Hawaii 5-0 – 2.21 / NCIS LA – 3.21 – Crossover

Pa Make Loa / Touch of death

Diffusion vo Hawaii 5-0 : CBS – 30 avril 2012
Diffusion vo NCIS LA : CBS – 1er mai 2012

Callen et Hanna du NCIS Los Angeles viennent prêter main forte à l’équipe 5-0 pour lutter contre une menace biologique sur l’île avant que Chin et Danno se rendent dans la cité des anges pour boucler l’affaire …

Et bien voilà, NCIS: Hawaii est là. On avait déjà les histoires type NCIS (dont les précédentes que je n’ai pas reviewé parce qu’il n’y avait strictement rien à dire dessus, quoique le vol du camion de Kamekona était sympa). Voici les personnages de NCIS carrément. Dans une histoire qui n’est finalement pas si NCIS que ça.

Tout démarre classiquement avec des morts à pustules (à saignements de partout à Los Angeles, ne me demandez pas pourquoi les syndrômes changent une fois sur le continent), victimes de la variole. Il faut donc éviter la propagation du virus détenu par un méchant – méchant. Voilà enfin une intrigue qui nécessite l’intervention justifiée de l’équipe de choc 5-0 au lieu des trop courants meurtres sans grand intérêt pour une équipe de choc. En plus, c’est lié au passé de Callen, l’agent du NCIS joué par Chris O’Donnell, l’acteur qui aime les cosplays moulants de Robin de Batman & Robin. D’où l’intervention du NCIS LA. Bon, à la base, il devait aussi y avoir du lien entre Hanna, joué par LL Cool J, le rappeur acteur, mais vu que le lien reposait sur la franche camaraderie militaire entre lui et Steve qui est absent, zou, cela passe à la trappe.

Car oui, Steve McGarrett est absent depuis deux épisodes pour cause de cure de désintoxication aux anti douleurs de son acteur Alex O’Loughlin (enfin officiellement). Pas de bol pour lui, énorme coup de bol pour Daniel Dae Kim qui passe de figurant ou presque à rôle principal de la série. Et c’est un plaisir de voir Chin avoir du temps d’antenne. Et surtout, un énorme problème se pose pour la série je trouve: Steve ne manque pas le moins du monde. Au contraire, à trois (Danno, Chin, Kono), tous trouvent du temps d’antenne et sont actifs. Les rapports sont plus équilibrés et le tandem Chin / Danno fonctionne bien. Steve n’apparait pas indispensable finalement. Et son manque doit aussi ne pas se faire sentir pour moi, en raison de la très grosse lourdeur de son intrigue Shellburn cette année (ça et le fait qu’il ne fait plus rien d’over the top, genre ouvrir à coup de grenade une porte grillagé chez un prêteur sur gages). Steve ne me manque tout simplement pas. Il peut crever dans les mers du Japon que ça ne me toucherait pas.

Sinon, coté crossover, on est dans un type ultra classique. Une affaire nécessite l’union des deux séries  pour la résoudre (comme lors du crossover The Practice / Ally McBeal). L’ensemble fonctionne à peu près, même si on peut finalement se demander à quoi ont servi les invités, que ça soit les deux dans Hawaii ou les deux dans NCIS LA. Enfin si, Chin a amené sa classe hawaiienne dans la cité des anges avec sa super chemise qui reste super bien repassée même après s’être roulé dans le sable en luttant contre le méchant avec Hanna.

Sinon, le but de l’opération est quand même de pousser les téléspectateurs d’une série à regarder l’autre. Ca a marché pour moi qui ait vu mon premier NCIS LA depuis le double d’introduction dans NCIS. Ca n’a pas marché pour Maxx qui s’en foutait du sort du monde entier (il doit avoir ses vaccins contre la variole à jour :p ). Mais ce type d’exercice a un énorme défaut avec ce genre de séries: il fait encore plus ressortir le coté copié/collé de l’une à l’autre. La discussion en voiture de Hanna et Callen ressemblait aux discussions Danno / Steve en voiture. Lorsqu’il y a la poursuite en voiture avec Hanna et Danno, on aurait pu mettre Steve à la place de Hanna, ça n’aurait rien changé aux dialogues. Et on a aussi le passage où Deeks et Kenzi vont chez la jumelle de la morte de l’avion, toute leur discussion dans le jardinet aurait pu être dans les lèvres de Dinozzo et Ziva de NCIS. Et je ne parle pas des deux informaticiens de NCIS LA qui m’en rappellent des tonnes (genre les laborantins des experts Manhattan). Alors bien sûr, chaque série a ses propres petites particularités, du genre Hetty, et je vois déjà les afficionados de NCIS LA crier que Deeks et DiNozzo ne sont pas du tout pareil mais sur cet épisode, c’est un peu l’impression qui en est ressortie pour moi: Deeks est le beau gosse qui veut se taper sa partenaire sportive et qui vanne à longueur de temps. Mais globalement, les mêmes dynamiques, les mêmes types d’intrigues, le même fonctionnement se retrouvent dans les 3 séries. On pourrait même croire que NCIS LA est l’enfant illégitime de Hawaii (le couple vedette d’action se vannant) et de NCIS (le couple secondaire se dragouillant tout en agissant vite et bien).

Bref, 8/10

Ce crossover est réussi dans les grandes lignes. Il est efficace, se répartit bien entrel es deux séries et aucun des deux épisodes ne souffre du syndrôme « présentons les équipes ». De plus, les références aux liens qui les unissent fonctionnent bien (Kenzi se renseignant sur Shellburn, référence à son passage éclair en début de saison de Hawaii). C’est efficace, rythmé, plaisant à suivre. Le problème est quand même qu’on voit à quel point les séries sont clonées et à quel point Steve ne manque pas du tout.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Once upon a time – Episode 1.20

The stranger Saison 1, Episode 20 sur 22 Diffusion vo: ABC - 29 avril 2012 L'histoire et la personalité contes...

Fermer