Minipod: Grey’s Anatomy – Saison 7

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous.

Comme vous l’avez remarqué depuis quasiment un mois maintenant, nous revenons au cours de l’été sur des saisons entières de l’année 2010-2011. Comme on dit par chez nous, vendredi en été, minipod à volonté ! Cette semaine, Yann Maxx et Delphine vous parlent de la saison 7 de Grey’s Anatomy en en disant beaucoup de mal.

Pour télécharger l’émission : au format MP3, il vous suffit de faire un clic droit puis « enregistrer sous » sur ce lien ou via iTunes en utilisant ce lien ou ce lien !

Ecoutez l’émission :

Bonne écoute, en espérant que vous profiterez plus de votre mois d’août à venir ! Rendez-vous de suite pour le minipod consacré à Cougar Town !

Et comme chaque fois, nous sommes en partenariat avec Serieviewer !

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

19 commentaires pour “Minipod: Grey’s Anatomy – Saison 7”

  1. walter dit :

    Je n’ai pas entendu parler d’aucun cas médicale. Ce qui prouve que pour un épisode de GA de 42 min, on peut supprimer 32 min de cas médicale de la semaine.
    Après, j’entends Max parlait d’intrigues insupportables, d’histoire qui se dégrade. Yann parle d’intrigues chiantes, de personnages qui l’énervent et qui le soulent. Delphine parle de personnages qui l’agacent.
    Oh, putain, heureusement, que j’ai arrêté la série depuis 5 saisons. Je me serai fais chier à mort.
    Merci d’approuver que les séries des networks ne se renouvellent plus, allongent des séries anciennes et rendent cons les téléspectateurs.

    Séries du Câble ==> Story Matters Here
    Séries des Networks ==> Fuck Off

  2. Maxwell39 dit :

    Non mais walter, faut arrêter, ça n’a rien avoir avec le fait que ce soit une série de network, une série cablée serait sans doute aussi chiante au bout de 7 saisons et plus de 130 épisodes. Rare, très rare sont les séries qui sont toujours aussi bonnes après autant de temps…

  3. walter dit :

    @Maxwell39

    Tu me cherches ?
    Alors, voici des exemples de séries drama avec des longues saisons qui sont des pépites pour les sériephiles:
    The Sopranos ==> 6 saisons
    The Shield ==> 7 saisons
    Six Feet Under ==> 5 saisons
    Oz ==> 6 saisons

    Donc, quand tu dis, je te cite « Rare, très rare sont les séries qui sont toujours aussi bonnes après autant de temps », ca veut bien dire que les séries longues ont environ 90% à jeter. Sauf, que tu peux le constater, que aujourd’hui, ce sont les networks qui ont le plus de séries longues par rapport au câble de qualité (Fx, HBO, Showtime, AMC).
    Je peux te citer plusieurs séries des networks où tout les cons se sont enthousiasmé au début et le regrette aujourd’hui:
    House ==> 7 saisons
    Grey’s ==> 7 saisons
    Csi, Csi Miami, Csi NY ==> Déjà vu , Déjà vu ==> Répétitif
    Chuck => 5

  4. walter dit :

    Chuck => 5 saisons
    Desperate ==> 7 saisons
    Ncis ==> 8 saisons (pas sûr)

    Séries du câble ==> Story Matters Here
    Séries des networks ==> Fuck Off !!

  5. Delphine & Yann dit :

    Y’a des séries dont on ne regrette pas la longueur.

    Friends : 10 saisons
    A la Maison Blanche : 7 saisons.
    Gilmore Girls : 7.
    Friday Night Lights : 5.
    NCIS : 8 saisons.
    Smallville : 10 saisons dont les 8 et 9 encore bonnes.
    Buffy : 7 saisons
    Angel : 5 saisons
    Scrubs : 8 saisons (je t’accorde la 9e qui était pourrie)
    The Big Bang Theory : 4 saisons.
    Medium : 7 saisons.

