Transformers Prime – Episodes 1.13 et 1.14

Sick Mind / Out of his head

Saison 1, Episodes 13 et 14 sur 20
Diffusion vo: The Hub – 30 avril et 7 mai 2011

Alors que Optimus est atteint d’un virus, sa guérison dépend des connaissances de Megatron.

Il fallait bienun double épisode pour ramener Megatron sur le devant de la scène. Il était coincé depuis la fin du 5ème épisode dans un état comateux. C’était très intéressant de voir ce qu’il vivait pendant ce coma, avec ses rêves d’extermination à la chaine des Autobots et plus particulièrement d’Optimus Prime. Par contre, c’est dommage de n’avoir eu qu’un désert rocailleux et rien de plus alors qu’on nous promettait une sorte de cité en arrière-plan. J’aurais aimé en savoir plus sur Megatron à l’occasion de ce voyage dans sa psychée.

Et ce voyage, c’est le pauvre Bumblebee qui s’y colle afin de trouver le vaccin contre le virus cybertronique attrapé par Optimus. J’ai bien aimé cette idée du virus créé par les Decepticons pendant la guerre de Cybertron. C’est tout simplement comparable à nos armements biologiques et montrent à quel point on peut aller très loin pour emporter une victoire qui ne fera que des perdants, quelque soit le camp. Et ceci est bien souligné par le fait que les Decepticons n’ont pas la formule du vaccin dans leurs archives informatiques. Seul Megatron connait la formule, ce qui aurait impliqué de lourdes pertes aussi bien chez les bots que chez les cons.

Il y a malheureusement quelques lenteurs pour arriver jusqu’au cliffhanger de fin du 13ème épisode. C’est assez lent la façon dont Megatron déduit la éalité de l’existence de Bumblebee. Même si le procédé de déduction est logique et bien mené, il manquait quelque chose pour rendre le truc plus passionant. Il faut dire qu’avoir Bumblebee qui reste planté là sans rien faire, ça n’aide pas à dynamiser le truc. Peut-être était-il paralysé par la peur ? Mais si c’était le cas, cela passait mal à l’écran. Encore un problème dû à l’absence de vraie voix pour l’autobot.

Arrive ensuite le second épisode avec la possession de Bumblebee par Megatron qu is’est tapé l’incrust dans son cerveau. C’est plutôt bien mené comme intrigue et comme développement, le tout se tenant logiquement. Il manquait juste un peu plus de lutte pour le contrôle du corps de Bumblebee au moment où la possession a basculé en faveur de Megatron.

Cette intrigue permet aussi de mettre un peu en avant le pauvre Raf qui n’a pas été autant gaté que les deux autres humains coté développement jusqu’à présent. Mais malheureusement, celui-ci reste très succint et se limite au fait que Raf tient à Bumblebee parce qu’il est un peu ignoré dans sa famille très nombreuse. Raf se sent différent et exclu, un peu comme Bumblebee qui n’est ni fort, ni agile, ni intelligent, mais un peu de chaque. Lui aussi se sent différent, différence renforcée par son problème de communication. Il était logique que les deux se trouvent et j’ai ai bien aimé la façon dont l’épisode amène la morale que la famille est composée des gens avec qui on se sent le plus proche, et pas forcément uniquement des gens avec qui on est lié par le sang.
Malheureusement, cela n’explique pas pourquoi Raf comprend les bip bip de Bumblebee.

A coté de cela, le second épisode (épisode 14) occupe les autres Autobots qui doivent déjouer un plan de Starscream en Arctique. Il veut faire fondre la glace et les Autobots lancent un plan pour l’en empécher avec une super scène de Optimus sur la falaise puis s’élançant héroïquement face à Starscream et son canon laser, le tout parfaitement soutenu par le thème héroïque de la série. Une scène bien réjouissante, tout comme celle où Starscream s’apprête à achever Optimus qui est sauvé par Megatron. Et là, la question est quand même de savoir si Megatron s’en prend à Starscream à cause de ses trahisons ou bien, quelque part aussi, pour ne pas laisser le privilège à un autre d’abattre son rival Optimus. Cela renvoit bien sûr à la façon dont Bumblebee convainc Megatron de sauver Optimus afin qu’il puisse l’affronter et le battre de ses propres mains.

Bref, 8/10

Megatron est enfin de retour et cela promet de bonnes choses. Et son retour se fait de belle manière même si quelques petites longueurs parsèment les deux épisodes.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Minipod: Retour sur Friends

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Le mois d'août est là et c'est donc l'heure d'avoir sa dose hebdomadaire...

Fermer