Thundercats / Cosmocats 2011 – Episode 1.10

Sight beyond sight

Saison 1, Episode 10 sur 26
Diffusion vo: Cartoon Network – 4 novembre 2011

Les cosmocats arrivent auprès de la tribu des éléphants qui possèderait une des pierres de Omens recherchées par nos amis félins.

Je suis heureux. Cet épisode rappelle que les Cosmocats ont une quête, celle de retrouver les pierres manquantes au gant afin d’avoir le pouvoir de devenir un transformers géant. Entre les épisodes loners et la longue pause, j’avais oublié qu’ils avaient un but dans la vie. Donc merci à cet épisode de remettre les choses en ordre et en place.

Donc cette semaine, Starlion / Lion-O / Lionel a droit à une nouvelle leçon de la vie, un principe de base, celui qui dit qu’il faut savoir voir l’ensemble des choses et non juste un détail. Il y a toujours plus qu’il n’y parait. Et cette leçon, il va l’apprendre en pulvérisant un peu le temple des éléphants parce que bon, Starlion, c’est un peu quand même un hyper bourrin qui tape avant de réfléchir. D’ailleurs, ça serait bien qu’il passe à l’étape « réflexion » avant la fin de saison parce que là, il en est toujours à l’étape « taper ». Il doit être le fils spirituel de Ronon de Stargate Atlantis.

A coté de cela, les jumeaux acquièrent eux aussi un principe de vie et cela se fait de façon bien plus sympa. Les choses vivent toutes en harmonie les unes avec les autres. Et l’acquisition de ce principe se fait par la musique. J’ai adoré la musique et la façon dont l’harmonie s’est dessinée entre les jumeaux et les éléphants. C’est toujours mieux que Starlion qui ne comprend pas l’équilibre de la nature et veut tout péter. Remarquez, si il n’y a plus rien, l’harmonie existera par défaut. Tous en harmonie dans les débris quoi.

Starlion apparait vraiment comme le point faible de cet épisode avec ses réactions et sa logique de bourrin. Ce genre d’épisode me fait me demander pourquoi les autres, plus adultes, plus expérimentés, plus sages, le suivent sans broncher. Sinon, pourquoi ne pas avoir plus utilisé Felibelle aussi ? Elle est quand même une moine ou un truc dans le genre. L’harmonie des choses, elle doit connaitre. J’aurais aimé au moins la voir méditer avec les éléphants qui s’avèrent une peuplade bien sympathique quand même, avec une amnésie bien pratique pour ne pas faire avancer trop vite les cosmocats dans leur quête de Goldocats, le robot géant.

Bref, 6/10

Les actions de Starlion empèchent d’apprécier pleinement un épisode prônant de bonnes valeurs de façon bien sympa.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Ringer – Episode 1.08

Maybe we can get a dog instead ? Saison 1, Episode 8 sur 22 Diffusion vo: The CW - 8...

Fermer