    Signé : deux cons qui ne regrettent rien.

  6. Maxwell39 dit :

    vous oubliez 24 dont la saison 7 était encore excellente. Mais tout ça pour dire que tout ça n’a rien avoir avec le fait que ce soit des séries networks ou cablées walter(merci delphine et yann pour ces brillants exemples).
    C’est juste qu’au bout d’un certain temps, il est normal qu’une série s’essoufle. Et puis finalemnt, comme je le disais juste au dessus, rare sont les séries qui ne s’essouflent pas arrivées a la saison ou 7 ou 8(sachant que je considère une série comme « longue » a partir de 5 ou 6 saisons).
    Certaines passent le cap de la « longueur » (en terme de qualité) avec brillo mais assez peu finalement… et puis walter je suis totelement d’accord avec tes exemples de séries cablées sauf qu’il n’y en a 4 dont six feet under qui na que 5 saisons et Oz qui ne fait que des saison de 8 épisodes.

  7. Maxx dit :

    surtout que walter attends ce qu’il veut, même si elle a des défauts, cette saison 7 a été plutôt agréable à suivre dans son ensemble.

  8. walter dit :

    @Delphine Yann Maxx Maxwell39

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vos exemples de séries drama des networks. Mais, je suis d’accord seulement pour West Wing.

    Je parlais actuellement, je répète actuellement, les séries des networks renouvellent que des séries anciennes et on n’a plus du tout de risque avec de l’innovation, du mordant qu’il y a dans les séries du câble. Au lieu de ça, ils allongent les séries qui rendent cons comme les Csi, les Ncis, les Desperate, les Grey’s.

    A vous entendre dans ce podcast, vous vous êtes plaint de la série Grey sur 80% du podcast, d’où heureusement que des séries du câble offrent des séries poignantes, innovantes, différentes. On peut le constater avec Game of Thrones, Breaking Bad, Justified, Boardwalk Empire, …

    Idem, pour les séries anglaises, ils ont compris que des séries courtes donnaient plaisir aux téléspectateurs et aux scénaristes qui arrivent à captiver le téléspectateur tout au long de la saison.

    👿 👿 👿 Sur vos conseils, j’ai visionné Fringe s04, putain, Fuck me, j’aurais jamais dû vous écouter, je me suis fait chier du début à la fin. Les procéduraux à jeter. Tous les épisodes de Fringe sont des épisodes policières stand alone avec 5 minutes de fil rouge par épisode. C’était une catastrophe pharaonique. J’ai vomi dans ma merde quand j’ai vu le cliffhanger du season finale de Fringe. Une daube monumentale, cette série.

    Séries du câble ==> Story Matters Here
    Séries des networks ==> Fuck Off

  9. Maxwell39 dit :

    @ walter,
    tout d’abord, tu dis que les networks ne renouvellent que les séries anciennes, ça me semble logique vu qu’ils font continuer les séries qui marchent sans compter que la plupart des nouveautés se cassent la gueule,d’ailleurs le cable fait exactement la même chose en renouvelant chaque année leur série phare quitte a tirer sur la corde.

    Ensuite, c’est vrai que les network peuvent se permettre de prendre moins de risques concernant leur séries mais ils en prennent aussi, je pense à Terra Nova, Playboy Club voir Once Upon a time qui débarquent la saison prochaine. Et puis tu essayes de te justifier sur l’innoavation des séries en comparant Grey’s anatomy qui à 7 saison à son compteur et des séries cablées qui en sont à leur saison 1 ou 2, il est normal que l’effet nouveauté joue sur nous et que Grey’s soit moins « novateur » a nos yeux qu’a ses début mais ça n’empeche en rien que pour certaines personnes ça reste un show agréable a suivre sans que ça nous rendent con pour autant.

