The nine lives of Chloe King – Episode 1.04

All apologies

Saison 1, Episode 4 sur 10
Diffusion vo: ABC Family – 5 juillet 2011

Chloé se découvre de nouveaux pouvoirs alors que la situation n’est pas terrible avec sa meilleure amie et avec sa patronne.

Nine lives alterne le chaud et le froid, d’un épisode à l’autre mais aussi d’une scène à l’autre. Il y a du correct, du passable et du juste pas bon.

Cette semaine dans le pas bon, on a bien sûr la mère. Elle est inintéressante au possible, juste chiante à faire sa bonne copine compréhensive et en prime, si cela ne suffisait pas, elle se retrouve affublée de dialogues d’une niaiserie absolue: « We, you and I, are a team ». La team loser ?

Coté passable, on va mettre la meilleure copine, parce que le meilleur copain est là, sinon, elle aurait tenu compagnie à la mère. Là voilà qui fait une crise de jalousie parce qu’elle ne papote plus assez avec Chloé qui est juste en plein entrainement pour maitriser ses pouvoirs. « oui, mais ma life est en core trop plus pire et j’ai nobody à qui m’en plaindre ! ». Ta gueule et meurs. Personne n’a besoin de toi en meilleure copine. Pour le coup, j’ai préféré le meilleur pote, plus discret dans sa déception d’être tenu à l’écart.

Toujours coté passable, on peut aussi mettre Brian. Il a peu de scènes avec Chloé donc forcément, c’est mieux. Il a peu de scènes tout court et permet d’amener peu subtilement l’ide que son papounet veut tuer les mais parce que sa femme (et donc maman Brian) a été zigouiller par les Mais. Oui, rien ne le dit ou le sous entend dans l’épisode mais cela semble tellement évident. Donc pour une fois Brian a une très légère utilité. Enfin quoique non, on aurait pu s’en passer. J’aurais bien vu juste la scène entre papounet et Valentina, avec elle qui sous entend la même chose avec une phrase du style « ça serait dommage qu’il arrive encore malheur à un de vos proches ». Cela aurait permis de donner du caractère et de la profondeur à Valentina qui en manque cruellement.

de bas en haut, de bas en haut, ... vas-y, fais moi rêver !

Enfin, dans le correct, il y a tout ce qui tourne autour des pouvoirs de Chloé, avec l’entrainement physique et l’empathie. En plus, cela est lié avec l’intrigue ex-boyfriend de sa patronne. L’ensemble tient à peu près la route même si il reste de gros défauts comme le combat ridicule contre l’ex ou encore le fait qu’ils mettent 4 épisodes avant de se décider à l’entrainer un minimum ou encore la trèèèès surprenante coïncidence scénaristique entre l’apparition de l’empathie et de l’ex.
Et je ne parle même pas de l’absence de logique entre la scène d’ouverture et de fermeture de l’épisode avec la course sur les toits où comme ça, paf, sans raison, elle devient super rapide et super endurante. Si encore avant la scène d’essouflement, on avait eu la scène d’empathie de la peur avec la patronne, on aurait pu extrapoler sur le manque de performance parce qu’elle était perturbée. Mais là, avec ce montage, il faut simplement se reposer sur l’acceptation sans grande raison de sa destinée d’unificatrice. 3 épisodes trois quarts à se plaindre et tout d’un coup, « non en fait, c’est fun, je suis happy ».

Et là, on voit le gros problème de cet épisode, et plus généralement de la série pour l’instant, elle n’a pas de liant, de fluidité et de logique. Les choses s’enchainent assez mal. Je comprends bien que Chloé accepte son destin parce que ces pouvoirs de maï (qui m’aille) lui ont permis de sauver sa patronne et qu’elle a compris tout le bien qu’elle pouvait faire avec. Mais seulement cela rend très mal dans l’épisode avec des enchainements peu naturels et des dialogues d’une débilité rarement atteinte par moments.
Un autre exemple du problème de la fluidité et de la logique bancale ? Valentina fait tout un speech à Chloé sur le fait qu’elle doit s’éloigner des humains quelques temps. Et Chloé lui répond « oups, je dois vite retrouver mes amis ». Et Valentina reste là sans rien dire alors que Chloé part voir ses amis. Il faut que Jasmine sorte de l’ombre, où elle se trouvait sans raison, et se propose pour que Valentina lui dise d’y aller, limite « oui bon, vas-y, suis-là si tu veux »

Bref, 4/10

L’épisode apporte une dose de mythologie mais cela se fait dans un épisode très poussif qui peine à enchainer de façon naturelle les scènes et les évènements. Et puis Chloé semble accepter son destin en fin d’épisode mais je sens qu’elle aura oublié ce point au début du prochain.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou trackback depuis votre site.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Teen Wolf – Episode 1.06

Heart monitor Saison 1, Episode 6 sur 12 Diffusion vo: MTV - 4 juillet 2011 Scott cherche à mieux contrôler...

Fermer