Transformers Prime – Episode 1.10

Deus ex machina

Saison 1, Episode 10 sur 26
Diffusion vo: The Hub – 11 mars 2011

Une source d’energon est découverte dans un musée. Les Autobots essayent de la récupérer avant les Decepticons.

La série continue à s’éclater avec les titres des épisodes même si cette fois-ci, l’épisode explique le double sens de Deus Ex Machina, avec le Dieu des machines, mais surtout le procédé narratif du même nom qui consiste à faire sortir de nulle part un objet, une personne, sans raison et qui va débloquer une situation coincée. Ici, c’est bien évidamment l’agent Fowler qui sort de nulle part pour sortir Miko de la mouise avec le gardien du musée.

A coté de cela, l’épisode reste du grand classique pour du Transformers avec l’affrontement entre Autobots et Decepticons pour l’obtention d’energon. C’était le ressort principal, voire quasi unique de la première série qui date des années 80.
Mais cet épisode apporte du plus avec l’arrivée de deux nouveaux Decepticons dans la série, avec Knock out et Breakdown, deux decepticons qui ont un mode automobile plutôt qu’un mode aérien. C’est rare, très rare. Et en prime, Breakdown s’avère avoir un certain passif avec Bulkhead qui s’avère être le personnage clé de l’épisode, celui mis en avant.

L’épisode réaffirme le lien entre Bulkhead et Miko et la difficulté pour gérer la petite. Et le message du travail à l’école passe plutôt bien, car il évite d’être trop lourd. Oui, travailler à l’école peut permettre de devenir médecin alors que sinon, on peut finir en prison ou comme Bulkhead, un imbécile bon qu’à casser des choses.
Et mine de rien, Bulkhead gagne vraiment en profondeur aveccet épisode. On voit à quel point il manque de confiance en lui et doute de lui-même et de ces capacités, bien qu’il s’avère plus doué qu’il ne le pense. Mais on perçoit bien que derrière sa puissance, il y a un petit bot qui regrette d’être aussi lourdeau et aussi maladroit.

A coté de cela, le déroulement de l’épisode est plutôt sympa. Il aurait pu gagner un peu plus de dynamisme avec un peu plus de rythme. On aurait aussi pu avoir une représentation un peu plus réaliste et moins cliché de la Grece. Mais sinon, les deux nouveaux decepticons font une belle entrée et j’ai bien aimé de voir les Autobots fonctionner en tandem avec leurs compagnons humains.

Bref, 7/10

Un épisode classique pour la franchise Transformers avec un affrontement pour de l’energon qui manquait quand même un peu de punch mais compense avec un développement psychologique intéressant pour Bulkhead.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Transformers prime – Episode 1.09

Convoy Saison 1, Episode 9 sur 26 Diffusion vo: The Hub - 4 mars 2011 L'agent Fowler fait appel aux...

Fermer