    Dernier détail en passant, ce n’est pas qu’en Angleterre, ils aient compris que ce soit mieux de produire des séries courtes, c’est juste que comme en France, ils n’ont pas les moyens de faire des saisons avec + d’une douzaine d’épisodes (et encore c’est souvent moins).

  10. walter dit :

    @Maxwell

    J’adore.
    Tu lis entre les lignes mes commentaires. Je vais te répondre paragraphe par paragraphe.

    Ton 1er paragraphe:
    Pourquoi tu crois que les nouveautés des networks se cassent la gueule. Car les téléspectateurs en ont marre de voir du déjà vu, de la sous qualité qui copient d’anciennes séries, des remakes déjà vu. Ils se tournent vers de l’innovation qui surprennent les téléspectateurs avec de l’inattendue. Combien de fois Grey tourne en rond, dis moi? Quand tu dis que les anciennes marchent, tu te fous de moi !! Au début, tout le monde s’est enthousiamé avec des 20 millions et moi aussi devant Grey’s. Plus, j’ai vu que les intrigues étaient répétitives. Un coup, ils sont ensembles, un coup, ils se séparent. Sur un épisode de 42 min, le fil rouge de la saison et l’évolution des personnages dure au plus 10 minutes. Non merci.
    Par contre, le câble, qu’il y ait du monde à le voir ou pas, offre de l’innovation, de différent, de surprenant:
    Sons of Anarchy, Beaking Bad, Mad Men, Walking Dead, Boardwalk Empire, Big Love, Game of Thrones, Treme, Lights Out, Terriers, Rubicon …
    Les networks n’ont plus la côte, il faut que tu l’approuves, sinon tu es à côté de la plaque, mon vieux qui regarde la Cw.

    2e paragraphe:
    A chaque fois, je le répète, je te dis actuellement, je te parle du présent. Je voudrais que ça change à la rentrée 2011/12 sur les networks. Qu’il y ait des séries qui me fasse bander. Mais c’est un Gros CACA que je vois venir avec Terra Nova, Playboy Club et Once Upon a Time. D’ailleurs, tu constates qu’ils copient Mad Men, série du câble.
    Cbs diffuse environ deux drama sur 6 jours. Au niveau drama, dis moi les risques qu’ils ont pris !! Aucun, ce sont juste des cop shows qui s’appuient sur des cadavres, des criminels, du judiciaire. Pas une seule série innovante, captivante, intéressante. Du lavage de cerveau. Ce sont ces séries qui marchent malheureusement en France et aux USA.
    Au niveau drama sur la Fox, House, Bones ==> A jeter. Je sauverai Glee car différente.
    Sur ABC, Desperate, Grey, Private, Castle ==> Tu vois déjà ma réponse. Sur Nbc, Chuck, L&A, Harry’s Law ==> Déjà vu. Je sauverai Parenthood, car différente.
    Cw ==> Déchet.
    Voilà, la proportion de bonnes séries voire d’excellentes séries se trouvent sur le câble.

    3e paragraphe:
    J’approuve que comme les anglais ont moins d’argent comme sur le câble US, ils doivent quand même attirer et captiver le téléspectateur. Alors Maxwell, je vais de donner un scoop. Ils misent sur le scénario, sur l’écriture et pas forcément sur le budget. Ils le peuvent maintenant avec la co-production. Mais leur force est le scénario, le script qui me fait bander.
    Les networks offrent des épisodes bouclés qui rendent con le téléspectateur, surtout les procéduraux qui font la publicité à un seul métier, les cops, et font la publicité à un seul genre, le genre policier.
    J’en ai marre !!!!!!!!!!!!

    Voilà Maxwell. J’attends ta réponse. Surtout penses à lire entièrement ma réponse pour que je n’ai pas à répéter encore un fois. Tu piges !!

  11. Maxwell39 dit :

    walter, je ne vais pas tout reprendre point par point, tout simplement parce que je n’en ai pas envie et puis surtout on s’est éloigné du sujet de base et en rapport plus direct avec ce minipod, les séries arrivent-elles a se renouveler après 6, 7 saisons voir plus ?

