Bilan: Death Valley – Saison 1

Death valley

Saison 1, Episodes 2 à 12
Diffusion vo: MTV – 5 septembre / 21 novembre 2011

Il y a un an, les zombies, les vampires et les loup garous se sont installées dans la vallée de San Fernando. Voici l’histoire de l’unité de police chargée de les contenir et de l’équipe de télévision les suivant …

Pour rappel, j’avais reviewé le pilote de Death Valley et vous pouvez lire cette review par ici. Il m’avait laissé une impression mitigée. Un bon potentiel mais des personnages qui m’énervaient profondément. 12 épisodes plus tard, je suis plutôt satisfait de cette petite série sans prétention qui rend ces lettres de noblesse au genre zombies avec de vrais zombies funs, pas comme dans la série des morts qui marchent.

Donc les personnages m’exaspéraient, principalement le chef qui en faisait beaucoup, beaucoup trop. Et heureusement, il se calme après quelques épisodes. Il reste toujours décalé et à coté de la plaque mais ne ressemble plus à un hystérique tel une ado lachée à un concert de Justin Bieber. De même, sans trop changés, Stubeck et Pierce sont beaucoup plus funs à suivre dans leurs rôles stéréotypés mais efficaces. Ils nous livrent quand même les meilleures scènes de la saison. Je pense entre autres au zombie devant l’école, à l’éclate des zombies sur le parking avec la voiture de police ou encore leur reflet version vampires dans les négociations du final.

John John et Carla sont un peu moins efficace dans le coté comique de situation mais ce tandem s’avère tout aussi plaisant à suivre, hormis la sous intrigue de romance dans les derniers épisodes qui me convainc plus que moyennement. J’ai trouvé que cela gachait un peu la dynamique.

Enfin, il reste Kirsten, la petite nouvelle qui se retrouve à babysitter la nièce du chef Dashell et qui se retrouve impliquée dans les fiesta vampiriques. Le personnage de Kirsten me plait bien. J’aime la dualité entre son physique qui laisse penser à une gentille écervelée mais quand elle se bat, il vaut mieux être avec elle que contre elle. Elle dépote la petiote comme disent les vieux de ma génération.

Coté histoires, c’est peut-être là le point faible. Les épisodes sont globalement des stand alones répétitifs. Ca reste sympa à suivre mais le milieu de saison est trop prévisible avec des histoires convenues et des personnages trop enfermés dans leur seul stéréotype. Seule l’intrigue avec la nièce et Rico le vampire amène une légère continuité. Il faut attendre la véritable mise en avant de cette intrigue d’alliance avec les vampires pour que ça décolle dans les 3/4 derniers épisodes qui s’enchainent parfaitement. L’équilibre se pose donc avec un arc qui continue sur plusieurs épisodes et une ou deux intrigues secondaires débilement drôles et stand alone. J’espère que les scénaristes sauront conserver cet équilibre lors de l’éventuelle saison 2 (aucune news sur l’avenir de la série au moment où j’écris ces lignes).

Si on est fans de loup garous, on peut aussi regretter qu’ils soient mis en retrait. En fait, on ne les évoque même plus sur la seconde moitié de la saison. Beaucoup de zombies pour le quota de déquillage de l’épisode et les vampires pour l’arc de fin de saison. Il faut aussi dire que ces deux espèces sont les plus intéressantes. Les rares fois où les loups garous ont été mis en avant, c’était franchement pas top top du tout. On sent qu’ils n’inspirent pas les scénaristes, au contraire des zombies et des vampires que j’ai trouvé extrêmement bien traités dans les deux cas. Enfin du vampire fun et du zombie dangereux. Ca manquait à la télé américaine quand même. Et puis il y a cette nouvelle espèce (démon ?) en fin de saison. Raaaaa ce cliffhanger qui donne envie d’en savoir plus et MTv qui ne se prononce pas sur l’avenir de la série (à l’heure où j’écris ces lignes).

Voilà. Ce cliffhanger m’a laissé « merde, apuuuuu ». Et oui, Je voulais plus de Death Valley moi. C’est fun, ça s’avale sans problème avec son format 20 minutes, il y a beaucoup de visuels bien sympa, ça gicle, ça splashe, ça écrase, ça compresse, c’est bien gore comme il faut avec la dérision qu’il faut.

Death Valley est vraiment la série qui est injustement méconnue. Même si elle a des défauts de jeunesse (recherche d’équilibre dans les histoires, recherche de justesse des personnages), chaque épisode assure de passer un bon moment de détente si on aime le gore délirant. Un must see pour tout fan d’horreur second degré.

Les + :
– L’ambiance décontractée
– Vraiment gore comme il faut, plus que dans The Walking Dead
– Des personnages qui deviennent attachants au fil des épisodes
– L’humour efficace

Les – :
– Une demi saison à trouver le bon équilibre dans les histoires et les personnages (c’est court dans l’absolu mais trop long pour une saison en 12 épisodes)
– Les loup garous sont sous exploités
– L’équipe de télé est sous exploitée
– Pas assez de téléspectateurs se sont laissés convaincre de poursuivre l’aventure au delà du pilote (1.86 million, puis 1.17 puis 0.95 …)

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
The walking Dead – Episodes 2.02 à 2.07

The walking dead Saison 2, Episodes 2 à 7 sur 13 Diffusion vo: AMC - 23 octobre / 27 novembre...

Fermer