Tokumei Sentai Go-Busters – Pilote

Tokumei Sentai, Shūketsu seyo!

Saison 36 de la série super sentai, Episode 1
Diffusion vo: TV Asahi – 26 février 2012

Il y a 13 ans, un virus a infecté le ordinateur controlant l’enetron, la source d’énergie du monde. Aujourd’hui, issu de ce virus, l’organisation Vagrass veut s’emparer de l’enetron et dominer le monde. Heureusement, 3 agents spéciaux et leur buddyroids vont s’opposer à eux. Ils forment les Go-Busters …

Une semaine après le grand final de Gokaiger, la série anniversaire, on revient aux affaires courantes du sentai, avec la 36ème équipe qui fait son apparition, les Go-Busters.  Trois personnes forment cette équipe, chose relativement rare dans les super sentai, sauf si on considère les buddyroids comme membres de l’équipe et là, on a une équipe de départ à 6, ce qui est unique, il me semble.

On est donc devant un épisode d’introduction classique. On a deux agents formés, un « rebelle » dont le passé est dévoilé: il est lié à la crise d’il ya 13 ans, il a perdu ses parents, sa soeur est over protectrice mais l’appel du devoir est plus fort et il rejoint les deux autres pour le combat. Derrière eux, on retrouve une base, avec un chef inutile, une nouvelle technicienne et des gens pour remplir l’espace. Bref, du grand classique des équipes avec une organisation derrière.

Globalement, je n’ai pas été hyper emballé par ce premier épisode même si les combats offrent des angles de vue intéressants et sont bien dynamiques comme il faut. L’idée de faire combattre en même temps le « petit » monstre et le géant est pas mal du tout. Mais au delà de ça, l’épisode s’avère assez vide. On en sait que très peu sur les personnages principaux qui ont sûrement des noms mais j’ai totalement zappé cela. De toute façon, on n’espère plus une quelconque originalité dans leur caractère ou leur passé. Coté méchants, ce n’est pas vraiment mieux mieux, même avec le méchant « humain » qui colle des mots en français un peu partout sans raison ^^

Un autre bon point revient aux tenues, très classes, avec cet aspect cuir et une volonté de faire sérieux dans le genre organisation officielle. Ils possèdent également pleins de gadgets, ce qui renforce encore un peu plus le coté agence, voire même espionnage. Par contre, les buddyroids ne m’ont point convaincu. Déjà, à la base, je n’aime pas les engins parlants. Mais là, c’est encore pire tellement les personnalités qui s’en dégagent sont trop orientées « gamins ». Cela, cumulé à leur look en rondeur, cela ne colle pas vraiment avec l’aspect sérieux des humains. A part peut-être la moto Nick (là, c’est normal que je retienne le nom et que je la trouve pas si mal).

Heureusement pour Bandai, ce pilote met bien en avant l’aspect « on a pleins de jouets à vendre ». On se coltine déjà plusieurs versions du buddyroid Nick (humanoide, moto, géant, guepard), il y a les gadgets et bien sûr le morpher. Ouf ! Les gamins vont pouvoir vider les bourses de leurs parents.

On remarquera aussi que tout semble prêt pour l’adaptation Power Rangers sans se fouler. Il n’y a aucun signe distinctif japonais, le QG ennemi est en fond vert, il n’y a aucune écriture et les références sont multiples (« it’s morphin time » … la phrase de transformation des tous premiers Power Rangers). De plus, l’ambiance de ce pilote fait très high tech, chose qui plait aux gamins occidentaux. Si toute la série est dans la lancée de ce pilote, Saban pourra faire de sacrées économies en se contentant de doubler les acteurs japonais parce que là, il n’y a rien à américaniser.

Bref, 5/10

Le pilote est dynamique et efficace mais il ne présente pas grand chose, ce qui promet une saison assez simpliste, manichéenne et stéréotypée. Je n’ai pas été rebuté mais je n’ai pas été super emballé non plus. A voir dans quelques épisodes, quand on aura passé les classiques « comment on fusionne ? », « pourquoi c’est toi le chef alors que tu n’as pas été formé », etc … Je pense que la série démarrera vraiment lorsqu’il ajouteront les 2 membres manquants, d’ici 10/15 épisodes.

promos:

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Kaizoku Sentai Gokaiger (2011) – Bilan

Kaizoku Sentai Gokaiger (littéralement: l'équipage pirate de combat Gokaiger) Saison unique - 51 épisodes Diffusion vo: TV Asashi - 13...

Fermer