    Sache quand même que contrairement a ce que tu affirmes, je préfère (de très loin) les séries cablées à celles des networks. Et pour ton info je ne regarde jamais la cw à part un épisode de gossip de temps à autre. Mais peu importe, ça ne m’empêche pas d’apprécier ici ou la une série de network, ce qui ne t’obliges pas a dire que les personnes qui en regardent les rendent cons pour autant.
    Sache aussi que je suis totalement d’accord avec toi sur le fait que le cable prend de + en + de poids mais il ne faut pas oublier non plus que ce sont bien les networks qui ont encore une énorme part du gateau.

    Dernier point que j’ai envie d’aborder, tu penses que les séries (risquées) évenement de la rentrée sur les networks seront mauvaises … c’est pas impossible (malheureusement) mais ce qui est important c’est qu’ils essayent, ça finira par payer et ça on ne peux pas leur reprocher de tenter. Et puis c’est pareil sur la cable, certaines séries « osées » et/ou attendues peuvent se révéler de mauvaises séries… bien que ce soit a priori + facile a produire qune série network vu le mode de production et la quantité moindre à produire.

    Bon, j’ai quand meme répondu en partie en te donnant ùon point de vus mais a partir de maintenant, je te répondrais plus directement.
    D’autres prendront peut-être le relais ou donneront simplement leur avis… de mon coté je dis juste que j’aime les séries peu importe d’ou elles viennent, de qui, comment et quand ? le principal c’est que personne ne m’oblige à regarder un programme que je n’aime pas et que je préfère parler de ce que je regarde (si possible dans la bonne humeur comme ce podcast) et non ce que je déteste tout en « dénigrant » ceux qui ne regardent pas les memes séries que moi…

  12. walter dit :

    @Maxwell

    Peace.

    Comme tu le sais peut être, mon premier but était d’encourager le podcast Sériespod que j’aime tellement, de parler un peu plus des séries du câble que des séries du network.

    Après, les gens se sont attaqué à moi, pour justifier que mon opinion était mauvaise sans argument. Moi, quand je dis que ce sont des cons qui regardent des séries des networks, j’argumente également en parallèle, avec des arguments qui tiennent et qui surpassent les arguments comme quoi, les séries du câble ne proposent pas actuellement de meilleures séries que les séries du câble. Tu peux le constater avec le 1er commentaire de cette page où Max, Yann et Delphine n’ont fait que critiquer négativement Grey’s sur 80% du podcast, voire plus.

    Sache, que ma première intention était que Nico parle moins de Cw et plus d’AMC, de HBO, de Showtime ou de Fx. Par exemple, j’ai plus entendu parler de Hellcasts que de Justified ou j’ai plus entendu parler de Smallville que Shameless US. Il ne faut pas oublier les séries du câble qui aujourd’hui font bander les sériesphiles.

    Si, tu veux, je peux prendre un pari comme quoi dans 5 ans, tu auras le même opinion que moi, car en voyant des séries qui se copient les unes aux autres sur les networks, ça te donne envie de vomir car manque de créativité.

    Bon, on reste ami à vie. J’aime les séries comme toi. La différence est que j’admire les showrunners comme David Chase, Alan Ball, David Simon et autres showrunners du câble qui ont construit et bâtie des séries qui vont rester dans l’Histoire. Tu ne peux pas dire que Grey ou House ou Bones ou Csi vont avoir plus d’influence que les Sopranos ou Six Feet Under ou Breaking Bad ou Mad Men ou Game of Thrones ou The Wire ou …

    Aujourd’hui, tous les networks cherchent à avoir son Mad Men (Playboy Club), Sopranos , True Blood (Vampire Dairies), The Shield (Southland), ou The Wire (Detroit), Six Feet Under (Brothers and Sisters peut être).

