Grimm – Episode 1.02

Bears will be bears

Saison 1, Episode 2
Diffusion vo: NBC – 4 novembre 2011

Cette semaine, revisitons tous ensemble Boucle d’Or et les trois ours.

Ca commence mal pour une histoire basée sur les contes de Grimm quand on  va taper dans un conte qui n’est pas de Grimm dès le second épisode, mais de Robert Southey, moultes fois adapté par la suite avec l’évolution des trois ours dans une relation prèe mère fils et l’adjonction de Boucles d’Or.

Sinon, c’était sympa cette rediff d’une série de 1998. J’ai vraiment peiné globalement devant cet épisode au schéma rappelant énormément les séries surfant sur la vague X-Files et donc fin des années 90 / début des années 2000. En plus, on n’était pas aidé avec les effets spéciaux du niveau de cette époque. Certains ont du se crever les yeux devant les transformations en ours.

En fait, le principal problème est quand on connait le conte, les rebondissements peinent à surprendre. On sait d’avance que toute la famille est nounours donc voir Nick se dépatouiller au début est lourd. En fait, j’ai décroché pendant 10 à 15 minutes avant de me dire « merde, je regarde quand même un épisode à la base ». Et j’ai repris comme si de rien n’était.  Juste avant qu’il passe vraiment à l’action en kidnappant Boucles d’Or qui venait à la maison des nounours en hystérique. Et là, Nick qui sort « bon, arrêtons de déconner, je sais qui vous êtes, vous savez qui je suis ». Ah ? Il ne l’avait pas encore dit ? Putain … D’un autre coté, l’épisode serait au format shortcom si il disait cash d’entrée l’évidence pour les deux camps.

Donc à partir de là, l’intérêt remonte. Enfin, cela reste plat mais ça bouge et c’est fun, surtout parce que je rigolais des effets spéciaux d’outre-tombe. Mais tout se déroule sans grande surprise pour arriver à une conclusion attendue qui ne résout rien du tout au final.

Il reste alors la partie mythologique qui éjecte la seule source d’information pour Nick, à savoir sa tatie cancereuse. Et c’est juste chiant vu qu’il ne lui demande rien. Le seul bon moment reste avec Wolfy qui doit la surveiller alors qu’elle a tué ses ancêtres. Et puis sa surveillance à coup de bras arrachés, c’est fun.

Bref, 4/10

Sans prétention, sans ambition, un épisode qui occupe 42 minutes mais est totalement dispensable.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
seance de spiritisme
Supernatural – Episode 7.07

The Mentalists Saison 7, Episode 7 Diffusion vo : CW - 4 novembre 2011 Dean et Sam se retrouvent à...

Fermer