes …

C’est le grand retour de Mech, les méchants humains et leur plan se précise plus à l’occasion de cet épisode. Ils cherchent tout simplement à découvrir comment fonctionne la technologie transformers pour la faire leur. Et cela implique la découpe d’un robot, ici Breakdown. Et cela se fait à l’occasion d’une surprise pour moi. Je ne pensais pas qu’ils iraient si loin dans la série en montrant clairement une autopsie sur un être vivant. Même si cela se fait hors écran, on voit les résultats: un oeil en moins et le torse éventré. Et ce procédé est bien géré par l’épisode puisqu’on a tout simplement mal pour Breakdown lors de cette scène avec la perceuse géante s’avançant vers le décepticon et les étincelles jaillissant partout. Brrrrr. Ca fait froid dans le dos.

L’épisode nous propose également une belle réflexion sur ce qu’il faut faire, ce qu’on doit faire et ce qu’on veut faire. Bulkhead est perturbé parce qu’il ne veut pas sauver son pire ennemi mais il sait qu’au fond, il doit le faire. Si il l’abandonnait, il ne vaudrait pas mieux que Megatron qui le laisse à son sort, sans même hésiter un seul instant. Heureusement, Miko sait trouver les mots pour pousser Bulkhead à l’action: si il ne le sauve pas, il ne pourra pas prendre sa revanche et lui botter son petit derrière métallique.

Globalement, l’épisode gère bien cet aspect psychologique des choses et rend encore plus humains les transformers dans leur ensemble. On le voit plus tard avec l’alliance temporaire de Bulkhead et Breakdown pour échapper à la Mech. Ils mettent leurs différences de coté face à un ennemi commun. L’ennemi de mon ennemi est mon ami en quelque sorte. Et plus loin encore, on sent qu’il existe quelque part une forme de respect entre les deux robots. Au fond, aucun des deux ne souhaite vraiment battre l’autre. Ils aiment se détester. Là encore, c’est un trait de caractère bien humain et il est bien amené par la série.

Et puis bon, l’épisode ne fait pas qu’amener de la réflexion. Il y a quand même un peu de baston. Malheureusement, on nous livre le service minimum de ce coté-là. Un trop court combat au début et un trop court à la fin. Et au milieu, des autobots qui se ridiculisent en se perdant au milieu de nulle part en ne suivant pas les traces de véhicules.

Bref, 8/10

Un épisode qui approfondit bien le coté humain des robots tout en rendant plus inhumains les humais. Du joli travail qui aurait quand même gagner à avoir des combats plus longs et dynamiques que ceux proposés ici.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Minipod: Hawaii 5-0 et Nikita – Saisons 2

C'est parti pour les minipods de l'été ! Cette semaine, on revient sur la fin de la saison 2 de...

Fermer