    Câble ==> Story Matters Here
    Networks ==> Fuck Off

    PS: quand j’ai lu ta dernière réponse, je me suis remis en question et vu ton point de vue comme positif pour avancer. Je vais essayer de me contrôler. Peace.

  13. Maxwell39 dit :

    @ walter,
    merci de te rendre compte que l’on peut parler calmement sans pour autant dénigrer les autres.
    C’est vrai que Nico et son équipe parle beaucoup des networks et moins du cable, mais en même temps, je trouve que même si j’apprécie bien plus les séries cablées, c’est ne proportion logique quand aux nombres de shows sur ces memes networks. De plus, Nico, le « leader » du sériespod regarde assez peu de séries cablées donc en parler me parait peu évident.
    Par contre, ce qui pourrait etre sympa la saison prochaine, c’est de consacrer une émission aux séries du cable (je lance l’idée…).

    Sinon, je pense tout de même que Les Experts ont et ont eu une influence démentielle dans l’univers du copshow et qu’elle restera qu’on le veuille ou non au moins aussi marquante que les sériees cablées que tu as citées… mais ce n’est qu’un point de vue personnel.

    Et puis, je doute que Vampire diaries se soit réelement inspirée de true blood mais plutot de Twilight, tout comme Six feet under de brothers & sisters qui sont des séries qui ne sont pas a l’opposé mais presque.

    Peace.

  14. walter dit :

    @Maxwell

    Quand tu parles des Experts, je crois le contraire. Car, comme Grey, il y a eu une montée phénoménale dans les 2 premières saisons car elles étaient innovantes.
    Plus, malheureusement en tirant sur la corde, les Csi et ses spin offs ont divisé l’audience de Csi et la lassitude de voir la même chose. De plus, avec le départ des acteurs principaux on a et cela va marquer le divorce entre le fan de Csi et la série.
    On aura plus la même opinion qu’au début de la série. C’était le même cas avec Prison Break. Et je pense que ce sera pareil avec House, Desperate, Chuck, …, bref avec une grande partie des séries des networks.

    Par contre, les séries du câble, on veut que ça dure des dizaines de saisons car on s’attache aux personnages, aux intrigues, à l’évolution de l’histoire, … On l’a constaté avec The Wire, Sopranos, Deadwood, Carnivale, Sleeper Cell, Lights Out, The Shield, … Heureusement, que certains sur le câble ont le courage d’annoncer que leurs séries va finir dans x années, comme Breaking Bad, Sons of Aanarchy, … On a eu un seul cas sur les networks, c’était avec Lost.

    Par contre, l’argent prime sur la qualité sur les networks. On arrête The Chicago Code pour Terre Nova qui va s’arrêté et annulé en 2 saisons voire moins au lieu d’avoir probablement un scénario complexe de Shawn Ryan. Voulant surfer sur Lost, on a eu The Event et Flash Foward au lieu de créer autre chose. Les networks vont très mals et je ne penses pas que ça va s’améliorer du côté des dramas. Par contre, je suis très satisfait par les comédies des networks comme Community, Parks and R, Modern Family, Raising Hope, Family Guy, … car elles sont différentes et ne reposent pas sur la violence gratuite des dramas des networks avec leurs criminels, leurs flics, leurs avocats, leurs juges, leurs enquêtes cop-médicale.

    Les scénaristes se fatiguent et se répète pour 22 épisodes par saison. C’est beaucoup, voire quasiment que des stand alones avec comme satisfaction d’un fil rouge de 4 minutes sur 42 minutes. Non, je déteste et je n’approuve pas.

    Câble US ==> Story Matters Here
    Networks US ==> Fuck Off

  15. Maxwell39 dit :

    Pour les experts, qu’elles soient épuisées et que les fans en aient marre na pas vraiment d’importance, ce qui compte à mon avis pour qu’une série marque l' »Histoire » , c’est justement le fait qu’on puisse la marquer dans une époque comme six feet under ou d’autres. Le fait que le format soit copié des dizaines de fois jusqu’à plus soif veut bien dire ce que ça veux dire… La plupart des copshow encore a l’antenne sont inspiré par csi.

