Desperate Housewives – Episodes 8.01 à 8.03

8.01 : Minuit dans le bois du bien et du mal
Secrets that i never want to know
8.02 : Je me sens coupable mais je me soigne
Making the connection
8.03 : Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des parents hétéro
Watch while i revise the world

Saison 8, Episodes 1 à 3 sur 24
Diffusion vo: ABC – 25 septembre, 2 et 9 octobre 2011
Diffusion vf: Canal + – 12 avril 2012

Nos 4 wives préférées doivent apprendre à vivre avec le terrible acte commis par Carlos et cela n’est pas évident pour tout le monde.

Ca y est. On est enfin entré dans l’ultime saison des aventures déjantés de nos beautés désespérées préférées. 8 ans d’aventure, 13 en temps de la série, et ce qu iest rassurant (ou non), c’est qu’elles n’ont pas changé. On retrouve ainsi toujours les mêmes 4 wives, avec un mystère qui les touche de l’intérieur, comme en saison 1. Enfin, un mystère sans rien de mystèrieux puisqu’elles en sont au coeur: comment vont-elles tenir le secrêt ? Laquelle va craquer en premier ? Voilà tout l’enjeu de ce début de saison finalement, et j’espère qu’il ne fera pas toute la saison non plus.

Donc voilà, le beau père de Gabi est enterré. Personne ne le sait à part 5 presonnes dont elle-même, c’est super grave et … C’est limite si elle s’en fout. C’est bien plus grave que le popole de Carlos ne soit pas d’attaque que la possibilité que ce cadavre détruise sa vie. Elle a au moins le mérite de s’occuper avec Bree ensuite pour chercher à savoir ce que pourrait savoir Chuck Vance. Mais bon, c’est peu, trop peu alors qu’elle est au centre de tout. Heureusement, c’est nettement mieux géré du coté de Carlos dont sa réaction est parfaitement écrite par les scénaristes. On y croit avec ses remords et sa culpabilité, et son rapprochement avec Susan se fait tout en douceur et naturellement.

Et c’est normal puisque Susan est aussi bien gérée. Elle se sent coupable et veut payer ce crime. Mais elle ne peut pas s’amender. Elle est profondément perturbée par cela et ça se voit et du coup, coller ensemble Carlos et Susan est parfait. Ils ont enfin chacun quelqu’un en qui se confier puisqu’elle ne peut pas en parler à Mike pour ne pas l’impliquer et lui ne peut pas en parler à gabi qui ne comprend pas. Et malgré le fait que les deux personnages n’ont rien en commun (et les scénaristes en avaient bien conscience comme le petit flashback nous le démontre bien), ce couple se forme naturellement. Et c’est très sympa de les voir évoluer ensemble, même dans la possible éventualité que, comme dirait Jean-Claude, sur un malentendu … Heureusement, la série n’a pas franchi la ligne et c’est tant mieux.

Malheureusement, pour Susan, son état d’esprit nous est proposé au travers de phases d’hystérie, très « Susan-iesques », comme l’enterrement du hamster ou sa crise d’arrestation pour les courses non payées. Soupir …

De son coté, Bree reçoit une lettre identique à celle qu’avait reçu Mary Alice et qui l’avait poussé aux évènements tragiques du pilote. Elle veut donc savoir qui sait et en passant par Paul Young, elle en vient à soupçonner son amant Chuck, l’inspecteur qu’elle va larguer sous la pression de Gabi, ce qui n’est sûrement pas la meilleure chose à faire, la rupture le présentant un peu comme un psychopathe. Il ne va sûrement pas en rester là et cela va le pousser à enquêter. Elle pourra remercier Gabi quand elle sera en taule. Ce n’était pas hyper passionant mais au moins, elle reste dans le cadre du mystère de la saison. En fait, le principal problème que j’ai eu avec cette intrigue, c’est qu’elle est mal répartie dans les épisodes. Prenons le 2 par exemple. On a deux scènes quasi coup sur coup avec la lettre en début d’épisode, plus rien pendant 30 minutes et paf, à nouveau une scène avec la lettre, celle où Paul téléphone. Perso, j’étais « ah oui, merde, il y a cette intrigue aussi ».

A coté de cela, dans un monde parallèle, il y a Lynette qui peine toujours autant et est toujours aussi insupportable. Je ne suis pas pro violence sur les femmes mais je ne comprends pas pourquoi personne ne l’a encore tué ? Entre Tom qui met 12 ans à la larguer mais continue à se faire castrer par elle dans l’épisode 2 et sa famille qu’elle pousse à la dépression et l’alcoolisme et quand ils s’en sortent, elle s’empresse volontairement de briser leur bonheur par jalousie … Je comprends que tous les gosses se soient barrés, y compris le bébé, sauf Parker qui doit dessaouler et Penny qui doit être en train de finir d’évacuer le sucre de son corps en sautant comme une folle sur son lit. Non, vraiment, la harpie est de plus en plus insupportable. A vrai dire, j’en viens presque à préférer Renée.

Et pourtant Renée ne sert à rien. Néanmoins, après une saison de tatonnements, les scénaristes semblent s’être fixés sur son rôle: Eddie Britt du pauvre. La voilà donc à draguer un rescapé de V 2009 avant de servir de mère de substitution à la fille de Lee qui a besoin d’un soutien gorge. Mais pourquoi Lee va la voir au juste ? Parce que Lynette lui a dit non, trop occupée qu’elle était à pourrir la vie de sa soeur ? Il en restait trois avec des filles plutôt qu’une qui n’a pas de filles et en est pathétique à se comproter comme une jeunette chaudasse avec toutes ses rides. Heureusement, Lee comprend vite que l’influence de Renée pourrait être néfaste. Enfin j’aime à croire que sa réaction ne soit pas motivée uniquement par jalousie. Mais au moins, c’était divertissant de suivre cette intrigue, malgré le manque de réflexion sur la difficulté d’élever un enfant sans les deux sexes.

Bref, 5/10

Une reprise bien molle pour la série qui peine à adopter le ton dramatique de circonstance, à l’exception de Susan et Carlos dans l’épisode 3. Pourquoi les scénaristes se sentent obligés de coller des intrigues comico pathétiques et futiles à chaque épisode et à chaque wife ???

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Un commentaire pour “Desperate Housewives – Episodes 8.01 à 8.03”

  1. Wilyrah dit :

    Ce début de saison est moins intéressant que la saison 7. Mais ça s’arrange un peu après 🙂

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Fringe – Episode 4.17

Everything in its right place Saison 4, Episode 17 sur 22 Diffusion vo: FOX - 6 avril 2012 L'agent Lee...

Fermer