Hart of Dixie – Episode 1.17

Heart to Hart

Saison 1, Episode 17 sur 22
Diffusion vo: The CW – 9 avril 2012

Zoe essaye de renouer avec son père à l’occasion de l’opération du père de George tandis que Wade doit prouver qu’il sait faire le meilleur cocktail …

Une longue pause et un retour attendu. Et Rachel Bilson nous gratifie pour l’occasion d’une mini jupe ! L’hiver s’éloigne et les tenues raccourcissent. J’approuve ! Mais bon, on ne l’a pas vu suffisament longtemps et puis le reste était trop classique donc elle se contentera d’un petit 7 sur 10 en indice de hotness.

L’opération du père de George passe e nsecond plan. Elle est surtout prétexte à mieux développer la relation de Zoe et de son père adoptif, une relation encore jamais explorée réellement, ou du moins, du seul point de vue de Zoe. Et c’est très intéressant de suivre les deux personnages qui ne savent plus quels rapports avoir avec l’autre. Ami, collègue, parents ? Ils essayent un peu toutes les étapes au cours de l’épisode et c’est logique, intéressant et bien mené. Hart of Dixie peut amener de la profondeur touchante sans difficulté, sans se sntir obligée de faire péter un ferry ou de placer les mains de Zoe dans un coeur ouvert afin de tenir une bombe prête à exploser. D’ailleurs, comme je l’ai dis, l’opération est très secondaire, on voit à peine Zoe en tenue et les suites de l’opération ne sont pas traitées, juste un « tout va bien, il se remet » et roule ma poule.

A coté de cela, Lemon a bien senti le danger que représente Zoe pour son couple entre le secrêt qu’elle connait et le coté héroïne qu’elle va avoir aux yeux de George en ayant sauvé son père. Elle décide alors de devenir sa meilleure amie, histoire de respecter le proverbe « sois proches de tes amis mais encore plus de tes ennemis ». C’est un peu dommage que ce coté-là n’ait pas été plus exploré par l’épisode, vu qu’on doit se contenter d’une courte scène chez Lemon qui finit par l’aveu que Zoe n’est pas dupe mais que Lemon n’a rien à craindre, elle ne parlera jamais du secrêt. Sauf qu’elle n’a pas besoin de le dire pour qu’il se révèle. Quelques cocktails auront suffit.

A coté de cela, on a donc l’intrigue des cocktails qui ne casse pas trois ailes à un pigeon mais qui amène la dose de fun simple, surtout avec les chutes de la serveuse ou la dragouille de Wanda sur Wade. Et au milieu de tout cela, on a Lavon qui déprime et se propose de tester toutes les tentatives de cocktails et s’avère donc bien pompette le soir quand il tombe sur Lemon qu’il embrasse en pleine rue. Et là, je dois dire que Lavon était plutôt touchant, notamment dans sa façon de lui expliquer qu’il serait toujours là pour elle, qu’elle choisisse de rester avec George ou bien pour la soutenir si il décidait de la plaquer après qu’elle lui ait avoué ses sentiments. C’était là encore simple mais bien fichu. Dommage que tout s’effondre avec le ridicule de la scène suivante et George qui change d’avis et voit un court instant le baiser avant d’être ébloui par les phares d’une voiture et de ne plus voir personne ensuite. A t-il rêvé ? Cela va renforcer encore plus le doute qu’il a sur sa future union avec Lemon mais qu’est ce que le coup de phares était ridicule …

Bref, 7/10

Une reprise un peu molle mais sympa quand même. Les personnages sont approfondis dans leur relation de façon simple mais efficace. C’est agréable de les voir évoluer ensemble même si au final, il ne se passe pas grand chose de concret.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Desperate Housewives – Episodes 8.01 à 8.03

8.01 : Minuit dans le bois du bien et du mal Secrets that i never want to know 8.02 :...

Fermer