    Tu dis qu’on voudrait que les séries cablées durent des dizaines de saisons, je ne suis pas forcément d’accord. Tout d’abord parce que il est impossible de savoir ce que serait une série cablée si elle durait plus de 10 ans vu qu’aucune (à ma connaissance), ne soit allé jusque là, à part SG1 je crois. D’autre part, faut bien se dire que 10 saisons de cable équivaut (en nb d’épisodes) à 5 saisons de network environ, stade dune série network pour lequel on apprécie encore cette dernière.

    Je crois surtout que tu confond 2 choses, tu veux a tout prix faire un parallèle entre network et cable alors qu’il faidrait aussi faire 1 parallèle drama/copshow. Parce que sinon, coté drams, que ce soit netqork ou cable, on s’attache également aux personages. Brothers & sisters en est un excellent exemple. Mais encore une fois, faudrait voir si pour une séries cablée, notre intérêt ne baisse pas passé 100-120 épisodes, ce qui à mon avis serait le cas.

    Je crois surtout qu’il faut comparer ce qui est comparable … sur les networks on se lasse plus rapidement en termes de saisons mais si les shows cablés atteignaient le meme noble dépisode des années après, je suis presque sur que le phénomène serait le meme.

    Tu parlais aussi des comédies networks qui sont bonnes je te laccorde bien que certaines soient plus difficiles d’accès et réservé à un public csp + donc pas moi mais peu importe, concernant les griffin qui sont par ailleurs tres bon mais justement je ne trouve plus qu’elle soit différente vu que tous les dimanche sur la fox il y a 1h30 dune seule et meme sitcom vu que american dad et cleveland show sont des copié/collé et meme un spin off (pour cleveland) de l’original. Tu dis ne pas aimé les répétitions et par conséquent les choses trop faciles, mais la on en a un bel exemple.

  16. walter dit :

    @Maxwell

    Tu as bien raison pour les griffins, sauf que je ne regarde pas cleveland show et american dad. Donc, tu approuves que c’est la loi de l’argent qui compte et pas la qualité sur les networks. Merci, tu viens de me donner un autre argument en ma faveur. Mais, pour les sitcoms, les spin offs ne me font pas repousser. Les sitcoms de toutes sortes, de South Park en passant par The Middle, je les adore, car elles essayent et réussissent à se renouveler quasiment à chaque épisode, car elles abordent des sujets différents à chaque fois. Mais les dramas des networks, c’est autre chose, je t’explique.

    Sur HBO, on a Treme qui fait 0.7 millions de téléspectateur voire moins, et on a Game of Thrones qui fait 2.5 millions. Ici, HBO, une chaine câblé a choisi de garder les 2, car du point de vue qualitative, c’est énorme. Les abonnés ont déjà payé, donc, ils veulent de la qualité et pas de la sous qualité avec des clifhangers ridicules tirés par les cheveux toutes les 15 minutes pour garder le téléspectateur pendant la pub.
    Sur AMC, il y a de la pub, mais ils imitent HBO au niveau de la qualité et pas la sous qualité des networks.

    Sur Fx, Terriers et Lights Out ont été annulés après une saison. Par contre, Fx a décidé de garder la diffusion jusqu’à la fin pour leurs fans.
    Alors que sur la Fox, Lone Star a été annulé après 2 épisodes et on a nombre d’exemple cette saison. Le téléspectateur ne s’y retrouve plus, donc, il choisit de se tourner vers les Csi et House qui ont un format répétitif et facile à suivre car ce sont des stand alone. D’où, là tu peux dire que Csi va marquer l’Histoire probablement car en face, chez les autres networks, le téléspectateur retrouve le même modèle avec les Bones, Castle, Law and Order, House, … ==> Du déjà vu

    D’autres part, tu as raison pour les séries du câble qui tournent autour de 13 épisodes. Voilà, tu piges comme moi maintenant. Tu vois que la qualité décroit exponentiellement quand on a une saison longue d’épisodes. Quand on voit un Breaking Bad s01 qui fait 6 épisodes, elle vaut largement les 5 saisons de Chuck ou les 4 saisons de Fringe. Car ils ont compris que c’est l’histoire qui prime et pas le remplissage, le bouchage des saisons avec des stand alones.

