Covert Affairs – Episode 2.10 – Summer Finale

World leader pretend

Saison 2, Episode 10 sur 16
Diffusion vo: USA Network – 9 août 2011

Annie se doit de parler à sa soeur mais elle se trouve mise en danger par la cible qu’elle a récupéré.

Ca y est. C’est fini pour le moment. On se retrouve en janvier prochain Annie. Et je ne suis pas foncièrement impatient de retrouver ta Volskwagen rouge. Ces 10 épisodes de la saison 2 se sont avérés très moyens. Les missions sont juste inintéressantes, comme le démontre une fois dep lus cet épisode. Il manque le petit plusque la saison 1 offrait un épisode sur deux. Là, c’est bof bof, routine. Il manque cettetouche de fun que la série devrait assumer, un peu comme Chuck qui joue aussi dans le registre de l’espionnage léger et décomplexé.

Toi une espionne ? Et moi je suis diagnosticienne à Princeston Plainsboro peut-être !

Donc cette semaine, Annie récupère un asiatique qui aime le baseball mais meurt empoisonné par des radiations. Annie est brièvement mise en danger puis règle son compte au méchant et voilà. Aucune passion dans l’intrigue, aucun sentiment de danger ou d’inquiètude. L’intrigue se déroule peinard et du coup, je me suis un peu ennuyé même si j’imaginais déjà les super pouvoirs que Annie aurait eu avec les radiations. Imaginer Piper Perabo en Hulk, ça le fait grave.  Elle aurait aussi pu finir en femme araignée. Ca aurait fun et Jay aurait alors pu lui expliquer que faire avec ses pouvoirs d’araignée vu son expérience Heroes. Ca lui aurait évité de se retrouver à Phoenix ou pas puisque c’est un peu le cliffhanger de cette « mi-saison ». Jay va t’il accepter ou non sa mutation ? Rien faire à Washington ou rien faire à Phoenix ? Dur choix. Bon, je suis mauvaise langue parce qu’au Texas, il dirigerait sa division. Mais quand on voit à quel point Joan glande à la tête de sa division …

C’est d’ailleurs un des défauts aussi de cette saison 2: aucun des personnages satellite au couple Annie / Auggie ne sert à quelque chose. Mais alors pour le coup vraiment rien, à part être là au milieu d’une prise d’otage ou faire moto taxi biélorusse. Et je ne parle même pas d’Arthur absent 2 épisodes sur 3 …
Au moins, Danielle a eu une mini intrigue: caser sa soeur avec un médecin beau gosse et elle a enquêté sur sa soeur qui lui révèle tout. Et donc Danielle l’a fout à la porte. « Pas d’espion dans ma cuisine ! » Bon, on peut comprendre sa réaction avec ses filles et tout ça mais bon, on ne la voyait déjà pas beaucoup la pauvre alors si Annie déménage vraiment … Et là, on a notre second cliffhanger: Annie va t’elle se faire mettre à la porte ? Et si oui, où emménagera t’elle ? Quoique cela pourrait donner de bonnes choses si c’est bien géré. On sent quand même par moments que son retour auprès d’une famille normale aide Annie à mieux se sentir. Comme elle en fait part à Auggie: à quoi cela sert tout ce qu’elle fait ? Une bonne interrogation qui peut donner de bonnes choses si c’est bien développé. Mais j’en doute. Je n’attends plus grand chose coté développement pour la série.

Bref, 5/10

Il y a eu pire, il y a eu mieux mais bon, cela reste beaucoup trop moyen, pas assez fun. La série n’ose pas se lacher et c’est dommage.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Switched at birth – Episode 1.10 – Summer finale

The homecoming Saison 1, Episode 10 sur 32 Diffusion vo: ABC Family - 8 août 2011 Bay retrouve son père...

Fermer