Fringe – Episode 4.17

Everything in its right place

Saison 4, Episode 17 sur 22
Diffusion vo: FOX – 6 avril 2012

L’agent Lee se retrouve envoyé dans l’autre dimension pour fournir leurs dernières infos sur David Robert Jones et en profite pour les aider dans une enquête sur place avec un shapeshifter …

Chaque chose doit se trouver à sa bonne place. C’est pourquoi Gene se doit d’aller gazouiller en plein air, déprimant d’être enfermée tout le temps dans un labo. C’est si gentil de s’occuper de son bien-être. Les Bishop font même passer Gene avant l’enquête sur David Robert Jones. C’est donc Gene qui sauvera le monde de ses expériences chelou ?

Sinon, l’agent Lee se questionne depuis quelques épisodes sur sa place dans le monde. Clairement, ce n’est plus aux cotés de Olivia, ni même de la division Fringe. Du coup, sa vraie place serait dans une autre dimension avec une autre Olivia dans une relation très glauque où il prend la place de son double ? Clairement, l’agent Lee ne sait pas faire les bons choix contrairement au capitaine Lee. Et puis même, pour Folivia, ce n’est pas sympa, elle n’est que le lot de consolation, la roue de secours, celle qu iest presque comme celle qu’il aime. Je serais elle, je m’inquièterais le jour où il ramène une teinture blonde.

Sa place serait donc dans un autre monde. Il fallait bien se débarasser de Lee que notre coté se trainer comme un boulet mais pourquoi avoir tuer le Lee cool que tout le monde aime au juste ? Il fallait tuer l’agent Lee et garder le cool capitaine Lee. Surtout qu’on n’avait pas moins d’attaches sentimentales avec lui qu’avec l’agent Lee, les deux étant à peu près au niveau du développement. Mais bon, je ne vais pas être méchant non plus avec l’agent Lee et lui souhaiter bonne chance dans ce monde où on le prend pour une rock star ou presque, alors qu’il n’a strictement rien fait pour l’union des deux mondes et la stabilisation de l’univers où Bruce Wayne est devenu The Mantis, l’homme insecte, plutôt que The Batman, l’homme chauve qui sourit.

A coté de cela, on a une enquête qui avance bien sur les shapeshifters. Evil Nina est démasquée, Walter a un shapeshifter pour faire des expériences à soigner et ils ont un moyen de suivre à la trace les infiltrés. Et mieux que tout, le shapeshifter n’agissait pas pour le pouvoir de l’amour et des petits coeurs qui battent la chamade. On peut peut-être regretter qu’il ne soit pas plus développé mais comme il semble être amené à revenir faire un tour, qu’on suive les expériences de Walter sur lui, peut-être qu’à l’occasion, on en découvrira un peu plus sur lui. Ou pas. En fait, je m’en fous vraiment beaucoup de connaitre son histoire. Ca serait un plus de le développer mais sinon, ça ne me manquera pas.

Et puis il reste le cas de Astrid l’autiste. A t-elle découvert que Broyles est un ennemi ? Que sait-elle au juste ? Qu’a t-elle dit ? Comment a t-il pu réagir ? Voilà un cliffhanger bien intéressant, plus que l’agent Lee va t-il enfin conclure avec une Olivia, même alternative.

Bref, 8/10

Un épisode qui se suit sans problème, règle le cas de l’inutile Lee et fait avancer l’histoire sur David Robert Jones. Et il y a Gene en prime. Que du bon quoi.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Communiqué: Sortie DVD de Gossip Girl Saison 4

Gossip Girl saison 4 - Disponible en DVD Les pestes de Manhattan sont de retour dans une quatrième saison qui...

Fermer