    Tu me dis qu’il faut plutôt faire un rapport drama/ cop show. Je suis pas d’accord. Car il s’agit bien de faire plûtot un rapport qualité / sous qualité. Certains cop shows du câble sont phénoménales comme The Shield, The Wire car elles ont réussi à dépasser ce format de cop shows tout en pas s’éloignant de ce genre de cop show avec une qualité d’écriture impeccable de bout en bout.

    La qualité se traduit par la non gratuité. Chaque geste des séries du câble est réfléchi, dans Oz, dans Mad Men, dans Rubicon, dans Boardwalk Empire, dans Breaking Bad. Alors que la sous qualité des networks, ce sont de la violence gratuite pour un lavage de cerveau, comme un serial killer qui tuent 14 personnes dans Esprits Criminels, un navire qui s’échoue dans Grey, un enfant qui meurt toujours du lupus dans House, des os dans la rivière dans Bones, des pédophiles dans New York SVU. On maintient le téléspectateur par la peur, la violence, le sang et surtout on le retient pour la pub et pas pour la qualité du show.

    Sur le câble, par contre, on parle de famille, des questions de la société, de l’amour, des séparations, des relations, de l’argent, du sexe, de la musique, … tout n’est pas formaté et tout est nuancé. Les personnages secondaires ont des storylines et l’histoire évolue.

    Voilà. Désolé, je vais aller dormir. Si tu me réponds, ce soir, je vais te répondre Maxwell, demain. Bonne soirée.

    Câble ==> Story Matters Here
    Networks ==> Fuck Off

  17. Maxwell39 dit :

    La raison principale qui fait qu’un network déprogramme une série et pas une série cablée est que cette dernière n’a rien d’autre à mettre à la place tanqis que le network a toujours une cargaisons de shows de remplacement au cas ou …

    Sinon, c’est vrai que le cable a compris qu’il fallait faire un max de qualité et ne pas produire que des copshows, mais en y réfléchissant de plus près, c’est aussi pour se différencier des networks, il n’y aurait aucun intéret a faire la meme chose avec moins de moyen que sur les networks, si ils le faisaient, le public resterait forcément devant les plus grosses chaines.

    Pour les copshow cablés, c’est bien mais tu en cites que 2, sinon les autres ne sont pas si différent de ceux des networks. Il en existe d’excellent et de qualité constante mais ils se font rares quand meme. Et puis sur les networks aussi, il y en a de très bons, Southland en fait parti.

    Excuse moi mais sur le cable aussi, on attire les gens aussi par la violence et meme avec du cul. Oui parce que si Oz n’est pas violent, je ne sais pas ce qu’il te faut…

  18. walter dit :

    @ Maxwell

    La différence avec Oz, c’est que elle a pour but de dénoncer la violence. Alors que les networks utilise la violence pour les 22 minutes de pub. C’est complètement différent !!

    Câble ==> Story Matters Here
    Networks ==> Fuck Off

  19. Maxwell39 dit :

    Bon je te l’accore mais bon, au final le résultat est le meme, beaucoup de violence qui attire forcément le public.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Test DVD: Green lantern, les chevaliers de l’émeraude

Titre original: Green Lantern, emerald knight Nombre d'épisodes: 1 téléfilm de 1h20 Nombre de DVD: 1 Editeur: Warner Home Vidéo...

Fermer